- Page 3

  • Tentative de meurtre à Hermalle : un automobiliste aurait écrasé deux fois une dame volontairement!

     

    130483_1112011610004673141.jpg

    Les faits se seraient passés sur le halage à proximité de l'ancien Mosa Hôtel, rue Préixe à Hermalle

    Une dame a été retrouvée mardi soir sur le bord d’une route à Hermalle. La victime a eu le temps d’expliquer qu’elle avait été écrasée à deux reprises par une voiture, dont une fois en marche arrière. Elle a été transférée inconsciente à l’hôpital de la Citadelle. Elle se trouve dans un état grave.

    Avant de perdre connaissance, la victime, une résidente des Pays-Bas, aurait eu le temps de préciser à son mari que les faits se seraient déroulés 500 mètres plus loin.

    Son corps a été retrouvé quai du Halage à Hermalle. À hauteur environ de l’ancien hôtel Mosa.

    Des débris ont effectivement été retrouvés à l’emplacement décrit.

    Le mari de la victime aurait expliqué aux forces de l’ordre qu’ils voulaient aller pêcher.

    > Plus d’informations sur cette tentative de meurtre rapidement sur notre site et dans les éditions Sudpresse de ce jeudi (La Meuse)

     

  • Dans votre journal : des Rotariens arnaqués

    0001Sl.jpeg

    - Ils réclament 840.000 euros ! Six rotariens attaquent la banque liégeoise Delen

    - Attentats : il sort du coma et serre la main de sa femme!

    - Arrêté à Herstal, le violeur français se cachait depuis 19 ans

    - Révise ton C.E.B. : aujourd'hui 4 pages de français

    - Le nouveau bonheur de Caroline Fontenoy

    - Manchester : exploit obligatoire à Madrid

    - Un wallon sur vingt roule avec un anti-radar illégal

    Liège : elle vient à son procès avec de la drogue dans son sac

    - D'anciens détenus de Lantin attaquent l'Etat

    - Le Musée de la vie wallonne consacre une expo aux migrations

    - Wall Street à Liège

    - Venez voir comme Seraing a bien changé

    - "Bientôt plus de musulmans que de chrétiens en Europe". Le ministre Geens pense que ce sera bientôt le cas

    - Tec : gros embarras partout en Wallonie

    - Le MR veut entendre les responsables Forem et Onem

    - Ecole : ce que coûte votre enfant

    - Faire travailler les militaires plus longtemps

    - Accidents graves de vélos : des chiffres sous-estimés

  • Maasmarathon : les dernières nouvelles

     0001ez.jpeg

    COMMUNIQUE SPORT- VILLE DE VISE

     

    18ème édition du MAASMARATHON de la BASSE - MEUSE à VISE

    DIMANCHE 8 MAI 2016

     

    Samedi 7 mai

     

    • De 14.00 à 18.00 : Inscriptions et retrait des dossards – au centre culturel de Visé.
    • De 18.00 à 21.00 : Pasta-Party - 7 €  (organisée par le Kiwanis) avec animation musicale - Chapiteau – Place Reine Astrid (entrée gratuite).

     

    Dimanche 8 mai

     

    • Dés 07.00 -  Inscriptions et retrait des dossards – au centre culturel.
    • 09.05 -  Départ du Marathon  - (Avenue Albert 1er)
    • 09.30 -  Départ du 5 et 9.1 km - (Avenue Albert 1er)
    • 09.45 -  Départ du mini-jogging 300m – (3-6 ans) – (Avenue Albert 1er)   
    • 10.10 – Départ du mini-jogging 1000 m – (7-12 ans) (Rue du Collège- devant le centre culturel)
    • 11.00 -  Départ du semi-marathon (Avenue Albert 1er)

     

    Remises des prix dans le chapiteau Place Reine Astrid :

    • 11.30 : 5 et 9,1 km
    • 13.00 : Semi et Marathon – Général.
    • 14.00 : Semi et Marathon – Catégories.

     

    Renseignements :  www.maasmarathon.com  ou info@maasmarathon.com ou 04/3794426 (Echevinat des sports).

