- Page 6

  • La Meuse : la Coupe pour le Standard

    une.php.jpeg

    - Le Standard comme on l'aime

    - Retour en prison pour "Farid-le-Fou"

    - Après Paris, Salah Abdeslam volait s'ataquer à Bruxelles

    - Drôle de controle à deux aéroports

    - Les animateurs d'RTL s'éclatent en famille ches Mickey

    - 4 ans de prison pour le prédateur de Bressoux

    - 688 gr d'héroïne saisis par la police de Liège

    - Sa femme aimait l'entendre abuser de la jeune fille !

    - Les grands fraudeurs sont bien en Belgique

    - Une voiture percute un attelage

    - Pensionné et indépendant : "le boom"

    - Halal : la nouvelle ruée vers l'or

    - Des Liégeois bien armés en Indonésie

    - Espagne : 13 étudiantes tuées, un belge blessé dans un crash

    - Quand c'est Steve Darcis qui interviewe Patrick Bruel

    - Cyclisme : la quinzaine de vérité pour Van Avermaet

    - Gratuit dans votre journal : l'album Panini et 6 stickers

    - Etc, etc...

  • Farid Bamouhammad retranché dans une maison à Mons-Lez-Liège - Il vient de se rendre dans le calme

    1460266696_B978164768Z.1_20160319203812_000_G7E6E8IEI.1-0.jpg

                                       Photo A Bisschop 

    Exclusivité Sudpresse

    Une vaste opération de police est en cours, ce samedi soir, à Mons-Lez-Liège dans la commune de Flémalle. Farid Bamouhammad, surnommé « Farid le fou », le prisonnier le plus transféré de Belgique, est retranché dans une habitation. Un escadron des forces spéciales est en route. (Rédaction en ligne)

    Suivez les évènements en direct sur www.lameuse.be

    Farid Bamouhammad était retranché à Mons-Lez-Liège, dans la commune de Flémalle.

    Tout a débuté hier dans une habitation de la région de Charleroi. La police parle d’une scène de violence intra-familiale. Farid Bamouhammad aurait en fait frappé sa femme et se serait ensuite enfuit.

    Sa femme a appelé la police qui a remarqué, à son arrivée sur place, l’absence de l’homme sur les lieux. Farid a été localisé aujourd’hui dans une habitation de Mons-Lez-Liège.

    La police locale est sur place mais a préfèré attendre le renfort de la police fédérale pour intervenir.

    L’habitation étant située à proximité d’un terrain de foot, le match qui se jouait ce soir a été interromu et joueurs et supporters ont été évacués sous escorte policière. Les habitants sont priés de rester cloîtrés chez eux.

    Farid Bamouhammad, qui a pû être contacté par téléphone, a déclaré qu’il était tout à fait calme et qu’il passait une soirée avec une amie. Il déclare même ne pas voir la police.

    Il vient de se rendre dans le calme.

  • Ce week-end, salle des Tréteaux, premier marché artisanal du printemps organisé par le C.A.L Basse-Meuse

     

    DSC_1509.JPG

    C'est Jean-Marie Kreusch, Président de la Maison de la Laïcité qui a accueilli les exposants et visiteurs lors de l'inauguration. Rachel Etienne, "cheville ouvrière" de cette organisation etViviane Dessart, Echevine, ont également pris brièvement la parole.

    "Depuis sa création notre association tient avec force à s’inscrire activement,avec l’aide des Communes de la Basse-Meuse en général et, pour cette manifestation, avec le soutien de la Ville de Visé en particulier, dans le paysage du monde associatif Visétois et Mosan" déclare d'emblée le Président. "Plantés il y a maintenant plus d’un an les bulbes de ce marché artisanal fleurissent dès à présent, avec beauté, sous le soleil d’un Printemps annoncé. Celui que nous voudrions, de plus de fraternité et de plus de sagesse dans un monde fou".

