- Page 3

  • Visé : week-end de fête dans le quartier de la Wade

    11666172_1014623105244652_2234011533719280148_n.jpg

    Cette année, la fête aura un petit goût amer à la Wade. En effet, depuis 1970, ce sera la première fois que notre "Président" n'y assistera pas. Jean Navez nous a quitté il y a quelques jours. Impossible de ne pas avoir une pensée pour lui et pour tous les membres de sa famille

  • Quoi de neuf ce 22 juillet?

    high_d-20150721-3ALHZY.jpg

    - Elisabeth : elle a tout d'une reine

    - Le gros dodo de Laurent

    - Fusillade de Barchon : "La balle est passée à 1 cm de ma tête!"

    - Notre grand sondage foot

    - L'alerte de Maggie de Block : 15,5 % de morts en plus à cause de la grippe

    - Standard : découvres les onze qui vont débuter à Courtrai ce samedi

    - Le Roi s'attaque aux réseaux sociaux

    - Visé - Rebellion : ses amis aident les policiers à maîtriser Loïc, un Liégeois de 32 ans

    - Tatouage massacré - l'explication : une réaction de la peau. Il est maintenant cicatrisé

    - L'orchestre philharmonique a trouvé son piano

    - Curiosités de chez nous

    - Plopsa Coo : Pfaff inaugure les toboggans des dinosaures

    - Bijoux de rêve à Liège

    - Une pétition pour sauver la police à cheval

    - Le flop des voitures électriques wallonnes

    - Stromae se remet de son hospitalisation

    - Les bons plans pour surfer pas cher à l'étranger

    - Etc, etc...

  • Le discours du Roi à l'occasion du 21 juillet

    220px-Koning_Filip_van_België.jpgA l'occasion de la fête nationale, voici le texte du discours du Roi dans son intégralité

    « Mesdames et Messieurs,

    La fête nationale est une bonne occasion pour réfléchir à la qualité des liens qui nous unissent. Ces liens sont précieux. Ils sont aussi constamment mis à l’épreuve.

    Nous vivons dans un monde interconnecté, hyper-connecté. Les médias sociaux nous rapprochent. Les progrès de l’informatique et de l’internet sont fascinants. Ils ont un impact fondamental sur nos vies, sur notre travail. Ils offrent un excellent atout pour affronter les défis de la globalisation et rendre notre monde durable. En effet, l’informatique nous permet de gérer de façon efficiente nos activités, nos soins de santé, nos modes de production et notre mobilité, tout en réduisant les coûts et l’impact sur l’environnement.

    Mais cette hyper-connexion comporte aussi des zones d’ombre. Parfois, le monde virtuel envahit notre vie et s’impose à nous sans que nous l’ayons réellement décidé. Ayant considérablement réduit le temps et l’espace, il nous pousse à vouloir tout, tout de suite. Cela peut conduire à des relations superficielles qui ne laissent plus le temps au ciment humain de ‘prendre’ et de construire durablement. Par ailleurs, la surinformation nous arrive souvent sous la forme d’un « prêt à penser » pré-formaté. Elle risque à certains moments de prendre le pas sur une réflexion plus personnelle.

    Plus que virtuelles ou immédiates, nous avons besoin de relations réelles et profondes : elles seules développent la personnalité et l’esprit critique, encouragent à donner le meilleur de soi-même, elles seules permettent aux talents de s’exprimer pleinement et à chacun de trouver sa place dans la société.

    Au cours de nos déplacements dans le pays, la Reine et moi avons rencontré de nombreuses personnes qui investissent quotidiennement dans ce capital social et humain. Je pense par exemple à ces écoles et à ces entreprises qui stimulent la créativité et l’initiative. Je pense à ces réseaux d’entrepreneurs qui aident des jeunes à lancer leur propre entreprise. Je pense à ces associations qui, à travers le sport, le théâtre ou d’autres activités, aident des personnes fragilisées à se donner un nouvel élan. Toutes ces initiatives se fondent sur des relations vraies qui sont une source d’énergie humaine renouvelable pour notre société.

    De même, il est essentiel de créer des liens réels forts et sincères entre les peuples. J’ai à nouveau pu le constater lors de notre visite d’Etat en Chine. Avec les autorités fédérales, les ministres-présidents régionaux et une centaine d’hommes d’affaires et de recteurs d’universités, nous avons avant tout cherché à entretenir un espace de confiance dans l’intérêt des deux pays. Les liens avec la Chine engagent l’avenir.

    Aux portes de l’Europe se déroulent des drames qui ne peuvent nous laisser indifférents. Des guerres civiles y sévissent, des Etats se désagrègent, des milliers de réfugiés affluent. Il est illusoire de penser que nous pouvons nous en isoler. L’Europe se doit de soutenir, dans les pays qui l’entourent, les forces qui prônent la participation politique et le partage économique.

