- Page 2

  • Concours de vitrines

    n-basse-meuse-classic-automobile-club-asbl-bmcac-450-782.jpg

    Dans le cadre de la 7e édition des 6 Heures de Visé, le comité organisateur a décidé de remettre sur pied un Concours Vitrines.  

    Comme cela a déjà été fait par le passé, le Basse‐Meuse Classic Auto Club organisateur des 6 Heures de Visé entend démontrer le dynamisme de nos commerces au travers de cette décoration en phase avec son événement du 1er week‐end d'octobre.  

    Vous le savez, les 6 Heures de Visé bénéficient d'une belle réputation, qui s'étend bien au‐delà de notre Cité, comme en attestent la participation d'équipages parfois venus de très loin, voire hors de nos frontières. Sachant que ce week‐end‐là sera aussi celui d'Automne, organisé par le Commerce Visétois, et celui du Client, prévu par l'UCM (Union des Classes Moyennes), la Capitale de la Basse‐ Meuse devrait donc faire le plein de public et bénéficier d'un potentiel clients important, en direct et en différé !

    Nous comptons donc sincèrement sur votre implication, par une décoration de votre vitrine sur ce thème de l'automobile, de préférence ancienne, qui n'est certainement pas le plus compliqué à mettre en œuvre.

    Sachez que la vitrine qui sera désignée la plus belle, la plus attractive, et/ou la plus originale, se verra récompensée par un repas pour deux personnes à La Cour Interdite, notre partenaire sur cette opération. Nous vous demanderons juste de nous faire savoir que vous participez en nous envoyant un mail à info@6heuresdevise.be. Alors laissez parler votre imagination et bonne chance à toutes et tous. Nous comptons sur vous !  

    Le Basse‐Meuse Classic Auto Club

  • Le M.A.H vous propose

    musee-du-jouet-ferrieres-salle-jouets-ici-ailleurs.jpg

     SAMEDI 28 SEPTEMBRE A 11 H : VISITE (EN COVOITURAGE) DE FERRIÈRES : LE SITE DE LOGNE-VIEUXVILLE ET LE MUSEE DU JOUET  Nous partirons en covoiturage du parking de la Collégiale à 11h : 60 km  de routes et nous voici arrivés à la Taverne où nous pourrons librement dîner

    A 13h, nous nous rendrons dans ce site remarquable de l’Ourthe liégeoise, le château fort de Logne, forteresse des princes-abbés de Stavelot qui a toujours été le refuge naturel des habitants de la vallée. Perché au sommet d’un éperon rocheux creusé de cavernes, il offre une vue exceptionnelle sur la vallée et sur les crêtes de l’Ardenne. Dès le 5e siècle, des guerriers germaniques alliés de Rome y tiennent garnison. Au 9e siècle, il sert d’abri aux moines de Stavelot en fuite devant les Normands. Par la suite, Logne devient le centre d'un domaine dépendant de l’abbaye, puis tombe aux mains de seigneurs brigands, les la Marck, mieux connus sous le surnom de « Sangliers des Ardennes ». Il est finalement bombardé et détruit sur ordre de Charles-Quint en 1521. Avec le musée archéologique voisin, ce sera le must de l’après-midi Vers 16h, nous nous rendrons au musée voisin du Jouet, rue de Lognoul où nous découvrirons sous la conduite d’un guide une partie des riches collections pour s’émerveiller de ces jouets qui nous ont peut-être charmés dans notre jeune temps. Une manière d’entamer le cycle sur l’enfance (en octobre).

    La PAF sera de 29 € pour le grand public et 26 € pour le membre. 11 € sera donné au covoitureur. Merci de verser la PAF avant le 16 septembre au compte habituel BE77 3400 2758 7242. Pour une décision tardive, ne pas oublier de sonner  au 0495/49.63.91.

    eb7d21e0132d0814fd6687473114a7cd.jpg

    LE CYCLE DES 75 ANS DE LA LIBERATION ET DE LA FIN DE LA GUERRE A VISE ET DANS LA BASSE-MEUSE

    Les conférences se font toutes (sauf de F.Balace) au centre culturel, salle n°5, entrée par la rue de la Chinstrée (près de la Grand Place)

    2019

    Vendredi 15 Novembre à 20 h. : M.André Pirson présente la Bataille des Ardennes

    Vendredi 29 Novembre à 20 h. : M.Paul de Jongh présente la Réseau Clarence dans le Pays de Herve

    Samedi 14 et dimanche 15 décembre de 15 h. à 19 h., Marché du Livre, e.a. sur le thème des deux Guerres à la Chapelle des Sépulcrines, rue du Collège, 31

