Circulation - Page 9

  • LANCEMENT DE DEUX PROJETS PILOTES DE BANDES RÉSERVÉES AU COVOITURAGE EN WALLONIE

    thumbnail_image005.jpg

     

    Depuis ce mardi matin, deux projets pilotes de covoiturage innovants ont été lancés au nord et au sud de l’autoroute E411/A4, à Wavre et à Arlon. Ces projets, premiers du genre en Europe, ont été officiellement présentés ce jour par le Ministre wallon de la Mobilité et des Transports Carlo DI ANTONIO, la SOFICO ainsi que le SPW Mobilité et Infrastructures.

     « Ces projets pilotes contribueront à diminuer la congestion automobile à l’approche de Bruxelles et de la frontière luxembourgeoise, souligne Carlo DI ANTONIO. Écologique, convivial et économique, le covoiturage est aujourd’hui simple à organiser et doit s’imposer comme une véritable solution de mobilité. Que ce soit en termes d’infrastructures ou de véhicules, il permet d’utiliser au maximum des ressources déjà existantes. »

    En Belgique, plus de 8 automobilistes sur 10 sont seuls dans leur voiture. 10% "d’autosolistes" en moins permettrait de diminuer les files de 40%. 25% "d’autosolistes" en moins pourrait mettre un terme aux bouchons !

     Ces projets s’intègrent dans la vision Fast 2030 du Gouvernement wallon qui, pour rappel, entend endiguer de manière intégrée et cohérente l’ensemble des nuisances occasionnées par la mobilité. Dans ce cadre, en ce qui concerne la charge moyenne des véhicules, l’objectif est de tendre vers un taux d’occupation de 1.8 personne/véhicule à l’horizon 2030 (contre 1.3 actuellement).

      

    DEUX SITES PILOTES : WAVRE ET ARLON

    Deux sites ont été choisis sur l’E411/A4 pour mener ces projets pilotes. Il s’agit d’endroits qui subissent régulièrement les remontées de file depuis Bruxelles ou depuis le Grand-Duché du Luxembourg. La vitesse de circulation y est donc régulièrement inférieure à 50 km/h. 

     Le premier projet est développé en province du Luxembourg, entre Arlon et Sterpenich, soit sur environ 10 kilomètres et porte sur les voies en direction du Luxembourg.

    COMMENT CA FONCTIONNE ?

     

    Concrètement, la bande d’arrêt d’urgence peut être empruntée en cas d’embouteillage, avec une vitesse maximale autorisée de 50 km/h, par tout véhicule léger comprenant au minimum 3 personnes - conducteur compris - à son bord. Les camions et motos ne peuvent donc pas emprunter cette voie dédiée au covoiturage. Les bus (service public) sont uniquement autorisés à Wavre (marquage au sol spécifique) et non à Arlon (impossible suite à l’étroitesse de la BAU).

     

     

    Arlon

    Wavre

    thumbnail_image003.jpg

    thumbnail_image004.jpg

     

     Des dispositifs électromécaniques permettront de vérifier si ces consignes sont bien respectées. Deux points de contrôle par zone pilote sont installés, ils se composent de :

     

    • deux caméras ANPR, permettant de relever les plaques du véhicule (avant et arrière), de définir le type de véhicule qui emprunte la bande et de calculer sa vitesse (à titre informatif et à destination du panneau à message variable)  ;
    • deux caméras d’analyse d’images de dernière génération, qui, grâce à une série de clichés pris au travers du véhicule et à un logiciel de détection faciale déterminent le nombre d’occupants à bord du véhicule (elles sont équipées de projecteur infrarouge pour assurer la détection de nuit) ;
    • deux caméras d’environnement permettant une vue globale sur le trafic.

     

     

    Ces informations sont centralisées au Centre Perex.

     Pour tout véhicule dont le gabarit est inadapté ou dont les occupants ne sont pas suffisamment nombreux, une fiche de verbalisation sera créée et transmise pour validation à la Police. Les amendes pourront s’élever à 58 €. Il est à noter que les points fixes précités seront complétés par un point de contrôle mobile.

     

    Concernant la vitesse, un panneau à message variable situé à environ 200 mètres en aval du premier point de contrôle permettra d’avertir les conducteurs dont la vitesse serait trop élevée. Il n’est pas prévu de verbalisation via les dispositifs fixes pour la vitesse. Par contre, des radars mobiles seront installés régulièrement.

     

    Ces projets pilote seront évalués sur une période d’un à deux ans, pour juger la pertinence d’une extension à d’autres zones, d’autres portions du réseau structurant pourraient en effet à l’avenir offrir une bande rapide pour les covoitureurs.

     

    Ces projets représentent un budget de 906.000€ HTVA, financés par la SOFICO. Ils sont réalisés en collaboration avec le partenaire technique de la SOFICO, le SPW Mobilité et Infrastructures.

