- Page 5

  • Bruxelles : une autre explosion à hauteur de la station de métro Maelbeek

    7da92e21598460e5eab9473a8657102c-1458639386.jpg

    Photo D.R.

    C’est peu après 9H00, ce matin, qu’une explosion s’est produite dans la station bruxelloise de Maelbeek. Les premiers témoignages arrivent. Les démineurs sont sur place à Maelbeek. La Stib confirme qu’il n'y aurait eu qu'une explosion à Maelbeek et non à Schuman ou Simonis.

    d5265c6c704372b3b1f9c387e6d279a3-1458638561.jpg

                                                       Photo D.R.

    "Nous avons quitté la station Maelbeek vers le centre vers 9h07 9h10. On a senti une explosion qui semblait venir de l’avant de la rame. Les lumières se sont éteintes. Cela a été un petit peu la panique, vu ce qui se passe à Zaventem. Nous avons forcé les portes du métro pour descendre sur les voies. Il y avait beaucoup de fumée. On est sorti par la station Maelbeek. Les portes en verre étaient soufflées. L’explosion a dû être violente." La rue de la loi est totalement bouclée à partir de Schuman. A10H30, la Stib ne confirmait la situation que pour la station Maelbeek et pour aucune autre.

    ( Source : RTBF)

  • Ce matin dans votre journal

    une.php.jpeg

    - Le nouvel ennemi public n° 1

    - Mathot : le politique fait barrage à la justice!

    - Le chauffard qui a tué Nadège était sous influence de drogue et d'alcool

    - Jean-Denis Lejeune : il veut une banque d'ADN pour retrouver les complices de Dutroux

    - Les cendres de Jacky Valentin dispersées sur le terrain du RFCL

    - Liège : Philippe (57 ans) "J'ai été agressé à cause d'un PV"

    - Un renvoi en correctionnelle pour le professeur Castronovo?

    - Vos études préférées

    - Les coulisses de Pâques

    - Houtain - Reconversion : les bâtiments de Sartel sont en train d'être démolis

    - Vol de plaques de véhicules militaires

    - Terrorisme à Verviers : ils seront 16 à être poursuivis

    - Trop d'accises peuvent aussi tuer l'accise

    - Une ex-hôtesse de Ryanair raconte les coulisses du low cost

    - Le Standard recalé pour sa licence

    - Etc, etc...

  • Panique à l'aéroport de Zaventem après deux explosions: il y aurait 11 morts et 20 blessés selon un premier bilan provisoire donné par VTM (LIVE vidéo)

    Panique à l’aéroport de Zaventem après deux explosions dans un des halls de passagers. Selon VTM, il y aurait 11 morts et 20 blessés (bilan provisoire). 

    Mise à jour 9h33 :Trois bombes auraient été utilisées mardi matin lors de la double explosion à l’aéroport de Zaventem, a indiqué la chaîne publique flamande VRT. Deux bombes se sont déclenchées dans le hall d’entrée: une près de l’accueil de la compagnie Brussels Airlines et une autre sur le côté droit, près de la réception de la compagnie American Airlines. Selon la VRT, une troisième bombe aurait également été découverte

    Mise à jour 9h26 : Le plan MASH (plan de mise en alerte des services hospitaliers) a été déclenché mardi vers 08H00 dans la région bruxelloise, ont indiqué plusieurs hôpitaux régionaux. Le plan MASH consiste à évaluer la capacité d’accueil et de traitement. «Il s’agit d’optimiser la répartition des blessés en fonction de l’épicentre de l’événement», a expliqué Sophie Coppens, directrice de la communication à l’hôpital Erasme. «En l’occurrence, c’est Saint-Luc et la KUL qui sont les plus proches et les plus concernés. Ils devraient accueillir les patients les plus sérieusement touchés. L’hôpital Erasme serait en deuxième ligne pour accueillir les patients qui seraient choqués».

    Le service de communication de l’hôpital Saint-Pierre précise que des réunions sont en cours pour s’organiser en interne. Le bilan de la situation n’a pas encore été communiqué à l’hôpital Saint-Luc.

    Mise à jour 9h24 : A la suite des deux explosions qui ont eu lieu mardi vers 08h00 dans le hall des départs de l’aéroport de Zaventem, la circulation des transports publics a été interrompue à Brussels Airport sur ordre de police. Les bus TEC vers Bruxelles continuent quant à eux à rouler normalement, a indiqué à l’agence Belga le directeur marketing du transport wallon, Stéphane Thiery.

    «Les lignes allant vers Bruxelles sont conservées, en ce compris les bus Conforto bis qui passent pas Crainhem, non loin de l’aéroport», a souligné Stéphane Thiery. Aucune déviation n’a été mise en place pour l’instant. La circulation des transports publics a quant à elle été interrompue à Brussels Airport sur ordre de police, ont indiqué la SNCB et la Stib sur Twitter.

    Mise à jour 9h17 : Des tirs auraient d’abord été entendus dans la hall des départs de Brussels Airport, avant qu’une personne ne crie quelque chose en arabe et que deux explosions retentissent, indiquent plusieurs témoins sur place.