    2020

    Vendredi 17 janvier à 20h :M.Pierre Houbart : Normandie, falaises et bocages par Pierre Houbart

    Vendredi 7 février à 20 h. : Mme Isabelle Maltus : Il y a 75 ans, de Yalta à Postdam par Isabelle Maltus (SRAHV)

    Vendredi 13 mars à 20 h. : M.Claude Fluchard : Destins de Visétois pris dans la tourmente

    Dimanche 5 avril à 14 h. M.Jean-Pierre Lensen : départ du musée régional : découvrons le patrimoine de la 2e guerre à Visé

    Mercredi 15 avril à 20 h. dans la salle de conférence des Tréteaux M. Francis Balace : La libération de la région liégeoise

    Du 18 avril au 3 mai 2020, à la chapelle des Sépulcrines (Mardi au dimanche, 14 h. à 17 h) La 2e guerre mondiale à Visé : de la Libération à la Victoire (1944-1945) avec en plus l’exposition « Triangle rouge » des Territoires de la Mémoire

    Mercredi 29 avril à 20 h. : M.Deleersnijder : La Shoah, politique d’extermination des juifs

    Jeudi 7 mai à 20 h. : Stéphane Dado : La musique et les chants dans les camps de prisonniers et de concentration

    Du jeudi 21 au dimanche 24 mai (Week-end de l’Ascension) : Voyage de 4 jours en car La Normandie, son débarquement et son patrimoine (Logement à Bayeux) - Coût 375 euros sauf paiement de l’acompte de 150 € avant le 25/12/2019 (le prix total sera alors de 350 €) au compte de la S.R.A.H.V. BE77 3400 2758 7242 avec mention « ACOMPTE NORMANDIE’; Pour une chambre single, y ajouter 50 €. Toutes les réservations ou renseignement par téléphone au 0495496391 ou à info@museedevise.be

     

    DE PLUS LE MUSEE DE VISE VA REEDITER UNE VERSION actualisée et annotée du livre « LA BASSE-MEUSE DANS LA GUERRE 40-45 », sorti en mai 1990 (Malgré une réédition en 1990, le livre fut tout de suite épuisé). Il comptera +ou-320 pages. Une souscription sera lancée pour la mi-novembre. Voir « www.museedevise.be »

     

     

    Jean-Pierre Lensen, directeur du musée régional de Visé

    Contact  0495-496391

    Site internet : www.museedevise.be

    Siège social SRAHV : Rue de Berneau, 1 4600 VISE

  • Visé : Stages sportifs durant les congés de Toussaint

    fullsizeoutput_15ed0.jpeg

    Comme chaque année, durant les congés scolaires, divers échevinats visétois organisent des stages et activités à l'adresse des enfants. Voici ceux organisés par l'échevinat des Sports à l'occassion des congés de Toussaint

  • Visé : journée de sensibilisation aux handicaps, pour une ville "inclusive"

    thumbnail_CCPH 141.jpg

    Ce 14 Septembre dernier, La Commission Consultative pour les Personnes Handicapées de VISE a mis en place une journée de sensibilisation destinée aux Mandataires Communaux, aux Conseillers du C.P.A.S., ainsi qu’à la Direction du C.P.A.S et la Direction Générale. En outre, notre action a été présentée et menée par les Membres de la Commission soutenue par divers Partenaires, à savoir Altéo, A.S.P.H. (Association Socialiste de la Personne Handicapée), ainsi que la Lumière.

    « Une Ville inclusive, c’est une Ville pour tous et toutes avec une vraie place pour chacun et chacune »…. Le propos sonne comme une évidence, pourtant, force est de constater que des inégalités persistent encore… En effet, il reste beaucoup de choses à faire à ce sujet avant de pouvoir prétendre à rendre le territoire plus inclusif ….

    C’est pourquoi, il nous a semblé que de présenter cette action pourrait permettre :

    d’une part d’instaurer « le dialogue » entre la population rencontrée, les personnes participantes, les personnes en situation de handicap et les familles touchées par l’handicap, favorisant ainsi la prise de conscience à propos de la « réalité de terrain » que rencontrent au quotidien les personnes atteintes d’un handicap.

