- Page 7

  • Hermalle : elle poignarde son compagnon après une dispute

    Les faits se sont déroulés, vers 1h20, rue du Perron, à Hermalle-sous-Argenteau.

    L’appel à la police faisait état d’une bagarre à coups de couteau à l’adresse avec un homme grièvement blessé et transporté à la clinique Notre-Dame de Hermalle-sous-Argenteau où ses jours n’étaient pas en danger.

    La victime se montrait très peu collaborante avec les policiers qui tentaient de l’auditionner. Il expliquait son entaille au bras par une glissade en rue au terme de laquelle il s’était cogné contre un poteau. Une explication qui n’a pas convaincu tous les intervenants de ce dossier.

    Lorsqu’ils sont arrivés sur les lieux, les policiers ont trouvé des traces de sang entre la rue du Perron et le rond-point de Hermalle-sous-Argenteau.

    Un peu plus loin, ils ont repéré une Alfa Romeo. Ils ont rattrapé le véhicule conduit par Myriam. Cette dernière avait des traces de sang sur les mains.

    Aux enquêteurs qui l’entendaient, elle a expliqué qu’après une dispute avec son compagnon, Michel, elle avait pris peur. Elle précisait encore que la relation entre Michel elle s’était détériorée au fil des semaines.

    Myriam et Michel se trouvaient chez un ami prénommé Didier lorsque l’agression s’est produite.

    Après avoir interpellé Myriam, les policiers ont rejoint le domicile de Didier qui les attendait sur le pas de la porte. Il a spontanément reconnu qu’il abritait, chez lui, une petite culture de cannabis. Didier a été privé de liberté pour la modeste culture de cannabis mais la justice vérifie que le quadragénaire n’est pas impliqué dans la tentative de meurtre.

    Quant à Myriam, également privée de liberté, elle a été présentée, ce week-end, au juge d’instruction de service. (La Meuse)

  • Les cars Léonard vont rouler pour le TEC en Basse-Meuse

    Les cars Léonard vont rouler pour le TEC. Ce 1er août, l’entreprise, célèbre dans les voyages en autocar, a présenté sa toute nouvelle flotte. Huit bus articulés et douze bus standards pour un montant total de 4,5 millions d’euros !

    Un investissement conséquent pour l’entreprise qui, depuis quelques jours, assure huit lignes TEC. Une collaboration inédite qui lui permet d’agrandir un peu plus son offre : « C’est une première pour nous. Avec cette nouvelle collaboration nous voulions diversifier encore un peu plus notre offre et services. Notre activité voyage fonctionne bien et reste stable. Il était temps pour nous d’essayer quelque chose de nouveaux. Mais toujours avec la même qualité », explique Jean-François Defour, directeur général de l’entreprise.

    Le contrat qui lie désormais le TEC avec les Voyages Léonard prévoit huit années de collaboration, plus deux ans supplémentaires. Auparavant, c’était l’entreprise TCM qui gérait ces lignes. Pour des raisons de règlement, ces huit lignes ont dû faire l’objet d’un marché public. Et c’est « Voyages Léonard » qui l’a remporté.

    « Des nouveaux bus »

    Côté clientèle, ce changement ne devrait pas bouleverser leur quotidien. Ces nouveaux véhicules resteront des bus TEC, avec les tarifs pratiqués par le TEC. Rien ne changera.

    Seule différence, ces bus, ainsi que son personnel, seront maintenant gérés par l’entreprise privée : « C’est une manière pour nous de ne pas rouler à vide pour rejoindre des points de débarquement plus petits », explique Carine Zanella, porte-parole du TEC Liège-Verviers.

    De plus, les navetteurs pourront profiter de toutes nouvelles installations : « Nous voulions commencer avec du tout nouveau matériel. Nous avons dû également agrandir notre dépôt de Barchon. C’est un moment important pour l’entreprise. Nous ne voulions pas commencer avec des bus d’occasion. Ces véhicules respecteront les normes en matière de dépense d’énergie et de pollution. Et chose importante, ils ont tous la climatisation… »

    Dans les lignes concernées, on retrouve la ligne 78 qui relie Liège à Maastricht en passant par Visé. La 101 qui relie Glons à Emael. La 134 vers Glons.

    Mais aussi la ligne 139 qui permet aux Visétois de se rendre à Welkenraedt. La 140 entre Liège et Visé. La 173 qui relie Slins et Visé. La 240 Liège-Visé en passant par Hermalle. Et enfin, la 439. (La Meuse)

  • Slins: une femme blessée par balle après une course-poursuite

    fullsizeoutput_1.jpeg

     

    Une course-poursuite s’est déroulée ce dimanche matin. Il y a eu des tirs de balles au Thier de Glons, dans l’entité de Bassenge.

