- Page 2

  • Journées du patrimoine

    jdp-2018-300x424.jpg

    Les 30E JOURNEES DU PATRIMOINE A VISE SAMEDI 8 ET DIMANCHE 9 SEPTEMBRE

    6 activités vous retiendront à Visé le 2e week-end

    1-2) A Argenteau, tant la chapelle de Wixhou que son voisin, le Champignon des bois de la Julienne seront à la fête le samedi de 14 h. à 18 h. A 16h, on inaugurera la rénovation de ce petit patrimoine, une fabrique, datée du 19e s. au temps de la Comtesse de Mercy-Argenteau.

    3) Le dimanche à 13 h.30, une balade à vélo, organisée par le GRACQ partira de l’île Robinson pour aller vers la tour d’Eben-Ezer, les grottes de Wonck et l’ancienne carrière de Hallembaye.

    4) Quant au musée de Visé, trois activités des plus insolites seront au programme : en matinée, de 10 h. à 13 h., l’église de Devant-le-Pont avenue Roosevelt ouvrira exceptionnellement sa crypte funéraire du 18e s. et ce sera l’occupation de découvrir en photos d’autres cryptes de la Province (de l’ancienne cathédrale, de l’église Hors-Château, de l’église St-Antoine de Liège) et de découvrir les autres trésors de l’ancienne église des Carmes Déchaux. Une visite guidée libre est prévue les 2 jours à 10 h.30 (Réservation au 0495-496391 avec sms : jour de visite, nom et nombre de personnes)

    5) Après-midi, c’est à un escape room que nous vous invitons à participer au musée régional, 31, rue du Collège entre 14 h et 18 h. Un musée est une plongée dans le passé. Nous vous invitons à devenir un voyageur temporel. Connaissez-vous bien votre histoire régionale ? Nous vous proposons une visite sous forme de jeux et d’énigmes à travers les salles et les périodes historiques. Venez mettre vos connaissances à l’épreuve, en famille, au cours d’une trame narrative et temporelle. Il vous faudra faire preuve de curiosité, de réflexion, il faudra peut-être un peu fureter et observer, il vous faudra peut-être vous imaginer revenir à d’autres époques pour mieux les comprendre. Saurez-vous être un bon chercheur et découvrir le fin mot de l’histoire dans un temps imparti ? SAMEDI ET DIMANCHE À 14H15, 15H30 ET 16H45 (RÉSERVATION OBLIGATOIRE AU 0495-496391). AVEC UN MAXIMUM 6 PERSONNES EN MÊME TEMPS. DURÉE : 45 MIN.

    6) En soirée, dès 20 h. et pour 2 h.30, nous vous emmènerons dans 10 endroits proches où des dialogues improbables, parfois en dehors du temps, parfois orageux se tiendront : l’ancien couvent des Sépulcrines, les remparts de la ville, la maison de ville, le pont de Visé, la collégiale, le Perron, le monument des deux guerres……Prendront part à ces disputes orales une gardeuse d’oie, un général allemand, un architecte, un gouverneur du Province, une prieure et même un prince-évêque et un révolutionnaire liégeois……..le tout se clôturera dans le cloître du centre culturel par de la musique et le groupe « Le temps des Cerises avec un petit verre en prime. Pas besoin de réserver, tout le monde est le bienvenu.

  • Société Royale Archéo-Historique de Visé

     30739734_1649934345092037_6648602974706728960_n.jpg

    PREMIER DIMANCHE DU MOIS : VISITE INSOLITE DU MUSEE ET DE PLUS EN WALLON

    Musée reconnu par la fédération Wallonie-Bruxelles comme celui de la ville de Herstal, le musée régional d’archéologie et d’histoire de Visé (en abrégé MAHVI) ouvre librement le premier dimanche de chaque mois (de février à décembre) et propose si pas des animations, des déplacements culturels. Et bien pour le 2 septembre, nous vous proposons une animation, de venir suivre Marie-Josée Counasse, qui vous entretiendra de divers documents insolites du musée en wallon. Pas besoin de réserver. Tout le monde est le bienvenu…..

