Conférence - Page 6

  • Visé : colloque sur la reconstruction de la ville

    DSC_7697.JPG

    Le 3e colloque organisé par le musée régional de Visé sur le thème de la grande guerre sera cette fois-ci non plus consacré aux heures tragiques d'août 14 (en 2014 avec  Francis Balace), ni à l'occupation allemande (en 2015 avec Axel Tixhon et Mme Van Ypersele) mais bien à  l'immédiate après-guerre avec une reconstruction morale bien nécessaire mais aussi pour les réfugiés et anciens déportés de Visé et de la région une renaissance de leur maison dans une ville toute nouvelle.

    Beaucoup de projets, diverses pressions et finalement  une ville de Visé qui en 2017 est toujours marquée par ce nouvel urbanisme. Des problèmes se sont fait jour peu à peu : l'importance du trafic automobile, les nécessités du parcage, le développement d'un type de commerce qui n'existait pas il y a 90 ans, le développement du centre scolaire et des infrastructures socio-culturelles et sportives. 

    Date du colloque : le samedi 28 octobre dès 9 h. dans la salle n°1 du centre culturel, rue du Collège, 31 Merci de s'inscrire avant le jeudi 26 octobre par mail à museeregional@vise.be ou au 0495496391. Plus de renseignements sur le site www.museedevise.be

     
  • « VISEZ LES ALTERNATIVES» - FINANCITE

     

    affiche_festival_financite_basse_def.jpg

    Le 27 mai s’est déroulée à Visé, salle des Arbalétriers, la journée des alternatives « Visez les Alternatives ».

    Cette action, qui a rencontré un franc succès, va se poursuivre dès ce mois-ci et tout au long de 2018 sous forme d’exposés - débats, conférences et formations en rapport avec le thème de cette journée du 27 mai.

    Le programme complet de nos actions sera publié prochainement. Sachez déjà qu’il comprendra une initiation au jardinage potager, une formation à la pratique des cultures associées, une initiation théorique et pratique à la lacto-fermentation, un exposé sur la gestion des eaux pluviales…

    Une première date à retenir : le mercredi 25 octobre à 20h au Centre Culturel, (salle des échecs), rue du Collège à Visé.

    Monsieur Eric Dewaele, animateur régional Financité, viendra nous présenter un exposé sur le thème

    « Finance solidaire et monnaies citoyennes »

    (entrée libre – inscription souhaitée mais non obligatoire par téléphone ou courriel auprès des signataires de cette annonce)

    Cette soirée est organisée dans le cadre du « Festival Financité qui se déroule du du 14 au 28 octobre.

     

    Le Réseau Financité est une ASBL pluraliste composée de citoyens et d'organisations (personnes morales et associations de fait) qui sont engagées en faveur de la promotion de l’éthique et de la solidarité dans les rapports à l’argent afin de contribuer à une société plus juste et plus humaine. (voir www.financite.be). 

    Rappelons que « Visez les Alternatives » est une association de fait de citoyens de Visé et des communes voisines, ouverte à tous, développant des actions d’éco-citoyenneté. Vous pouvez nous rejoindre en contactant l’une des adresses ci-dessous.

     

    Pour le groupe organisateur,

    - Cécile Marchal Tél : 0494 059266 ; E-mail : ccilmarchal@gmail.com

     

    - Martine Poncelet - Guy Paulus Tél : 04 379 56 24 / 0498 637707 ; E-mail : guymar5354@gmail.com

  • Visé : les troubles "dys" présentés par "les Jeudis citoyens"

     

    DSC_7468.jpg

    Les "Jeudis citoyens", c'est une organisation de l'Echevinat de la Famille et de la Citoyenneté. Créés à l'initiative de Patrick Willems, l'échevin en charge, il s'agit d'un cycle de conférences portant sur des sujets divers et organisés régulièrement. Hier soir, Noëlle de Beurk, la conférencière, nous a expliqué en quoi s'agissaient les troubles "dys-"

    Nous avons ainsi pu faire un tour d'horizon de ces troubles spécifiques des apprentissages (T.S.A.) ou DYS. Ces troubles sont irréversibles, 25 % des enfants en seraient victime, et certaines de leurs manifestations peuvent être une certaine lenteur à effectuer une tâche donnée ou bien seulement à être vite fatigué. Ces enfants devront adapter leur mode de vie à leur maladie.

    DSC_7486.JPG

    Ces troubles de l'apprentissage se manifestent de diverses manières :

    - Dys-phasie : difficultés à s'exprimer oralement

    - Dys-lexie : difficultés à lire

    - Dys-orthoraphie : l'enfant sait écrire, mais ne s'adapte pas aux règles d'orthographe

    - Dys-calculie : comme son nom l'indique, difficulté à effectuer une opération mathématique

    - Dys-graphie : difficulté à écrire : les deux premières lignes d'un texte sont bien écrites puis l'écriture se dégrade

    - Dys-praxie : aussi appelée TDC; Trouble du développement de la coordination des gestes moteurs 

    - T.D.A./H Trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyper-activité, l'enfant ne parvient pas à se concentrer plus de quelques minutes sur le sujet qui l'occupe.

