- Page 3

  • Petite revue de presse

    0001iS.jpeg- Obama show : ému et charmé par l'accueil

    - Adrien, 13 ans, d'Oupeye : "Ma meilleure amie était dans le vol MH370"

    - Guy Luzon : "Je veux jouer la ligue des champions avec le Standard". Il a resigné pour 2 ans

    - Le tiercé des meilleurs ministres wallons

    - Deux liégeois volent pour un million d'euros de lingots d'or à leur père

    - Epidémie à Vottem : les voleurs vident les abris de jardin

    - Assises de Liège : le papa de Wargnies témoigne à la barre

    - Gaz et électricité : Méga, un tandem 100 % liégeois

    - Christine Servaes et Luc Lejeune candidats à la Région

    - En 2013, on a consommé 13.562.162 boites de somnifères et calmants

    - Le prince Laurent en phase de réveil

    - L'arbitre Jérôme Efong Nzolo rejoint le cdH en étant membre du... P.S!

    - Le pain carré blanc des supermarchés

    - Schumi - polémique : après sa chute, on se serait trompé d'hôpital

  • Wixhou : sur les traces de Franz Liszt

     DSC_0060.JPG

                                                                                    (Photo P. Neufcour)

    Sur les traces de Franz Liszt, les "Estivales de Wixhou".

    Dans les années 1860 et suivantes, le château d'Argenteau et la Chapelle de Wixhou furent le théâtre d'une activité musicale exceptionnelle grâce au mécénat de la Comtesse Louise de Mercy-Argenteau, elle même compositrice et pianiste de talent.

    De très grands compositeurs furent les hôtes du château et parmi eux, le plus célèbre fut sans doute Franz Liszt qui aimait jouer, le dimanche, sur l'orgue de la chapelle.

    Mais il y eut aussi, parmi les invités de la Comtesse, César Cui qui laissera d'ailleurs à la postérité une suite pour piano intitulée "A Argenteau" et même un opéra ("Le Flibustier") composé lors d'un de ses séjours au chteau. Un petit groupe de voisins de la chapelle et du château s'est lancé le défi de faire revivre cette époque, au cours des "ESTIVALES DE WIXHOU"" qui auront lieu les dimanches 17 et 24 août prochains.

    Le programme est en voie d'élaboration, mais on peut déjà annoncer que sa qualité sera exceptionnelle, non seulement en raison des oeuvres qui seront interprétées mais surtout grâce à la présence de musiciens renommés tels que, notamment, le pianiste GABRIEL TECLU et le BRUSSEL'S STRING QUARTETT.

    Nous reviendrons prochainement sur les détails de cette organisation, mais dès à présent, retenez ces deux dates dans vos agendas. Elles vaudront la peine d'être vécues "en direct".

  • Le billet du premier Echevin

    imagesize250600-01-Luc-LEJEUNE-01web.jpgBeaucoup d’entre-vous ont pu constater en passant sur l’autoroute E25 le début des travaux d’aménagement des voiries d’accès au site du Trilogiport.

    Ce chantier important est certes porteur d’avenir pour la Basse Meuse mais est aussi source de questions et de préoccupations bien légitimes de la part des riverains.

     

    Meuse Visétoise dans les prochains mois :

     

    L’aménagement du rond point à hauteur de l’allée Verte et de la rue Naessens de Loncin, juste a vant le pont de Haccourt sur le canal Albert (Visé-Haccourt) commencera début août 2014. Celui-ci se déroulera en 2 phases étalées sur 2 mois de chantier de manière à ne pas interrompre la circulation.Le rond-point devrait donc être terminé fin d’année. Ce rond-point créera un «effet de porte» à l’entrée de la zone urbanisée de Visé-Devant-le-pont et devrait permettre aux automobilistes de s’engager dans l’allée Verte à vitesse plus modérée.

    Ensuite, au départ de ce rond-point en direction du Trilogiport, l’aménagement de la rampe d'accès a commencé ce 10 mars 2014.

    La fermeture définitive de la jonction entre le bout de l'allée Verte et la rue Marchand est prévue pour le 15 avril 2014. Ceci est un changement important : désormais ces deux voiries seront à voie sans issue ; il restera une jonction pour les piétons et les cyclistes.

