- Page 4

  • Les titres à le "Une" et des autres...

     

    0001sW.jpeg

    - 158 millions d'amendes pénales non payées!

    - Christine Defraigne en mission en iran

    - Les villes belges les plus visées par les alertes à la bombe 

    Marghem fan de Johnny

    - Vainqueur surprise dans une Doyenne dantesque

    - Gratuit dans ce journal : pour réviser ton C.E.B. des exercices toute la semaine

    - L'enquête du lundi : un arsenal 100% légal

    - Bassenge : Aline fait don de 6.000 € au télévie

    - Call-center de la drogue : 46 prévenus

    - Martinrive, nouvelle réserve naturelle

    - Oupeye : un potager communautaire par les plus jeunes

    - "Fédérer me cdH autour de la ministre"

    - La photo d'un autre sur sa carte d'identité

    - Etiquetage des marchandises : les p-v explosent, + 60% !

    - Son taux hypothécaire est descendu à - 0,0055%

    - Etc, etc...

     

  • Le mot du Bourgmestre


    picture.jpegLe 5 juin aura lieu comme chaque année la remise des prix « Maria Lennertz » en souvenir ce cette résistante visétoise qui fut incarcérée dans des camps en Allemagne et qui tint plus tard à créer un prix de civisme destiné aux enfants de 6ème primaire de toutes les écoles visétoises.

    Le comité qui chapeaute l'organisation de ce prix tente de concrétiser davantage ce que furent les souffrances des patriotes incarcérés.

    Il y a 2 ans, Simon Gronowski fut invité à nous relater son témoignage.  Il va revenir cette année le 29 avril.

    Rappelons brièvement que Simon Gronowski, alors âgé de 11 ans, avait été emprisonné dans le 20ème convoi qui quitta Maline à destination de Auschwitz. Toutefois, 3 résistants parvinrent à ralentir et même à arrêter le convoi et parmi les 1.631 juifs (dont 262 enfants). 231 prirent la fuite (seules 113 personnes échappèrent à la mort).

    Nous sommes heureux que pour la 2ème fois, Simon Gronowski puisse venir faire part de son témoignage le vendredi 29 avril, à 13H30, à l'école de Devant-le-Pont.

    Rappelons en outre, que comme chaque année, la fin de la guerre (8 mai) sera célébrée au monument voisin de l'Hôtel de Ville.  Ce sera le 7 mai à 10 heures.

    Vous êtes tous invités à vous joindre aux autorités communales à cette occasion.

     

     

    Marcel NEVEN

    Bourgmestre

     

  • A la "Une" ce matin

    00013U.jpeg

    - Triple meurtre de Visé : les confessions des familles des victimes

    - Dutroux et Martin inspirent une série télé

    - Un nouveau comptable voleur : il aurait détourné plus de 107.000 €

    - Le meurtrier de Jeff est en aveux

    - La neige au menu de Liège-Bastogne-Liège

    - Mathot : le rapporteur était absent lors de l'exposé du Parquet

    - Des menus en braille dans les restos liégeois

    - Le petit Liégeois a surzécu à Klaus Barbie

    - Notre Top 10 des meilleures sorties

    - Les vrais salaires des cultes belges

    - Etc, etc...

     

  • Homicide de Jeff Nyssen à Haccourt: Fred l'a poignardé à la gorge, mais il ne serait pas le seul

     

    301303314_B978468199Z.1_20160422231244_000_G2H6L8OAQ.1-0.jpgOn commence à y voir un peu plus clair dans l’homicide de Jean-François Nyssen, ce Hutois mortellement poignardé à Haccourt, le 26 décembre 2015 dans le cadre d’un règlement de compte entre motards. Un des inculpés a avoué avoir poignardé Jeff à la gorge, tout en précisant qu’une autre personne a porté des coups de couteau au cœur.

    Il y a bientôt 4 mois que Jean-François Nyssen, 52 ans, a été arraché à son épouse et à ses enfants. Quatre mois que l’homme a été porté en terre par ses « frères », dans le cimetière du Rhées à Herstal. Quelques jours avant, l’homme, passionné par la moto et membre des Hells Angels, avait festoyé avec quelques amis, son épouse et leur fille de 13 ans, au local des Kurgans, un club de motards de Haccourt. En allant soulager un besoin pressant, il avait été pris à partie par une dizaine de gars, venus pour une sombre raison. Le quinquagénaire de Tihange a été poignardé à la gorge et au cœur. Depuis ce funeste 26 décembre 2015, l’enquête progresse et les auditions se succèdent. Celui vers qui les premiers soupçons se sont portés, a avoué avoir poignardé Jeff.

    Frédéric Decleir, un quadragénaire de Waremme, précise qu’il l’a fait pour protéger un « frère ». Dans son émission Indices, RTL TVI – qui a consacré au dossier un reportage de 22 minutes le 13 avril dernier – a diffusé cette information et la retranscription de cette audition. «  La personne qui est couchée sur le sol, le bras levé avec un pistolet dans la main droite, est la future victime. Alex plonge sur le pistolet et là, j’ai voulu défendre mon frère qui allait certainement prendre une balle. J’arrivais à une main, la droite, je lui mets des coups de couteau à la gorge. Je ne savais pas que c’était Jeff. Il y avait une autre personne qui portait des coups de couteau.  »

     

  • Gardes médicales des 23 et 24 avril 2016

    images.jpegMédecin de garde : du lundi au jeudi soir de 19 hr à 08 hr : un seul numéro : 04/379.09.00. 

    Pour leur sécurité, les médecins de garde de la Basse-Meuse sont en liaison avec les services de la Police.

    Attention :  un poste de garde médicale est ouvert les week-ends et jours fériés de 08 hr à 20 hr rue Basse-Hermalle n° 2, à côté de la clinique. N° unique pour le médecin de garde : 04/374.09.34. 

     - Dentistes de garde : former le 100 pour connaître la liste. 

    PHARMACIES DE GARDE

    Pour toutes gardes entre 9h et 22h : www.pharmacie.be ou www.appl.be

    Pour toutes gardes entre 22h et 9h :

     Appeler le 0903/99.000

     - le samedi 23 avril 2016 : PHARMAYOU, rue Sous la Vigne 19 à Glons Tél 04/286.21.79

                                            Pharmacie DEFAUWES, rue J.Muller 23 à Warsage Tél 04/376.61.51                                 

     - le dimanche 24 avril 2016 : Pharmacie PIROTTE, rue  Tollet, 5 à Oupeye Tél 04/264.04.46