- Page 5

  • Ce 11 mai, Visé accueillera la 16ème édition du Maasmarathon

     

    DSC_0027.JPG

     

                                                           (Photo archives P Neufcour)

     

    La cité de l'Oie verra donc en son centre le départ du seul marathon de Belgique reconnu comme Marathon international par l'I.A.A.F. Epreuve unique, tant par la qualité de son organisation (500 bénévoles) que par son itinéraire particulier (Belgique et Hollande) mais aussi par la beauté des paysages traversés. Cette année encore, divers groupes musicaux animeront le parcours, tandis que le partenariat avec le CHC permettra de disposer à chacun des ravitaillements, d'infirmiers, défibrillateur, fruits secs et frais, barres et boissons énergétiques, eau, etc. Des kinés, médecins et ambulances seront également disponibles si besoin était. De plus, dans le but d'éviter tout gaspillage inutile, la CILE installera divers box contenant de l'eau de distribution et des gobelets à la disposition des participants. Nous pouvons déjà signaler que plus de 500 participants se sont inscrits tant pour la distance mythique que pour le semi. Un groupe de 40 sportifs  originaire des Pouilles a déjà confirmé sa présence. (Environ 30 % des participants sont d'origine étrangère.)

    Les organisateurs tiennent à souligner particulièrement le fait que la SPW qui a en charge le chantier du Trilogiport traversé prendra les mesures nécessaires afin d'éviter toute modification de l'itinéraire.

    Dans le but de satisfaire le plus grand nombre de participants, en plus de l'épreuve reine et du semi, les coureurs pourront également s'affronter sur des distances de 9,1 km, 5 km, et deux kids'run de 1000 m et de 300 m.  

    L'objectif des 3000 participants ayant été dépassé l'année dernière, Tony Guarino, le Président de l'organisation - ancien marathonien, comme une bonne dizaine de membres de son comité - place la barre encore plus haut cette année. Il espère voir 3.500 inscrits aux différents départs.

    Ajoutons que les organisateurs continuent à soutenir SOS Village d'enfants tandis que le CHC dirige son aide vers "PAWA", une clinique au Congo, ainsi que l'opération Relais pour la Vie.

    Tous les renseignements sont disponibles sur le site www.meusemarathon.com, par mail  info@maasmarathon.com

    Par téléphone au ++32(0)43.79.44.26 (secrétariat) ou 04/374.85.55  ainsi que sur guyjolly@basse-meuse.be (relations presse) 

     

     

  • Rendons à César...

     DSC_0074.JPG

    Il nous revient que dans la nuit des faits, les enquêteurs ont approfondi leurs recherches. Un responsable du hall a été réveillé et les policiers ont alors constaté qu'il ne s'agissait pas d'un impact dû à une balle. Cet élément n'avait pas été porté à notre connaissance lors de la rédaction du texte précédent. Dès lors, nous nous étions basés sur les informatiuons disponibles. Rendons à César ce qui appartient à César.

  • Dans La Meuse ce matin

    0001jf.jpeg- Laurent, sa première interview : "A 50 ans je n'ai plus besoin de mes parents"

    - Politique : les petits partis montent en Wallonie

    - Top Chef : Pierre Augé nous reçoit chez lui à Béziers

    - Cinéma : Alao Kasongo, l'épouse de Jean-Denis Lejeune, joue avec les Dardenne

    - Tribunal : Gilbert fantasmait sur les orteils des enfants

    - Taxidermie : la chine mise sur Liège

    DANGER : risque potentiel d'incendie de certains lave-vaisselles Bosch, Siemens et Neff

    - Liège : dès le 2 aoùt, la plus grande exposition du monde sur la guerre 1914 - 1918

    - Non-lieu : Fernand Koekelberg totalement blanchi et réintégré

    - La loi sur le nom de l'enfant est passée

    - Ségolène Royal interdit les décolletés (Ndlr : par jalousie?)

    - Le loup est à la frontière belge

    - Foot : De Sart, ses vérités sur l'arbitrage

    - Sylvio proto : "Ne pas craindre le Standard"

    - Adnan Januzaj au Brésil : la polémique 

  • Le mot du bourgmestre

    picture.jpeg

    La Ville de Visé est présente au Congo.

    Les restrictions budgétaires qui règnent actuellement en Europe ne doivent pas nous écarter des missions de solidarité élémentaires avec les plus pauvres de la planète. Depuis quelques années, la ville de Visé est présente dans les quartiers populaires de Kinshasa, en RDC, pour y soutenir une activité de théâtre de rue pour des enfants provenant de milieux très défavorisés. C'est l'AMO (Association en Milieu Ouvert) Reliance, une asbl installée rue de la Prihielle à Visé, qui pilote ce dossier subsidié par Wallonie Bruxelles International. WBI encourage financièrement les communes à nouer des contacts avec le tiers-monde pour y amener nos compétences en vue d'un meilleur  développement. L'AMO excelle, à Visé et Basse-Meuse, dans la gestion des problèmes des jeunes, avec des maisons de quartier, des formations scolaires, des suivis individuels, ... La Ville de Visé, avec l'appui de l'AMO, a obtenu le soutien de WBI pour aider des jeunes de Kinshasa à sortir de la rue pour monter un projet théâtral et organiser des représentations pour la population.

    Ces jeunes proviennent des couches de la société les moins favorisées d'un pays parmi les plus pauvres de la planète : un orphelinat et un atelier de couture pour jeunes filles à Masina, une école fondamentale à Barumbu et un dispensaire/maternité des guides du Congo à Kisenso. Ces établissements, situés dans différentes banlieues populaires de Kinshasa, manquent de tout. Pas de médicaments au dispensaire, pas de tissu pour les jeunes filles qui apprennent la couture, pas de matelas pour le sommeil des orphelins, des classes d'école qui ressemblent à des étables, pas le moindre subside de l'état congolais ... Mais les adultes bénévoles qui gèrent ces centres sociaux sont admirables et les enfants, malgré leur dénuement, sont souriants.

    Parmi ces enfants, ceux qui veulent s'élever par le théâtre se rejoignent périodiquement pour créer et mettre en scène des saynètes humoristiques sur la nécessité d'occuper la jeunesse pour qu'elle ne traîne pas en rue et sur les droits universels de l'enfance.

    La présence de la Ville de Visé, grâce au programme de WBI, n'est qu'une goutte d'eau dans l'océan des besoins de ces populations mal loties, mais elle se veut tournée vers l'avenir : les enfants.

     

    Marcel NEVEN bourgmestre

  • La Meuse vous propose

    - Irgel, le chauffard récidiviste, condamné à 4 ans de prison

    0001tN.jpeg- Intense émotion lors de l'adieu à Esteban

    - Liège : un steward de la ville frappe un SDF handicapé à la barre de fer

    - Assises : il parle d'un accident : sept coups de couteau!

    - Alain a gravé une arme pour Spielberg

    - Des vélos électriques testés à Liège

    - Nos spécialistes goûtent le filet américain préparé

    - Blanchiment : quand les notaires et les casinos dénoncent l'argent frauduleux

    - Les cousins d'Amérique d'Elio Di Rupo

    - Foot Adnan Januzaj choisit les Diables

    - Standard : le dialogue est (re)noué

    - Cyclisme : Philippe Gilbert "C'est Liège qui compte"

    - Etc, etc...