    Les enfants victimes de ces troubles sont rarement atteints d'un seul d'entre eux. Mais il existe des "remèdes", des manières différentes de leur présenter le travail Aussi, tous les acteurs doivent participer à trouver la meilleure adaptation, la meilleure méthode pour permettre à l'enfant de comprendre ce qu'il doit faire. Là, il faut absolument que les thérapeutes, les enseignants et surtout les parents travaillent ensemble pour arriver à un résultat concret.

    DSC_7493.JPG

    Un handicap physique se voit, un trouble "dys- "ne se voit pas. On croit l'enfant dissipé, paresseux, inattentif... alors qu'il souffre d'une de ces maladies. Selon la conférencière, c'est généralement après une batterie de tests, effectués durant les premières années primaires que ce type de trouble peut être détecté. Un enfant simplement distrait, ou remuant n'est pas nécessairement un malade. En classe, il ne faut pas hésiter à expliquer aux autres élèves qu'un d'entre eux rencontre plus de difficultés dans son parcours. Si le maître s'occupe plus de lui, ce n'est pas parce qu'il est le "chouchou", mais simplement parce qu'il est atteint d'un handicap invisible.

    DSC_7494.jpg

    Sujet extrêmement intéressant présenté à la salle du Casino du Collège St-Hadelin qui était comble. Parmi l'assistance, des parents, des grands-parents, mais aussi de nombreux enseignants. C'est dire que le sujet intéressait une vaste panel de représentants de notre société. La conférence s'est terminée par un question-réponse lors duquel on pouvait constater combien le public était intéressé par le sujet.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------

    DSC_7470.jpg

    Qui est Noëlle de Breuck ?

    Notre conférencière est licenciée en sciences de l'éducation et logopède. Elle travaille comme psycho-pédagogue en cabinet libéral depuis 28 ans, en collaboration avec de nombreux neuro-pédiatres pédopsychiatres et membres de professions ayant trait au monde "dys".

    Noëlle de Breuck est à l'origine des aménagements réalisés au profit des enfants "dys" pour les CEB, CE1D et CESS. Chaque année elle est conviée comme experte et consultante par la Fédération Wallonie-Bruxelles pour collaborer sur des adaptations. Madame De Breuck à également collaboré avec de nombreux groupes de travail portant sur les aménagements raisonnables. Les lecteurs intéressés peuvent se rendre sur : http://www.espacevitamine.be

  • Visé : les Jeudis Citoyens avec Alain Gerlache

    Numériser.jpeg

    L'Echevinat de la famille et de la citoyenneté organise ce 27 avril à 20 h une conférence débat animée par Alain Gerlache. Ce conférencier, journaliste à la RTBF mais aussi professeur d'université abordera avec les participants le thème "Politique, médias, réseaux sociaux, un ménage à trois compliqué".

    L'entrée est gratuite, l'entrée se fera par la rue du Gollet. Un thème très intéressant à l'heure où, sur la toile, on retrouve comme "info" tout et son contraire. A qui se fier? Qui croire? Les sources de l'info sont-elles confirmées?

    A jeudi. 

     

  • Conférence pour les Aînés : "L'Administration provisoire, pour qui? Pourquoi? "

    7541338041119.jpg

    Les seniors changent…

    Depuis quelques années, et notamment avec l’arrivée des « papys et mamys boomers », on constate chez les seniors une volonté plus marquée qu’auparavant d’être acteur de leur propre vie.

    Mais qui sait ! Nul n’est à l’abri d’un accident ou d’une détérioration de son état de santé qui diminuerait grandement la capacité à gérer ses propres biens !

    Une vie humaine est jalonnée de décisions. Certains adultes ne peuvent (plus) les prendre seuls et ont donc besoin d’être aidés. Que prévoit la loi ? Depuis quelque temps déjà, la loi a changé en la matière et l’accent est d’avantage mis sur la participation active de la personne concernée

    Pour tout savoir sur l’Administration provisoire, le Conseil Consultatif Communal des Aînés de Visé organise une conférence.

    Maître Marc Masset, avocat spécialisé dans ces matières, viendra vous exposer les différents aspects de l’Administration provisoire des biens et répondra à toutes vos questions.

    Nous vous attendons nombreux le vendredi 27 janvier à 14h00 à la salle n°1 du Centre Culturel de Visé.

    La conférence est gratuite et ouverte à tous.