    Trois personnes se trouvaient à bord du véhicule, dont un jeune homme d’une vingtaine d’années, ainsi qu’une jeune femme du même âge, se trouvant sur la banquette arrière. Celle-ci a reçu une balle dans le cou. Il s’agirait d’un tir de la police.

     

    L’Audi A3 noire à bord de laquelle se trouvaient les fuyards venait de la boîte de nuit Versus, à Hasselt. On ignore encore les raisons de cette course-poursuite.

    Le véhicule a été immobilisé au carrefour entre la rue Provinciale et la rue Jean Tasset, à Slins, dans l’entité de Juprelle. Le véhicule des fuyards a percuté une voiture à l’arrêt, située près du carrefour.

    Les riverains ont été réveillés par le choc et par les crissements de pneus. Ils sont sortis pour porter les premiers secours à la jeune femme blessée. Ils ont ensuite appelé les services de secours et la police.

     

    Il y a eu un important déploiement, puisque les zones de police de Tongres, Basse-meuse, Herstal, Ans Saint-Nicolas et Hesbaye étaient sur place. Le parquet a été avisé des faits. Un expert balistique a été dépêché sur place.

    La victime, toujours consciente, a été emmenée à l’hôpital. (Source : La Meuse)

     

  • Le 4 août 1914, les deux premiers gendarmes belges tombaient à Visé sous les balles des Boches

    DSC_5376.JPG

    Les anciens gendarmes, puis les policiers ont depuis plusieurs années pris l'habitude d'honorer la mémoire des deux premiers gendarmes belges tombés, à Visé, sous les balles de l'agresseur allemand. Tous deux issus de la brigade de Gemmenich, l'un était âgé de 51 ans, l'autre de 31. Les nombreuses associations participantes ont procédé à un dépôt des fleurs au monument "de la Place Reine Astrid" érigé en leur mémoire. Ce matin, les associations des Anciens de la Gendarmerie, les autorités communales, les autorités de Police, les porte-drapeaux des associations patriotiques, de l'International Police Association, une délégation des anciens para-commandos, les représentants des trois gildes Visétoises, une délégation de Carabinieri italiens, etc...ont procédé déposé des gerbes devant la stèle commémorative. Nous noterons la présence du dernier "Commandant de District de Gendarmerie" de Liège, le colonel e.r. Jacques Chantry ainsi que celle du Chef de zone de la Police de la Basse-Meuse, Alain Lambert. 

    fullsizeoutput_15e79.jpeg

    Dans son allocution, le colonel e.r. Gil Bourdoux s'est plu à rappeler quelques-uns des actes et comportements héroïques des policiers et gendarmes durant les conflits mondiaux, rappelant que ces hommes étaient tombés, et continuent encore à tomber pour défendre nos libertés et valeurs démocratiques.

    DSC_5408.JPG

    Un "trompette" de la musique de la police de Bruxelles a exécuté successivement "Au Champs" et la "Brabançonne" avant que ne retentisse le début de la marche de la Gendarmerie. Nombreux étaient également les citoyens visétois à s'être joints à l'évènement. 

    A l'issue de la partie "protocolaire", un drink et un repas avaient lieu dans la salle des Anciens Arquebusiers.

    (En marge droite, un pêle-mêle reprenant quelques photos prises lors de l'évènement)

    P. Neufcour

  • Gardes médicales dans la Basse-Meuse pour les 3 et 4 août 2019

    images.jpegMédecin de garde : du lundi au jeudi soir de 19h00 à 08h00 : un seul numéro : 04/379.09.00. 

    Pour leur sécurité, les médecins de garde de la Basse-Meuse sont en liaison avec les services de la Police.

    Attention :  un poste de garde médicale est ouvert les week-ends et jours fériés de 08 hr à 20 hr rue Basse-Hermalle n° 2, à côté de la clinique. N° unique pour le médecin de garde : 04/374.09.34. 

     - Dentistes de garde : former le 100 pour connaître la liste. 

    PHARMACIES DE GARDE

    Pour toutes gardes entre 9h et 22h : www.pharmacie.be ou www.appl.be

    Pour toutes gardes entre 22h et 9h :

     Appeler le 0903/99.000

    - le samedi 03 août 2019 : Pharmacie MARCOTTY rue du Tige 186 à Juprelle

    Tél : 04/278.61.55

                                            Pharmacie WAGMANS-CREMA rue dues Fusillés 5 à Berneau 

    Tél : 04/374.16.68 

          

     

    - le dimanche 04 août 2019 : Pharmacie DARCIS-DELEUZE Grand Route 5 à Wonck

    Tél  04/286.11.95

                                                               Pharmacie GERARD , rue Vieille-Voie 2 à Cheratte    

    Tél :  04/370.21.13