    Jean-Marie Kreusch tient alors à remercier Rachel Etienne, la "jardinière", qui, avec sa maman, a tenu ses engagements dans des circonstances personnelles difficiles. "Son esprit créatif et ses mains d’or, ajoute-til, avec la collaboration de nos administrateurs et de nombreux bénévoles nous permettent d’admirer la beauté des pétales colorées de ce premier marché artisanal de la Maison de la Laïcité de Visé réalisé en collaboration active avec Culture et Action Laïque dans la Base-Meuse et son président Jean-Claude Detrixhe présent cet après-midi pour nous aider, comme de nombreux bénévoles, mais retenu ce soir." 

    Jean-Marie Kreusch mettra alors en exergue la coopéation avec la Province de Liège - pour la logistique-, mais se félicitera également du partenariat avec la ville de Visé : l'ensemble de l'Administration communale, Madame Dessart et les Echevinats, le service des sports...

    "A ceux qui, chez eux, sont retenus par la maladie mais ne peuvent se déplacer. Ils sont avec nous ce soir" continue le Président. "Afin de n’oublier personne à tous ceux nombreux, comme la presse locale, qui de prêt ou loin se sont montrés présents d’une manière ou d’une autre".

    S'adressant alors aux participants, exposants-artisans, il les remerciera non seulement de leur présence,mais souligna l'intérêt qu'ils portaient à la manifestation et la qualité de leur travail." 

    « Cette réunion d’artisans correspond bien aux valeurs de notre maison. Nous rêvons d’un monde  construit sur des valeurs essentielles telles que la simplicité, la solidarité, l’amitié" ajoute-t-il. Pour y arriver, il faut de la force, de l’intelligence, de la sensibilité, de l’imagination et surtout de la diversité. Nous désirons " être ensemble dans la différence". Ce sera notre devise. Artisans, tous ensembles, pour construire un monde plus beau et meilleur".

     

    Je vous avouerai que j'ai eu quelques "coups de ceux" parmi les oeuves exposées. Lesquelles? A vous de deviner! Travaux splendides et de qualité dans tous les cas.

    (Reportage photo © P.Neufcoure marge droite) 

  • Le cdH visétois a présenté son bilan à la Maison de la Presse

     

    996685_262184037446862_6788251227571795802_n.jpg

    Ils étaient quatre, Nicolas Labiouse, chef de groupe, Luc Lejeune, Echevin du développement territorial, de la Mobilité et de l'Enretien, Patrick Willems, Echevin de la Famille et de la Citoyenneté et Martine Lejeune, conseillère au CPAS.

    Cette délégation a tenu une conférence de presse à la Maison de la Presse de Liège ce jeudi, afin de dresser un bilan du travail effectué par le groupe cdH visétois. Les sujets évoqués portaient principalement sur la citoyenneté, l'entretien du domaine public et les actions sociales entreprises. Bilan de mi-législature, faisant également état de dossiers trop longtemps reportés.

    Les mandataires communaux visétois ont également évoqué le dossier concernant la démolition partielle et la réaffectation du site de l'ancien charbonnage du Hasard à Cheratte, les travaux devant débuter cette année encore.

     

     
  • La Meuse : la fin d'une cavale

    une.php.jpeg

    - Salah Abdeslam balancé aux funérailles de son frère

    - Philippe Moureaux : "A Molenbeek? Cela ne m'étonne pas ! "

    - Qui sont les hommes des unités spéciales

    - Une victoire contre l'obscurantisme

    - Abaaoud était armé d'un FN Browning belge

    - Liège : des étudiants en agro dépècent des agneaux

    - L'hôtel Radeski est en vente pour 5,2 millios €

    - Voo : changement pour les chaînes analogiques

    - 25 millions pour rénover l'ex Innovation

    - Le Top 10 du week-end

    - Meurtre de "JEAN-LA-GLACE" : nouvelle arrestation

    - Oupeye : des bulles à verre sous vidéo

    - L'accueil des migrants mal vu par les visétois

    - Le père du gamin à la Porsche sera entendu lundi

    - Train fantôme : une erreur humaine

    - Une chienne retrouvée deux ans et demi après sa fugue

    - La pauvreté a explosé en 2015

    - Foot : une finale à 3 millions €

    - Etc, etc...