- Page 9

  • La section "Tir" des Francs Arquebusiers organise une soirée "retrouvailles"

    image003.jpg

    Avis à nos membres mais aussi à tous les participants du spectacle Visé 14-18, soirée retrouvailles, organisée par la section de tir des FAV.
    Notre soirée se fera sous le signe de la détente dans une ambiance rétro.
    Thème 14-18 et années folles qui suivent avec la troupe "Tout est sous contrôle" de Maurice de Sutter et Pierre Depuis au clavier qui nous rappelleront les airs d'autrefois.
    La soirée sera ensuite animée par notre pote Jules toujours dans un style rétro qui nous fera danser des années 20 aux 80's
    Au buffet: salade liégeoise ou potée aux carottes
    Entrée 5 euros. Entrée + repas: 15 euros
    A partager sans modération !

    Réservations: 0495/12.29.09 ou marc.poelmans@skynet.be

     

  • Les principaux titres de votre journal

     

    0001wd.jpeg

     

    - Farid Bamouhammad a gagné : il est libre

    - Nos soldats autorisés à ouvrir le feu en rue

    - Un suicidaire ouvre le gaz, se ravise, puis...allume une cigarette !

    - Lantin : le fort transformé en gîte insolite

    - Scholz : c'est la guerre entre Anderlecht et le Standard

    - Rentabilisez votre auto en la partageant

    - Comment on a laissé échapper Abaaoud, le cerveau

    - Un cerveau qui ne fat pas rire

    - Pour financer les attentats de Paris, Coulibaly a...emprunté!

    - Le dossier de la rue Léopold embourbé

    - Le papy pédophile risque 4 ans de prison ferme

    - L'aide sociale pour deux exclus sur trois

    - Liège : vivre dans des containers marins aménagés

    - Les voisins veillent : 57 RIQ en Wallonie et à Bruxelles

    - Etc, etc...

  • Ce matin dans La Meuse

     0001Vv.jpeg

     

    - Djihdadisme : le Parquet enquête sur les infiltrés à la police

    - Terrorisme : le cerveau se cacherait en Grèce

    - Ils avaient programmé "des meurtres de flics" pour vendredi!

    - Les 12 mesures du gouvernement

    - "Je refuse les patients barbus et les voilées" déclare un médecin bruxellois

    - Envie de djihad? Passe par la Belgique...

    - Une vingtaine d'islamistes sous surveillance à Liège

    - Angleur : un malfrat tombe à travers un toit en verre

    - Un "drug runner" blessé par balle après une poursuite

    - Un bébé de 2 ans mordu trois fois par son beau-père

    - Humour : ça va se savoir

    - Notre Top 10 du week-end

    - Ciman : ça sent vraiment le départ

    - Igor de Camargo : "je veux en marquer encore plus!"

    - Etc, etc...

  • Gardes médicales des 17 et 18 janvier 2015

     

    images.jpeg

    Voici le communiqué que nous a fait parvenir l'A.P.P.L (Association des Pharmaciens de la Province de Liège :

     

     

    PHARMACIES DE GARDE

    Pour toutes gardes entre 9h et 22h :

    www.pharmacie.be

    www.appl.be

    Pour toutes gardes entre 22h et 9h :

     Appeler le 0903/99.000

     

    Cette association de professionnels de la santé ne souhaite plus que, par facilité pour nos lecteurs, nous publiions la liste nominative et les adresses des officines de garde. Estimant que ses membres sont trop souvent dérangés durant leur garde pour des cas qui ne relèvent pas de l'urgence médicale, l'A.P.P.L. préfère que les malades fassent appel à un n° de téléphone surtaxé ou se renseignent eux-même sur les deux adresses mail qu'ils mentionnent dans leur communiqué. En effet, pourquoi faire simple et gratuit quand on peut faire compliqué et payant. Dont acte.

    Afin d'éviter des recherchez à nos lecteurs, le blog les a faites. Voici donc les résultats :

    - le samedi 17 janvier : Pharmacie Botman rue Entre-deux-Viles 33 à Blegny, Tél 04/387.40.84

                                         Pharmacie Smons, rue de la Tour 7  Hermée, Tél 04/278.62.52

     

    - le dimanche 18 janvier : Pharmacie Deuse rue Verkruis 40 à Hermalle Tél 04/379.22.04

     

  • Terrorisme en Basse-Meuse : suite

    th.jpeg

    A 12 Hr, nous avons tenté de reprendre contact avec le chef de la zone de Police, afin d'obtenir quelques renseignements complémentaires relatifs aux mesures décidées. Le commissaire Lambert ne désire pas communiquer sur le sujet. Ce que nous pouvons cependant préciser à nos lecteurs, c'est que depuis la démilitarisation de la Gendarmerie, les forces de l'ordre ne disposent plus d'armes de guerre (les gendarmes étaient dotés d'un F.A.L) et depuis la suppression de la Gendarmerie, les pistolets-mitrailleurs UZZI ont été modifiés afin de ne plus permettre le tir en rafale, la loi l'interdisant. Le législateur a ainsi pris les mesures nécessaires pour que les policiers ne puissent riposter avec un armement adéquat aux attaques dont ils seraient victimes. On leur a tout de même laissé une arme de poing en 9 mm parabellum.