                      

    Rendez-vous pour un week-end SPORTIF et FESTIF !

     

    Salutations sportives

    Xavier MALMENDIER - Echevin des Sports de Visé.

  • Nouveau : dès septembre immersion linguistique Néerlandais-Anglais à l'Académie Karaté Tornatore

     

    894960_10153842870615440_1914249642_o.jpg

    En plus de ses splendides résultats obtenus dans diverses compétitions durant la saison 2015/2016, le club de karaté Académie Karaté Tornatore va se lancer dans un projet ambitieux : apprendre sous la forme verbale les bases élémentaires d’une langue étrangère par l’intermédiaire d’une discipline sportive, le karaté. Ce projet va se réaliser en étroite collaboration avec un dojo situé près de Amsterdam dont l’entraîneur (enseignant avec titre pédagogique au Pays-Bas) est parfait bilingue anglais-néerlandais. Durant la saison, plusieurs stages seront dispensés en Anglais ou Néerlandais au sein du club AKT. Divers stages organisés au Pays-Bas permettront également l’immersion et surtout l’échange verbal avec des karatékas néerlandais durant plusieurs heures voir plusieurs jours de stage karaté. Ce projet a pour but d’utiliser le karaté et plus globalement le sport comme vecteur de motivation dans le fait de vouloir apprendre les bases d’une langue étrangère.

    Pour de plus amples informations concernant ce projet, nous vous invitons à contacter l’entraîneur principal JP Tornatore : 0499 15.87.20

    www.karate-vise.be

  • Le billet du C.A.L. Basse-Meuse

    attachment.jpgIVG en danger

    Voici un extrait d’un appel d’urgence du Centre d’Action Laïque lancé par son président Henri Bartholomeeusen :

    « Aujourd’hui plus que jamais, nous devons défendre les droits des femmes en Belgique et en Europe.
    Après les Espagnoles, il y a un peu plus d’un an, c’est au tour des Polonaises d’être dans l’œil du cyclone machiste et rétrograde. Le gouvernement polonais, main dans la main avec l’Eglise catholique, projette d’interdire totalement l’avortement, déjà strictement limité.

    En Italie, les avortements sont quasiment impossibles car 8 médecins sur 10 refusent de les pratiquer.
    En Hongrie, la protection de la vie dès la conception, inscrite dans la Constitution, entrave, de facto, le recours à l’Interruption Volontaire de Grossesse (IVG) pourtant légale.

    Qu’en Belgique, les anti-choix manifestent, c’est leur droit ; mais que, dans les circonstances actuelles, le CD&V tente de passer en force en Commission justice sur le statut dit des « enfants morts nés » nous oblige à lancer une nouvelle fois un cri d’alerte. Tout est prêt afin que les partis néerlandophones se mettent d’accord sur le projet de délivrance par l’état civil d’un acte de naissance pour toute fausse couche à partir de 85 jours de grossesse. Pourquoi 85 jours ? Parce que c’est le jour qui suit la limite actuelle permise pour une IVG en Belgique.

    Le CD&V veut faire reconnaître les fausses-couches comme naissances. La proposition de loi débattue ensuite prévoit d’abaisser de 180 à 85 jours de grossesse le seuil à partir duquel un embryon ou un fœtus mort-né peut faire l’objet d’une déclaration de « naissance » à la commune.

    Les 85 jours de grossesse ne sont pas le fruit du hasard : ce délai correspond très exactement à 12 semaines plus un jour, soit la limite légale autorisée pour réaliser une IVG.

    Sous prétexte de venir en aide aux femmes dont la grossesse s’est accidentellement interrompue, c’est le droit à l’avortement qui est directement visé par ces volontés de changer le code civil…

    …Le moment est venu de réagir et de dénoncer ces attaques, insidieuses ou frontales, contre la santé reproductive des femmes. L’autodétermination des femmes et des hommes qui souhaitent planifier leur famille constitue un droit fondamental. Nous appelons les démocrates de ce pays à le défendre, maintenant. »

    Vous voulez lire plus ? Consultez le site www.laicite.be

     

    Claire Dethioux pour le CAL Basse-Meuse