     

    3 CLES POUR SE METTRE AU COVOITURAGE EN WALLONIE

    En complément des deux projets pilotes dévoilés ce jour, le Ministre wallon de la Mobilité et des Transports rappelle que deux autres outils sont également disponibles afin d’encourager le covoiturage en Wallonie :

    UNE CAMPAGNE POUR INCITER AU COVOITURAGE

     

    Actuellement, le covoiturage est également au centre de la campagne d’affichage le long de nos autoroutes et grandes nationales.

     

     

    « Toujours accro aux plaisirs solitaires », l’humour a été utilisé pour inciter les usagers du réseau à covoiturer afin de réduire les files et donc pour davantage de mobilité.

     

    Cette campagne, qui s’affiche sur les 300 panneaux du réseau, restera en place jusqu’à la fin du mois.

     

    Vous pouvez télécharger les visuels de la campagne via ce lien :

    https://we.tl/t-589J9RIu3V  

     

    Les photos des aménagements à la frontière luxembourgeoise et la vue des écrans de contrôle sont téléchargeables via ce lien : https://we.tl/t-iWuFwGUGQR

     

    Contacts presse :

    Francois Dubru – attaché communication du Ministre Carlo Di Antonio – 0498102620

    Héloïse Winandy – porte-parole de la SOFICO - 0495284346

    Laurence Zanchetta – porte-parole du SPW Mobilité et Infrastructures - 0470991860

     

  • Des caméras placées sur les autoroutes wallonnes pour développer de nouveaux services aux usagers

     

    fullsizeoutput_d41.jpeg 

    De nouveau dispositifs électromécanique fixes et mobiles font leur apparition ces dernières semaines sur les autoroutes wallonnes. Ils permettront notamment d’améliorer la mobilité de demain !

     

    Ils se composent :

    • d’une caméra ANPR permettant de détecter la plaque d’immatriculation d’un véhicule ;
    • d’une caméra d’environnement offrant une vue globale sur le trafic;
    • d’un détecteur des OBU de la redevance kilométrique poids lourds ;
    • d’un radar utilisé pour calculer la vitesse des véhicules et en déterminer le gabarit. Ces radars ne sont en aucun cas utilisés pour verbaliser les usagers !

     

    Ce dispositif permet non seulement de participer au comptage des véhicules qui empruntent le réseau autoroutier mais aussi d’en déterminer le temps de parcours en fonction du type de véhicule.

    Ces informations permettront de développer de plus en plus de services aux usagers pour une gestion dynamique du trafic. Grâce à ces informations collectées sur le terrain le Centre PEREX pourra informer les usagers en temps réels concernant l’état du trafic, que ce soit via l’infrastructure (panneaux à messages variables le long du réseau) ou encore à l’intérieur des véhicules eux-mêmes (via Smartphone ou écran des véhicules).

     

    DES DISPOSITIFS FIXES…

     

    … SUR (AUTO)ROUTE

    Environ 100 points fixes seront placés dans les deux années à venir sur les (auto)routes wallonnes. Ils s’apparentent à une potence placée à côté de la bande d’arrêt d’urgence et revenant par-dessus. Leur installation a débuté en mars dernier sur l’autoroute E42/A16 à hauteur d’Hautrage (2 points par site), puis sur l’E411/A4 à hauteur de Perwez.

    Les prochains sites autoroutiers seront équipés d’ici la fin du mois de juillet :

     

    • Fernelmont - E42/A15 (placement à partir du 6 mai 2019)
    • Champion - E411/A4 (placement à partir du 20 mai 2019)
    • La Bruyère – E42/A15 (placement à partir du 3 juin 2019)
    • Tournai - E42/A8 (placement à partir du 3 juin 2019)
    • Saint-Vith - E42/A27 (placement à partir du 17 juin 2019)
    • Visé - E25/A25 (placement à partir du 17 juin 2019)
    • Hognoul - E40/A3 (placement à partir du 1er juillet 2019)
    • Alleur - E40/A3 (placement à partir du 1er juillet 2019)
    • Aubange - A28 (placement à partir du 15 juillet 2019)
    • Weyler - E25-E411/A4 (placement à partir du 15 juillet 2019)

     

    Suivra alors l’équipement des nationales.

     

    thumbnail_image002.jpg

     

    … SUR LES AIRES AUTOROUTIERES

    D’ici les 4 années à venir, toutes les aires autoroutières de Wallonie seront équipées au minimum en entrée et sortie de ce dispositif.

    En complément des services précités, elles permettront également de sécuriser les aires. Un projet pilote est actuellement en cours pour pouvoir informer les conducteurs poids lourds de manière dynamique des places encore disponibles sur les aires. 

     

    DES POINTS MOBILES

    Depuis février dernier, une trentaine de dispositifs mobiles placés sur les ponts surplombant les autoroutes voyagent sur le réseau. Ils sont déplacés continuellement environ tous les deux jours pour compléter les données des postes fixes.

     

    thumbnail_image003.jpgthumbnail_image004.jpg       

    Suite aux actes de vandalisme dont ont été victimes ces dispositifs mobiles, la SOFICO rappelle que les radars ne sont en aucun cas utilisé pour verbaliser des usagers.

     

    Ce projet représente un budget d’environ 18 millions financé par la SOFICO.

