Alimentation - Page 4

  • Attention: Delhaize rappelle plusieurs produits à base de viande, présence possible de salmonelle!

    Il s’agit des « boulettes haché campagne » (numéro de lot 619, à consommer jusqu’au 17/05/2020), des « saucisses de campagne » (numéro de lot 619, à consommer jusqu’au 16/05/2020) et des « poivrons farcis » (numéro de lot 619, à consommer jusqu’au 17/05/2020).

    La période de commercialisation de ces produits de la marque Delhaize va du 12 au 15 mai.

    La chaîne indique avoir retiré des rayons tous les produits concernés et renforcé les contrôles vis-à-vis du produit et du fournisseur. (Source n: AFSCA/Sudinfo)

  • Delhaize demande à ses clients de ne pas consommer et de ramener au magasin le produit ci-dessous.

    8FA439F1-CFFB-4D65-990F-799C2B346321_4_5005_c.jpeg

    En collaboration avec l’AFSCA, Delhaize a décidé de retirer ces produits du marché et de les rappeler auprès des consommateurs suite à une présence possible de Salmonella.

    Info produit :

    • Nom : AMERICAN BBQ BURGER
    • Marque : Delhaize
    • Code EAN : 220569xxxxxxx
    • Numéro de lot : 618
    • A consommer jusqu’au : 09/05/2020
    • Période de commercialisation : du 04/05/2020 au 09/05/2020
    • Problématique : présence possible de Salmonella

    Chaque jour, Delhaize effectue des centaines de contrôles de qualité en interne afin de garantir à tout moment la qualité et la sécurité alimentaire de ses produits.

    Entre-temps, Delhaize a déjà retiré des rayons tous les produits concernés et renforcé les contrôles vis-à-vis du produit et du fournisseur. Il est demandé aux clients qui ont acheté ce produit de ne pas le consommer. Les clients ont la possibilité de rapporter le produit en question au point de vente où ils l’ont acheté. Le remboursement de chaque article concerné est garanti.

    Les autres produits du même assortiment ne sont pas concernés et peuvent donc être consommés en toute sécurité. Delhaize tient à s’excuser pour les désagréments occasionnés.

    Conseils et informations destinés aux consommateurs :


    Que faire si vous avez déjà acheté le produit ?


    Ne consommez pas le produit et ramenez-le à votre magasin Delhaize. Les produits vous seront remboursés.


    Que faire si vous avez déjà consumé le produit ?


    Les toxi-infections alimentaires causées par les salmonelles se traduisent par des troubles gastro-intestinaux souvent accompagnés de fièvre dans les 12 à 72 heures qui suivent la consommation des produits contaminés. Ces symptômes peuvent être aggravés chez les jeunes enfants, les sujets immunodéprimés et les personnes âgées.


    Les personnes qui auraient consommé le produit mentionné ci-dessus et qui présenteraient des symptômes, sont invitées à consulter leur médecin traitant en lui signalant cette consommation.

    Pour de plus amples informations, les clients peuvent s'adresser à notre service Clients au numéro gratuit 0800/95 713.

  • Nouveau chez Colruyt : des aromates issus de la culture verticale

    Dans une plantation verticale, les plantes sont alignées en rangs superposés, ce qui permet à Colruyt d’utiliser jusqu’à 20 fois moins d’espace pour sa culture de basilic. Celle-ci étant faite dans le centre de distribution, le transport s’en retrouve aussi allégé.

    « Nous utilisions également 90 % d’eau et 50 % de nutriments en moins par rapport à une culture classique. De plus, nous n’utilisons que de l’eau de pluie filtrée, recueillie sur le toit du centre de distribution », explique Bio-Planet. Très efficiente, l’installation tire son électricité des énergies éolienne et solaire.

    Les plantes poussent à partir de graines bio et ne subissent aucun traitement pesticide. Elles ne sont cependant pas certifiées bio, notamment parce qu’elles poussent dans un substrat plutôt que dans la pleine terre. Selon Colruyt, ce support de culture est particulièrement durable et compostable mais il ne peut pas être qualifié de bio.

    A5EE0435-731B-405B-871F-8FC8908A9B7B.jpeg

    Les pieds de basilic issus de cette culture ne seront vendus, dans un premier temps, que dans les 31 magasins et sur le site de Bio-Planet. Le groupe prévoit d’organiser la vente dans ses magasins Colruyt et Okay plus tard, des recherches supplémentaires étant nécessaires avant une distribution à grande échelle. Bio-Planet s’attellera au cours de l’année à la production de coriandre. (Source : Belga)

  • Une association veut protéger l'appellation "Boudin blanc de Liège"

    Plusieurs bouchers liégeois ont déposé une demande allant en ce sens. Damien Boca, membre actif de l’Association des Producteurs de Boudin Blanc de Liège, et boucher à Héron, en fait partie : « À mes yeux, il est important de défendre notre patrimoine et la qualité de notre boudin», nous confie-t-il.

    Des chercheurs de Gembloux ont apporté leur soutien à cette démarche, en analysant les composantes de notre boudin liégeois. La demande de l’appellation protégée du Boudin blanc de Liège progresse et est arrivée, en octobre dernier, à l’Europe. Malgré une telle avancée, les grandes entreprises s’opposent farouchement à ce choix. Pourquoi? Notamment parce que ça entraîne de nombreuses obligations pour les fabricants. Notamment, son diamètre qui doit être de 4 à 5 cm, avec une longueur de 20 centimètres.

    Au niveau de sa fabrication, aussi, des changements sont à prévoir : la marjolaine, ingrédient obligatoire, doit donc être produite à Liège, sur les Coteaux de la Citadelle. Mais c’est justement là qu’elle est plus chère par rapport à celle produite à l’étranger. Une fois l’appellation prononcée, sa quantité sera contrôlée et devra s’élever de un à trois grammes par kilo.

    Cette augmentation du prix fait dresser les poils de quantité d’entrepreneurs. Frileux de mettre la main au portefeuille, ils seront, si l’appellation est octroyée, dorénavant contrôlés sur la façon dont ils produisent le boudin blanc.

    Damien Boca, de son côté, soutient ardemment la cause. Il participera d’ailleurs, le 22 novembre prochain, à Liège, au concours du « Boudinwall », qui élira notamment le meilleur boudin blanc de Liège.

    CÉLINE GONZALEZ-GONZALEZ

  • Attention si vous avez fait vos courses chez Aldi: fièvre, vomissements, diarrhées… les magasins rappellent et retirent le produit de la vente


    Le rappel concerne le rosbif cuit conditionné en paquet de 100 grammes de la marque Délifin dont les dates de péremption expirent le 13 octobre. Le produit était en vente dans les magasins Aldi jusqu’au 4 octobre.

    La listériose peut être dangereuse pour les jeunes enfants, les femmes enceintes, les personnes à faible immunité et les personnes âgées. Elle se marque par les symptômes suivants : nausées et vomissements, douleurs abdominales, diarrhée ou constipation, maux de tête et fièvre permanente.

    Il est demandé aux personnes ayant acheté ce produit de ne pas le consommer et de le ramener dans le magasin où ils l’ont acheté. L’article leur sera remboursé.

    Pour toute information complémentaire, les consommateurs peuvent prendre contact avec ALDI via contact@aldi.be