- Page 2

  • Le mot du Bourgmestre

    1261441037.jpgA propos de la salle des Tréteaux

    Les personnes qui ont l’occasion de passer par le centre de la Ville ont certainement constaté que des travaux importants sont réalisés dans et à proximité de la salle du théâtre baptisée en son temps salle des Tréteaux.

    Depuis de nombreuses années, nous avions introduit un dossier de subsides auprès de la Communauté française et même obtenu une promesse de principe. Mais cela ne paraissait pas être une priorité pour les responsables. Il est bien connu que dans notre communauté française, la culture est le parent pauvre.

    Après d’autres tentatives, nous avons fini par obtenir une aide d’un million d’euros de la Province de Liège. C’est une aide estimable même si l’ensemble des travaux se montent à quelque 3 millions d’euros. C’est beaucoup et peu à la fois. En effet, cette réalisation sera particulièrement originale et efficace. Sa principale caractéristique sera la « modulabilité ».  Il sera possible de monter une pièce de manière classique : la salle et la scène. Mais il sera également loisible de déplacer le lieu scénique et aussi les gradins : ceux qui préfèrent des mises en scène moins classiques y trouveront leur compte. L’utilisation de la structure de l’ancienne salle permet de rester dans des limites raisonnables en ce qui concerne le prix.

    C’est évidemment un rêve pour tous les amateurs de spectacles : différents metteurs en scène qui se sont succédé avaient intelligemment orienté le projet.

    L’inauguration pourrait avoir lieu en janvier, la fin des travaux étant prévue pour les congés de fin d’année. 

    Beaucoup de curieux voudraient pouvoir visiter le foyer déjà fort avancé et la salle. C’est difficile de leur donner satisfaction individuellement. Aussi avons-nous décidé d’organiser une visite commentée début septembre quand le bâtiment sera entièrement sous « toit ».

    Ce bâtiment doit donner un nouvel essor à la culture visétoise. Probablement, pourrions-nous recevoir plus de formations professionnelles, mais à nos yeux, il importe que les Visétois utilisateurs de l’ancienne salle puissent continuer à s’y produire.

     

    Marcel NEVEN - Bourgmestre

  • Visé : un hélico sur le terrain de rugby

    fullsizeoutput_2ce.jpeg

    Il était aux environs de 16.15 h cet après-midi lorsqu'un hélicoptère a survolé à basse altitude le quartier de la Wade à Visé, avant de se poser sur le terrain de rugby. En fait, il s'agissait de la machine du SMUR de Bra sur Lienne.

    thumbnail_IMG_20180528_184618-1.jpg

    Une Visétoise avait fait une chute à son domicile, et la présence d'un médecin était nécessaire pour effectuer le transfert vers un établissement hospitalier. Les trois SMUR régionaux étant déjà occupés, c'est donc par la voie des airs que la victime a été transportée vers le CHR de la Citadelle après avoir été amenée de son domicile au lieu d'atterrissage par une ambulance de la Croix-Rouge d'Oupeye. Très vite, la dame a été installée à bord de l'Eurocoptère qui a décollé sans perdre de temps.

    fullsizeoutput_2d0.jpeg

    (P. Neufcour - Photos P. Neufcour/DR)

  • Visé : la Ville accueille les "nouveaux habitants"

    DSC_1574.JPG

    Depuis quelques années maintenant, tous les quatre mois, l'échevin de la Famille, Patrick Willems, organise une petite cérémonie très conviviale et sympathique à l'Hôtel de Ville de la cité de l'Oie. 

    DSC_1576.JPG

    Cette petite fête est dédiée aux "nouveaux habitants" qui ne sont autres que les bébés nés les mois précédents. C'est ainsi que hier dimanche, dix-sept familles et les enfants bien évidemment, étaient conviés dans la salle des mariages. Après quelques mots de bienvenue de Patrick Willems, de Stéphane Kariger, autre échevin, et du Bourgmestre Marcel Neven, les parents se sont vu remettre une valisette contenant divers produits à destination des nouveaux nés, ainsi que des bons de réduction pour divers commerces visétois.

    Pour la seconde fois, le magasin AD Delhaize de la rue de Dalhem avait tenu à participer en offrant aux parents un sac contenant divers produits toujours utiles et pratiques pour les enfants. Une famille invitée n'a pu effectuer le déplacement, mais leurs cadeaux leur seront remis ultérieurement. La petite fête s'est terminée par le verre de l'amitié.