    Je voudrais enfin vous parler des liens entre les peuples d’Europe. Après des siècles parsemés de guerres s’est créée entre Européens une Union dont bénéficient tous les pays qui en font partie. L’Union permet un enrichissement mutuel unique des peuples et des cultures. Nous réalisons cette unité grâce à une foi commune dans l’être humain et dans la plus-value qui naît de la mise en commun de nos talents. Quand le projet européen traverse une période difficile, comme c’est le cas aujourd’hui, évitons que nos pays ne se dressent les uns contre les autres. Au contraire, approfondissons les liens qui nous unissent sur base d’une confiance retrouvée.

    Mesdames et Messieurs,

    Que ce soit pour nous-même, comme citoyens de notre pays, de l’Europe ou du monde, oui, nous sommes en mesure de faire la différence en créant et en nourrissant des liens profonds, solides et durables. Ils sont le ciment de notre civilisation, de notre sécurité et de notre avenir.

    La Reine et moi, et toute notre famille, vous souhaitons une belle Fête Nationale. »

  • Dans votre journal du lundi

    high_d-20150719-3AKAZW.jpg

    - Venanzi : le nouveau visage du Standard

    - Astrid a le blues

    - 70853 conducteurs sans assurances en 2014

    - Oupeye : une école détruite par les flammes

    - La SNCB doit engager d'avantage d'étrangers 

    - Le président du RFCL : "Il y a de la place pour deux grands clubs à Liège!"

    Enquête sur les communes liégeoises avec le plus d'étrangers

    - Noël meurt écrasé sous une pelleteuse

    - Simuler le radicalisme religieux pour le contrer

    - Mithra, leader de la contraception en Belgique

    - Fourons : des "jaloux" ont endommagé la voiture de Didier Smeets, le chocolatier réputé

    - Alcool, non assurance, vitesse : les dangers de la route

    - 7 divertissements d'été passés à la loupe : tops ou flops ?

    - Etc, etc...- Et

     

  • Les raisons qui ont amené les organisateurs du Meeting Dax à l'annuler

    DSC_0145.JPG

                                                            © Photo : archives P.Neufcour

    Voici le communiqué de presse des organisateurs du Meeting Dax de Visé, dans lequel ils expliquent les raisons de son annulation cette année. Il est vrai que des excès, des comportements "inadaptés" de certains participants avaient amenés des responsables politiques à interdire le passage des ballades sur le territoire de leur commune.


    "Le comité asbl Dax Team Visé a le regret de vous annoncer l'annulation forcée de sa 22e édition du Meeting Dax à Visé le Dimanche 26 juillet prochain!

    En effet, ces derniers mois suite aux différentes interdictions de passage de nos traditionnelles balades notamment sur la ville de Herve ainsi que les 5 communes comprises dans la zone de Police "Pays de Herve" nous avait obligé à revoir une partie de notre organisation 2015.
    Décision avait été prise de ne plus organiser les balades matin et après-midi mais bien de proposer une randonnée avec départs libres tout au long de la journée et ainsi passer sur différents sites à caractère touristique sur les communes ou notre passage était encore possible.

    Malheureusement un grand événement cycliste se déroulant également le dimanche 26 juillet (http://www.trworg.be/tw/course2.php) a obligé bon nombre de responsables communaux et de la Police locale a nous déconseiller (et même interdire) le passage sur leur zone. Il était en effet impensable et surtout beaucoup trop dangereux de croiser le parcours d ’une course sur les communes de Dalhem, Visé, Oupeye, Bassenge, Juprelle. (le site du quai des fermettes devenant même totalement inaccessible en début d ’après-midi)

    Et enfin comme signalé depuis plusieurs années lors des briefings avant le départ des balades, l ’attitude sur la voie publique de beaucoup trop de nos participants au meeting était devenue déplorable (véhicule pas en ordre, tenue non-conforme, respect du code de la route, alcools et... au guidon de leur machine) ont provoqué la situation dans laquelle nous nous trouvons avec des INTERDICTIONS DEFINITIVES PAR ARRÊTÈ DE POLICE de traverser certaines régions!

    Il est donc bien clair que tout rassemblement et/ou balade de dax le dimanche 26 juillet au quai des Fermettes et dans la régions est totalement interdite!

    En conclusion, NON le Dax Day n ’est pas mort, mais il est clair que la mouture 2016 devra être revue dans son ensemble par les organisateurs et un changement complet d ’attitude des participants sous peine de disparaître complètement du calendrier des manifestations en Basse-Meuse."


        Pour asbl Dax Team Visé

        Philippe Budin                Manu Snackers            Fabian Delli Pizzi
        Président                       Secrétaire                Responsable parcours