     

    Contact : Héloïse WINANDY | Porte-parole de la SOFICO | +32 495 28 43 46 | +32 42 31 67 39  heloise.winandy@sofico.org

     

     

     

     

  • DIMANCHE 12 MAI 2019 ARRIVEE ET DEPART DU MAASMARATHON DE LA BASSE - MEUSE NOTE AUX RIVERAINS

     

    logo-maasmarathon.jpg

     

    Le Marathon de la Basse- Meuse aura lieu ce dimanche 12 mai.

     

    Des mesures de police ont été prises pour un tel événement et en voici le détail.

     

    La circulation et le stationnement des véhicules des deux côtés de la chaussée  sont interdits :

    Rempart des Arquebusiers et Rempart des Arbalétriers de 06h00 à 12h30.

    Rue du Collège : entre la place Reine Astrid et la rue des Béguines des deux côtés de la chaussée de 06h00 à 18h00.

    Place Reine Astrid de 06h00 à 18h00.

    Avenue Albert 1er de la Place Reine Astrid à la rue Porte de Mouland de 06h00 à 12h30.

    Avenue du Pont : entre la place Reine Astrid et la rue des Récollets de 08h00 à 16h00   

    Rue de la Chinstrée de 06h00 à 18h00

     

    Le stationnement des véhicules est interdit :

     

    Avenue F. Roosevelt et Allée Verte depuis la rampe du pont jusqu’’ après les établissements Henry, uniquement ce côte de la chaussée de 06h00 à 16h00.

    Dans le tronçon reliant le parking du Centre Culturel à la rue des Béguines de 06h00 à 18h00

    Rue St Hadelin – entre la place Reine Astrid et la rue des Déportés de 06h00 à 18h00

    Rue Dodémont, sur 25 mètres à partir du carrefour avec la rue St Hadelin

    de 06h00 à 18h00

      

    La circulation locale des véhicules est seule autorisée :

     

    Rue de la Prihielle, rue des Remparts, rue du XV août 14, rue de la Trairie, rue de la Chinstrée, avenue des Combattants de 06h00 à 12h00.

    Rue de Maastricht, entre la limite avec la commune de Mouland et la rue St Hadelin de 08h00 à 16h00

    Rue St Hadelin, entre la rue des Déportés et la rue de Sluse de 08h00 à 16h00

       

    Le stationnement est interdit sur la Place Reine Astrid :

    du jeudi 09 mai 06h00 au mardi 14 mai 18h00 pour l’installation du chapiteau.

     

    L’accès depuis la rue du Gollet aux rues du Général Bertrand et des Aubépines sera interdit. La circulation dans la rue des Aubépines, la rue Général Bertrand, rue Porte de Mouland et dans l’allée des Lilas s’effectuera uniquement depuis la rue St Hadelin.    

     

    Les Fleuristes (Fête des Mamans) et les Boulangers de la rue du Collège et de la rue Haute, seront accessibles via la rue des Récollets et la rue des Béguines.

    La boulangerie et les commerces de l’Avenue Albert  1er seront accessibles à pied uniquement (stationnement dans la cour du Collège St Hadelin).

     

    Après les opérations de départ - vers 12h30-  la réouverture du boulevard des Arquebusiers se fera par les services de police.

    Pour rappel, la cour du Collège St Hadelin sera accessible dès 06 heures pour le stationnement et ce jusque 18 heures.

     

    Nous comptons sur votre collaboration en ce jour de fête : Arborer un drapeau Belge et/ou Wallon et/ou Provincial, applaudir et encourager les sportifs.

     

    En vous remerciant déjà pour votre collaboration et dans l'attente du plaisir de vous rencontrer le 12 mai prochain, recevez, Madame, Monsieur, l'expression de nos sentiments les meilleurs.

     

     

                        Julien WOOLF                                      

                     Echevin des Sports                                                                      

  • Visé : le "nouveau" parking ouvert ?

    DSC_4903.JPG

    Depuis ce matin, l'avenue Albert 1er (presque) retrouvé son aspect originel. Le chantier de constructions des appartements sur ce qu'il était convenu d'appeler "le parking de la poste" semble terminé. De prime abord, le parking souterrain semble accessible aux véhicules.

    DSC_4905.JPG

    Mais voilà, pour pouvoir ouvrir la barrière il faut introduire un ticket dans la borne, mais ce fameux ticket, personne ne semble savoir où se le procurer...

    DSC_4906.JPG

    Lumière en fonctionnement en sous-sol, panneau d'affichage portant deux mentions, l'une en vert et l'autre en rouge... Alors, il sera accessible quand ce parking? Si un lecteur est au courant de la manière de procéder, ses commentaires sont les bienvenus!

  • Des travaux entre Battice et Loncin paralysent l’E40

    Des travaux entre Battice et Loncin paralysent l’E40

    Des travaux entre Battice et Loncin provoquent d’énormes ralentissements en direction de Bruxelles. La sortie de Blegny est actuellement fermée. 

    Les ralentissements débutent à partir du viaduc de Herve jusque Loncin. Vous perdez environ 30 à 40 minutes.