    Mise à jour 9h12 : Le niveau de la menace a été relevé à 4 pour l’ensemble du pays, a annoncé mardi un porte-parole du ministre de l’Intérieur Jan Jambon. Deux explosions ont eu lieu vers 8 heures mardi à l’aéroport de Zaventem (Brussels Airport).

    Mise à jour 9h07 : Le niveau de sécurité dans les aéroports régionaux de Flandre a été relevé à 4 à la suite des explosions à l’aéroport de Zaventem (Brussels Airport), a annoncé le ministre flamand en charge des aéroports, Ben Weyts.

    Mise à jour 9h02 : L’activité aéroportuaire a été suspendue mardi jusqu’à nouvel ordre après que deux explosions ont retenti dans le hall des départs de Brussels Airport. Toutes les voies d’accès à l’aéroport sont en train d’être fermées et les vols à destination de Zaventem sont déviés, a confirmé Belgocontrol. «Tous les vols sont déviés vers des aéroports régionaux, y compris vers Lille si besoin», a précisé le contrôleur aérien.

     

    Mise à jour 9h33 :Trois bombes auraient été utilisées mardi matin lors de la double explosion à l’aéroport de Zaventem, a indiqué la chaîne publique flamande VRT. Deux bombes se sont déclenchées dans le hall d’entrée: une près de l’accueil de la compagnie Brussels Airlines et une autre sur le côté droit, près de la réception de la compagnie American Airlines. Selon la VRT, une troisième bombe aurait également été découverte.

     

    Suivez l'info en continue sur www.lameuse.be

     

  • Visé : Tambours pour la Paix

    DSC_1588.jpg

    Aux temps passés, on "battait tambour" en partant en guerre, au combat. Pour se rassembler, mais aussi pour se donner du courage avant d'aller se battre. Aujourd'hui nos enfants ont détourné cet acte "guerrier" en battant le tambour, eux aussi, mais pour appeler à la paix.

    Les Tambours pour la Paix poursuivent leur action pour faire entendre la voix et les messages des enfants qui souhaitent promouvoir un monde meilleur.

    Cette journée est destinée aux enfants de moins de treize ans. Elle poursuit un double but :

    • d’une part, ouvrir les enfants aux vastes richesses du langage poétique ;
    • d’autre part, les éveiller à leur rôle de citoyen.

    Cette année encore, les enseignants et les enfants des écoles primaires de l'entité ont été invités à participer à cette opération. Voici un aperçu de l'action des enfants dans différentes écoles visétoises. Plusieurs actions se déroulant à la même heure en des villages différents, un choix s'est imposé.

    - A Richelle, les deux réseaux d'enseignement se sont rendus ensemble à l'entrée du stade de foot pour y "battre tambour" et se manifester en tapant dans les mains

    DSC_1594.JPG

    DSC_1598.JPG

    - A l'Athénée royal, les 320 enfants se sont réunis pour mimer les paroles de la chanson "Imagine" de Georges Lennon

    DSC_1613.JPG

    DSC_1615.JPG

    A l'école communale de Lixhe, ce sont les élèves de 5è et 6è année qui ont "Battu Tambour pour la Paix" avec des instruments improvisés.

    DSC_1633.JPG

    DSC_1631.JPG

    - Et enfin à Cheratte-Bas, les enfants de l'école Notre Dame et de l'école primaire ont également "Battu Tambour" ensemble devant le monument sur la place J. Donnay 

  • Le billet du C.A.L. Basse-Meuse

    attachment.jpgBelle réussite

    Il y a quelques jours se tenait le premier marché artisanal du printemps organisé par La Maison de la Laïcité de Visé en collaboration avec le CAL Basse-Meuse et l’aide de la ville de Visé. Ce fut une réelle réussite.
    Dès l’inauguration les différentes personnes qui ont pris la parole ont souligné cette réussite. Tant Madame Viviane Dessart, échevine de la culture de la ville de Visé que Monsieur Jean-Marie Kreusch, président de la Maison de la Laïcité que Madame Rachel Etienne, coordinatrice  de la Maison, chacun a remercié les artisans et a souligné la qualité et la diversité des produits exposés.

    Jean-Marie Kreusch et Rachel Etienne ont aussi relevé le savoir-faire et le professionnalisme des ouvriers de la ville de Visé qui avaient mis tout en œuvre pour que les artisans et les visiteurs soient accueillis dans de très bonnes conditions.

    Dès l’inauguration, et tout au long du weekend ces visiteurs se sont présentés en grand nombre et ont montré beaucoup d’intérêt pour tout ce qui s’offrait à leur vue.

    C’est donc un grand merci que nous  adressons un fois de plus aux artisans, pour la qualité de leurs œuvres et pour leur gentillesse, à la ville de Visé pour la mise en place, à Rachel Etienne qui a travaillé longuement sur ce projet, à tous les visiteurs qui se sont déplacés et à tous les bénévoles qui se sont succédé pour accueillir ceux-ci tout au long du weekend.

    Vu l’immense succès, nous vous donnons, dès à présent, rendez-vous au printemps 2018.

    Nous nous réjouissons déjà !

    Claire Dethioux pour Culture et Action Laïque de la Basse-Meuse