     

    NAVAGNE, UNE DES FORTERESSES ESPAGNOLES DU 17e s. ENTRE LES RIVIERES BERWINNE ET VOER MISE A L’HONNEUR DANS UN LIVRE TRES BIEN ILLUSTRE DE 72 PAGES

    Pour comprendre l’histoire de ce fort du 17e s, il faut descendre d’un siècle. Les provinces du Nord des Pays-Bas font sécession. Les troupes espagnoles s’emparent de façon sanguinaire de Maastricht en 1579. Les Provinces Unies reprennent Maestricht en 1634. Du coup, les Espagnols pour fermer la voie sud de la Meuse construisent autour d’une maison forte de Mouland un fort en étoile qui va peu à peu se structurer (contrescarpe, ravelines,redoute) jusqu’à cette année 1674 où les troupes françaises , l’année après la prise de Maestricht, vont assiéger et prendre le 17 mai ce fort qui va être ravagé. L’année après ce seront les remparts de Visé qui subiront le même sort.

    Cinq ans plus tard, on y retrouve une douane d’abord espagnole puis en 1717 autrichienne quand les Pays-Bas espagnols se muent en Pays-Bas autrichiens suite au traité d’Utrecht (1714). Les bornes frontières de cette époque furent déplacées de Navagne et que l’on trouve à quelques endroits de la région (Mouland, Lixhe, Visé Hôtel de ville,…) attestent de ce changement de pouvoir. Par après, il y eut un combat entre les troupes hollandaises et une troupe composée de liégeois et de visétois le 20 novembre 1830.

    Puis ce fut la guerre 14-18 où les troupes allemandes purent franchir la Meuse à cet endroit le soir du mercredi 5 août 1914 puis détruisirent le château Dessain pour que les matériaux puissent servir d’accès au pont. Des visétois furent prisonniers et participèrent à ce travail et d’autres furent pris en otage (le bourgmestre et le doyen d’alors). Maintenant ce fort ruiné est partagé entre 3 entités : Wallonie (Visé), Vlaanderen (Mouland) et Pays-Bas (Eisjden). Les illustrations sont des plus intéressantes : de nombreuses cartes anciennes (Navagne = Elve(n), de nombreux documents provenant de différentes sources comme les archives de Maestricht, le musée régional de Visé qui y effectua des sondages en 1983 sur les bords de la Berwinne, le musée de Tongres et beaucoup d’autres. Livre que vous pourrez trouver au centre touristique des Fourons et à la commune d’Eijsden.

    (Communiqué)

  • Le mot du Bourgmestre

    fullsizeoutput_14006.jpeg

    L’URS Lixhe-Visé va-t-elle continuer son ascension?

    Vendredi passé, a eu lieu la présentation de l’URS Lixhe-Visé qui vient de réussir 5 années consécutives à monter à l’étage supérieur.

    Le club avec Richelle United a repris les installations de feu le RCS Visétois qui avait atteint la 2ème division (à 3 reprises) avant d’être vendu à des Indonésiens puis, sans entrer dans les détails, d’être victime d’une faillite.

    Le stade est donc disproportionné et le Président a souligné l’insuffisance en spectateurs.

    Lixhe-Visé est donc en quelque sorte l’héritier de l’ancien club de Visé.

    Le Président Thiry a d’ailleurs tenu à souligner les efforts de la Ville de Visé pour réaliser un stade indispensable à l’évolution en Division II. Cette réalisation avait été rendue possible par l’action de la Ville de Visé, mais aussi l’aide de la Région Wallonne (Ministre William Ancion) et du Gouverneur de l’époque, Paul Bolland, qui en décrétant l’urgence avait facilité les opérations.