    Les bulles à verre entre l’allée Verte et la rue Marchand seront déplacées de ±100m vers l'allée Verte.

    Un parking public sera aménagé en bout de rue Marchand et sera connecté au centre de fitness.

    Dès la fin des travaux,un accès direct vers l’autoroute E25 au départ du rond point du pont d’Haccourt est assuré. De nouveaux réflexes en termes de mobilité, plus évidents, pourront être mis en œuvre pour de nombreux automobilistes.

    Les autorités responsables de ces chantiers nous assurent que ces travaux d’aménagement causeront le moinsde désagréments possibles aux riverains. La ville de Visé est à l’écoute pour relayer toute préoccupation quelconque.

     

    Luc Lejeune,

    Premier Echevin,

    Conseiller Provincial

  • A lire dans La Meuse ce matin

    0001kl.jpeg- Laurent en danger de mort?

    - Renaud Rutten prend huit mois de prison

    - Exclusif : un petit Bruxellois de 13 ans combat en Syrie

    - Elections 2014 : notre gande enquête sur le travail des parlementaires. Le pire, Marc de Saint Moulin : 6.300 € net pour poser une question par mois. Flop liégeois : Mauro Lenzini

    - C'est fou : Vincenza a vécu 7 ans avec un drain dans le ventre

    - Assises de Liège : "Oui, je l'ai tué parce qu'il était homo!"

    - Les prêtres étrangers à la rescousse de nos curés

    - Opération Rivière propre à Lixhe

    - La gaffe d'ING leur coûte 132.000 €

    - Santé : un médicament contre l'alcool remboursé

    - Foot : Guy Luzon devrait prolonger au Standard. Roland Duchâtelent veut absolument le faire resigner

    - Les chiffres fous des playoffs

    - Etc, etc... 

  • Visé : opération "Rivière propre" à proximité du barrage de Lixe

    DSC_0152.JPG

    Fin de l'opération "Rivières propres" aujourd'hui à Lixhe. Ils étaient 160 bénévoles à s'être réunis pour terminer l'opération en beauté. Ils ont permis de récolter 4 tonnes de déchets le long des berges de la Meuse et à proximité de l'échelle à poissons. En une dizaine de jours, cette opération a permis de ramasser pas moins de 15 tonnes de déchets en tous genres. A elle seule, la centrale de Lixhe récolte chaque année pas moins de 700 tonnes de débris divers.

     DSC_0130.JPG

    Ce matin, à Lixhe, parmi les volontaires, on retrouvait tant de simples citoyens que des ouvriers communaux de Visé, de Fourons et de Kelmis, des membres du Gracq, des pêcheurs de la Basse Meuse, des employés de Luminus, du Rijkswaterstaat néerlandais, du Centre de réadaptation fonctionnelle d'Eben, de Natagora, mais aussi et principalement de nombreux élèves des établissements scolaires de Milmort, de l'école visétoise Lieutenant Jacquemin ainsi que des jeunes de Fraipont.

    DSC_0135.JPG

     Tous s'étaient unis dans un seul but : rendre plus propres les berges de la Meuse pour accroître la qualité de l'eau.

    Démarrée le 15 mars, l'opération Rivière propre ne concernait évidement pas uniquement Lixhe, d'autres cours d'eau, ruisseaux et rivières en ont également bénéficié. Ainsi 15 tonnes ont été récoltées entre La Bruyère et les cantons de l'Est.

    Laetitia Poelmans, du service "Environnement" de la ville de Visé explique : " 80% des déchet recueillis ont été abandonnés sur les berges, dans l'eau on retrouve principalement du bois et des plastiques, soit jetés volontairement, soit poussés par les vents

     DSC_0132.JPG

     Mais on découvre également des objets plutôt insolites, des pneus, une table de jardin, une cassette WC pour caravane, des matelas...Ainsi lors du nettoyage des berges du Geer, le 15 mars, un jeune scout a trouvé un...godemiché.  

    Même si cette opération n'est organisée qu'une fois par an, à la centrale de Lixhe, en 2013 ce sont pas moins de 974 tonnes de déchets qui ont été récupérées aux grilles qui protègent les turbines !

    (Texte et photos P. Neufcour)