    En marge droite, quelques photos des familles invitées. (P. Neufcour)

  • L'IRM l'annonce : les orages sont là et ça va durer

    Dimanche après-midi, de fortes averses orageuses toucheront le territoire, donnant localement de la grêle et d’importantes quantités de pluie. Les maxima oscilleront entre 24 degrés en Hautes-Fagnes et 29 degrés en Campine, sous un vent faible à parfois modéré de directions variées.

    Ce soir et en début de nuit, d’intenses averses orageuses se produiront encore par endroits, toujours avec un risque de grêle et de fortes précipitations. En cours de nuit, le temps deviendra sec avec des éclaircies. De la brume et du brouillard se développeront essentiellement sur la moitié nord-ouest. Les minima varieront entre 12 et 17 degrés.

    Lundi, le temps sera provisoirement sec et ensoleillé. Ensuite, des nuages cumuliformes se formeront et évolueront localement en averses orageuses. Il fera toujours assez chaud, avec des maxima de 24 degrés en Ardenne ainsi qu’au littoral, 28 degrés dans le centre et 29 degrés en Campine. Le vent, d’abord faible et variable, deviendra faible à modéré et s’orientera au secteur nord à nord-est.

    La nuit de lundi à mardi, le temps devrait être généralement sec.

    Mardi, encore un temps chaud avec des maxima de 22 ou 23 degrés à la Côte ainsi que sur les hauteurs de l’Ardenne, à 28 ou 29 degrés dans le nord du pays. En matinée, l’activité orageuse augmentera rapidement. Les orages seront localement intenses avec risque d’importantes quantités de précipitations en peu de temps, de grêle et de rafales de vent.

  • Visé : un nouveau bateau pour les "Rollingchairs"

     

    32501129_10216790699420491_941893595097464832_n (1).jpg

    Depuis plus d’un an, les membres de l’ASBL « Les Rollingchairs » pratiquent l’Aviron au sein du Royal Centre Nautique de Visé (RCNV). Pour concrétiser cette collaboration une convention vient d'être signée entre les deux partis ce samedi.  

    A cette occasion, les Rotary Clubs de Plombière-Welkenraedt, Spa-Francorchamps-Stavelot et Visé ainsi que l’Association Nationale d’Aide aux personnes Handicapées (ANAH) ont offert à l’ASBL « Les Rollingchairs » un nouveau bateau (monoplace) aménagé pour la pratique de l’Aviron par des P.M.R. Une démonstration sur le plan d’eau de la Meuse a été offerte aux participants.

    Ecolage 

    DSC_1555.JPG

    Le candidat "rameur" doit tout d'abord savoir nager. Il suit ensuite une formation sur un bateau biplace, le moniteur étant assis à l'arrière pour prodiguer ses conseils. L'étape suivante consiste à partir seul, sur un bateau monoplace, mais accompagné d'un autre bateau, présence obligatoire en cas de problème rencontré par le "novice". Le Royal Centre Nautique de Visé possède un bateau bi-place pour l'écolage. Maintenant les "Rollingchairs" sont propriétaires d'un "mono" qui a déjà sa place d'entreposage dans le hangar de l'île Robinson.

    Poids plume

    Le bateau offert est intégralement construit en carbone et pèse environ 16 Kg. Les avirons sont une trentaine de centimètres plus courts que ceux utilisés par "les valides" car les personnes à mobilité réduite ne "croisent" pas les bouts en ramenant, tandis que les valides, eux, le font.

    DSC_1551.JPG

    Autre différence, alors que le siège est mobile sur le bateau, il est fixe sur celui des "chaisards", mais cependant réglable selon la taille du rameur.

    DSC_1553.JPG

    Autre modification, ces bateaux sont équipés de petits flotteurs latéraux afin d'augmenter la stabilité de l'esquif.

    DSC_1559.JPG

    Les entraînements ont lieu les mardi de 15h à 18h, moment où les "valides" reprennent le flambeau. Ceci permet aux deux "communautés" de se croiser, d'échanger, de discuter. (P. Neufcour - Crédit photos P. Neufcour et RCNV)