    Une nouvelle aide vient d’être accordée par la Ministre Valérie De Bue à la B-M Football Academy (association des jeunes des différents clubs de la commune) pour réaliser un terrain synthétique (75 % du coût) et la Ville devrait financer les 25 % restant.

    Un terrain synthétique, c’est un peu l’équivalent de l’aménagement de plusieurs terrains sur gazon puisqu’il permet à plus d’équipes de l’occuper.

    Dans ce cas, c’est évidemment les jeunes joueurs qui devaient en profiter.

    Il faudra bien entendu veiller à ce que les jeunes Visétois puissent y évoluer et ne plus devoir s’exiler dans des clubs de communes voisines.

    Le 22 août 2018,

    Marcel NEVEN - Bourgmestre

  • Le "Champignon de Wixhou" aux journées du Patrimoine

     

    1200x900_photo-Y-EVT1700640001-ANX0E022I0001.jpg

    Dans le cadre des Journées du Patrimoine du samedi 8 septembre - Les lieux insolites - se déroulera l'inauguration du Champignon de Wixhou après sa restauration. 

    Au programme dès 14h00 : 

    - visites guidées

    - démonstrations de cors de chasse

    - projection de film sur la restauration

    - petite restauration

    A 17h30, inauguration par Mr René Collin, Ministre Wallon du Patrimoine.

    Cette évènement est organisé par l'association Les Rendez-vous de Richelle, cheville ouvrière de la restauration, en partenariat avec la Fondation Notre-Dame de Wixhou.

    La chapelle ouvrira ses portes, une des rares occasions de la visiter. Vous pourrez également faire plus ample connaissance avec les bois de la Julienne. (P. Neufcour)

  • Marche anti-nucléaire le dimanche 26 août 2018

    startseite_about2.jpg

    En 2017, 50.000 personnes se tenant la main avaient formé une chaîne humaine entre Tihange, Liège, Visé, Maastricht et Aachen afin de demander la mise à l'arrêt du réacteur fissuré Tihange 2, réacteur considéré comme une menace pour les habitants de l'Eurégio.

    Cette année, deux jeunes participants ont décidé de "remettre le couvert". Le 13 juillet 2018, la pétition qui a accompagné les manifestations des trois dernières années a abouti sur le bureau de monsieur Hardeman, le nouveau patron de l'Agence Fédérale de Contrôle nucléaire. Drei Rosen Initiative, WISE Amsterdam, 11-maartbewegging et Nucléaire Stop Kernenergie lui ont fait parvenir les 500.000 signatures de la pétition demandant la fermeture de Tihange 2 et Doel 3.

    Selon ces associations (et bien d'autres groupes de citoyens), le monde nucléaire et les autorités administratives paraissent sourds au mécontentement et à l'inquiétude des citoyens qui vivent sous le vent des centrales. Les cuves de ces réacteurs ne correspondent plus aux normes en vigueur et le béton des bâtiments qui doivent confiner un accident n'est plus contrôlé.

    L’action Walk-off Tihange, une initiative de l’Aktionsbündnis gegen AKW Aachen (AAA) est soutenue par une large gamme d’associations locales et nationales : ACTE (comité local à Huy), COBAN (comité local à Blegny), Nucléaire Stop Kernenergie, Greenpeace Belgium et Aachen, ECOLO Kelmis/La Calamine.

    En une seule journée, des marcheurs aguerris rejoindront Tihange à Aix-la-Chapelle en passant par Liège, manifestant ainsi de façon très sportive pour la fermeture de la centrale atomique de Tihange.
     – Distance totale : 75,95 km (dénivelé positif : 927 mètres).
     – Départ à 4 h, arrivée prévue à 18 h 45.
     – Vitesses prévues : de 5,3 à 5,7 km/h selon les portions.

    Rendez-vous vers 09h00 devant la gare des Guillemins à Liège pour rencontrer des marcheurs et les organisateurs.

    (P. Neufcour)