    Et d’autre part, de fédérer les Mandataires, les Directions, les Commerçants, les Associations, les Partenaires, ainsi que les personnes en situation de handicap et leurs familles autour d’un « Projet commun ».

    thumbnail_CCPH 025.jpg

    Par ailleurs, nous sommes convaincus que le fait d’approcher et de vivre l’ handicap de manière concrète le temps d’un parcours, a pu permettre plusieurs choses comme :

    - d’instaurer/de favoriser le dialogue au sein de cette journée de sensibilisation,

    - de découvrir les problématiques réelles,

    - de lever les (premières) barrières de l’inconnu/des mauvaises informations,

    - d’exprimer des craintes, un ressenti,

    - de débattre et d’échanger autour de ces expériences,

    - de donner l’opportunité à des Mandataires et des Directions d’identifier certains points qui pourraient être améliorés et d’y apporter des solutions

    - Permettre à la personne atteinte d’un handicap d’être ainsi inscrite dans une « Ville inclusive »

    En ce qui concerne l’organisation proprement dite de la journée de sensibilisation elle s’est déroulée comme telle :

    thumbnail_CCPH 116.jpg

    Dans un premier temps, trois groupes ont été formés, en référence aux trois types d’handicap présentés (la cécité, les Personnes à mobilité réduite, ainsi que la surdité). A l’avenir nous nous pencherons sur d’autres actions à mettre en place liées à d’autres types d’handicap, et notamment l’handicap mental.

    Les participants ont été encadrés par des Membres de la Commission ainsi que par les Partenaires.

    Le parcours se réalise à deux. Une personne en voiturette, l’autre est « présente en cas de besoin (dangerosité) »… Il en va de même pour le groupe lié à la cécité (les participants ont les yeux bandés). Ces deux groupes ont suivi un tracé où les difficultés avaient été identifiées, en amont, par des personnes faisant partie de la Commission et étant eux-mêmes porteurs de ces handicaps.

    thumbnail_CCPH 101.jpg

    En ce qui concerne le groupe de participants ayant découvert la mise en situation de la surdité, ils sont équipés d’un casque insonorisant et ont reçu des consignes écrites ainsi qu’un alphabet en Langue des Signes. Comme pour les deux autres tracés, le parcours proposé a été identifié en amont par l’un des Membres de la Commission porteuse de l’handicap de la surdité.

    Chaque participant -de tous groupes confondus- a expérimenté à la fois des mises en situation réalistes et concrètes (emprunter les trottoirs difficiles d’accès, se rendre dans des commerces de proximité et y passer une commande (pour les sourds), se rendre sur le quai de la gare de Visé, traverser une route sans feu de signalisation adapté, entrer en communication avec l’un ou l’autre passant (comme dans la vie de tous les jours)…

    Une fois le parcours terminé, le duo change de fonction (celui qui accompagnait devient participant et vice-versa).

    thumbnail_CCPH 085.jpg

    Cette manière de procéder cherche à favoriser le « ressenti » lié aux deux cas de figure (personne atteinte d’un handicap/personne accompagnante), étant donné que les difficultés rencontrées, les ressentis sont différents pour chacun.

    En conclusion, nous savons, en tant que C.C.P.H., que nous sommes à l’aube d’un processus et que celui-ci risque d’être long… Cependant, à la suite de cette première action, les premiers échanges nous donnent le sentiment que les Participants ont tous apprécié et compris l’intérêt de cette journée.

    (Communiqué)

  • Visé : création d'une commission consultative du commerce

    high_d-20120918-W5GZ7H.jpgLa Ville de Visé a décidé de mettre en place une commission consultative du Commerce qui remettra des avis au collège et au conseil communal visétois.
     
    « Cette commission sera chargée de réfléchir sur le développement commercial de la commune, de proposer des actions pour maintenir la dynamique et l’attractivité du centre-ville, d’instituer un dialogue avec l’ensemble des commerçants, de considérer les perspectives d’avenir du commerce de détail en lien avec l’évolution numérique et les nouveaux comportements d’achat et enfin d’étudier et d’aborder la thématique des circuits courts », précise l’échevin du Développement économique et du Commerce de la Ville de Visé, Ernur Colak.
    Les réunions de cette nouvelle commission consultative se tiendront au minimum trois fois par an. « Des consultants externes prendront part à certaines de ces réunions et apporteront leur expertise pour les matières concernées », ajoute Ernur Colak.
    Pour être membre de cette commission, vous devez être propriétaire ou gérant d’un commerce situé sur l’entité de Visé (Cheratte, Sarolay, Richelle, Lixhe, Lanaye, Loën et Visé). Les candidatures doivent être envoyées par courrier à l’ADL de Visé rue des Béguines, 7 à 4600 Visé ou par mail à adl@vise.be au plus tard pour le 8 octobre à midi. Vous devez mentionner le nom du commerce, l’adresse, le secteur, vos coordonnées personnelles (adresse e-mail, téléphone, GSM, numéro de TVA) et une brève motivation de votre candidature pour être membre de cette commission consultative. Les candidats seront désignés par le conseil communal de Visé.
    (Marc Gerardy)