Conférence - Page 9

  • La Résistance en Europe du 22 mai au 17 juin de 14h00 à 18h00 et aux durant les heures de cours pour les élèves en la collégiale de Visé

     

    philimg319.jpg

     

    L’exposition proposée par l'institut des exposition proposée par l’Institut des Vétérans explique la naissance, les actions des mouvements de Résistance dans 21 pays d’Europe pendant la Deuxième Guerre mondiale. Presse clandestine, résistance armée, sabotages, filières d’évasion, aide aux Juifs et aux réfractaires : 5 thèmes pour développer ce que fut la Résistance de 1940 à 1945.  À travers 51 panneaux, l’exposition vous fera revivre les actes héroïques de ces hommes et femmes et vous parlera aussi de liberté, de démocratie, d’égalité, et de respect de la dignité humaine… autant de valeurs transcendant ces nations et qui furent à la base de la naissance de l’Union européenne. PAF de 2 € pour le grand public et de 1 € pour les membres et le public scolaire pour une visite guidée d’1 h.30 (avec rendez-vous dès maintenant au 0495-496391). Le vernissage aura lieu le jeudi 21 mai à 19 h. à la Collégiale.

    VENDREDI 22 MAI 2015 À 20 H. CONFÉRENCE PAR ALAIN COLIGNON, CHRONIQUE D’UNE LÉGION PERDUE : LA MÂLE AVENTURE DE LA LÉGION WALLONNE AU CENTRE CULTUREL DE VISÉ

    On ne présente plus Alain Colignon, expert des deux guerres mondiales au CEGES et habitué des plateaux de télévision, comme récemment avec les émissions sur Stalingrad et fréquemment invité à notre tribune. « Quelles étaient les motivations de ces jeunes et moins jeunes, qui ont suivi les discours enflammés de Léon Degrelle, le chef de REX pour revêtir l’uniforme allemand et servir de chair à canon aux troupes  allemandes qui les envoyaient au casse-pipe ?.

    Antibolchévisme, défense de la civilisation chrétienne, idées fascistes, fascination pour l’aven ture…….plusieurs Visétois et plusieurs milliers de Wallons se sont fourvoyés dans cette légion wallonne. Se sont-ils peut-être comportés comme des « héros » ? mais ils n’ont servi qu’à assouvir l’ambition de Mr Degrelle……Le conférencier a pu étudier maints dossiers car la plupart ont été jugés comme inciviques après la guerre. La Wallonie ne fut pas la seule région à envoyer des « légions » à l’Est de l’Europe :les Flamands, les Français, les Italiens, les Roumains, les Hollandais.

    Nul doute que Alain nous révèlera encore des nouveaux éléments sur cette tache noire de notre histoire contemporaine.

    PAF de 3 € pour les membres et de 4 € pour les non-membres, payables sur place. Pas besoin de réserver cette conférence qui aura lieu dans la salle N°5 du centre culturel, rue du Collège, 31

  • Le musée de Visé vous invite à la 2ème journée d'étude sur la Première guerre mondiale

    logo.png

    Nous vous convions à participer à la

    2e JOURNEE D’ETUDES SUR LA PREMIERE GUERRE MONDIALE

    LE SAMEDI 9 MAI A LA SALLE DU CASINO (Collège St- Hadelin), entrée et parking aisé rue des Déportés, à 100 m de la gare de Visé

    THEME : L’OCCUPATION ALLEMANDE

    PROGRAMME des plus intéressants avec des spécialistes des plus connus

    Accueil dès 9 h.

    10h.00  Louis Maraite Ancien porte-parole de la SNCB):

    Le rôle du chemin de fer à Liège et en Wallonie

    10h.30  Eddy Bruyère (Chercheur amateur de Visé) :

    Le Limbourg néerlandais salvateur, terre de refuge pour les Visétois.

    11h.00  Michel Coleau (Archiviste de la ville de Dinant):                                                  

    Charles Balbour, le copilote de l'Atlas V, un héros du fleuve

    11h.30  Jean-Pierre Lensen (Conservateur du Musée de Visé):                                          

    La situation des bourgmestres de notre région en 14-18

    12h.00  Discussion sur les communications du matin

    12h.30  Cocktail dinatoire et contacts avec les conférenciers

     

    14h.15  Sophie Delhalle (assistante en histoire de l’université de Liège):                           

    L'alimentation en Belgique de 1914 à 1918

    14h.45  Axel Tixhon (Professeur d’histoire à l’université de Namur et directeur du livre des villes martyres)) :

    Occupation et tentatives de germanisation dans le Namurois

    15h.30  Jacques Vandenbroucke (Historien d’Andenne) :                                                  

    La déportation des Andennais en 1916

    16h.00  Isabelle Dalimier  (Membre des Rendez-Vous de Richelle) :                       

    Les marraines de guerre, en Suisse aussi

    16h.30  Laurence  Van Ypersele  (Professeur  d’histoire contemporaine à l’UCL) :     

     

    17h.10  Discussion sur les communications de l'après-midi

    17h.30  Conclusions et verre de l'amitié.

    Merci à la ville de Visé, au Collège St-Hadelin, à Mémoire et Démocratie de la Fédération Wallonie-Bruxelles et à tous nos conférenciers. Une table avec les publications des partenaires sera également présentée aux participants.

    La participation aux frais de la journée ouverte à tous sera de 10€  (boissons, cocktail dinatoire, farde de présentation) à payer dès maintenant au compte BE77 3400 2758 7242 avec mention « colloque » jusqu’au 5 mai 2015.Après téléphoner au 0495496391

  • Visé : Paul Sobol, survivant du camp d'extermination d'Auschwitz, est venu témoigner devant 380 jeunes

    DSC_0144.JPG

    Dans le cadre de l'attribution du prix "Maria Lennertz" pour acte de civisme, l'échevinat de la famille et de la citoyenneté à invité Pol Sobol, un rescapé des camps de la mort, à venir apporter son témoignage aux élèves de 6ème année primaire de toutes les écoles de l'entité. afin de les sensibiliser au sens civique. Vingt classe, trois cents quatre-vingts élèves, étaient invités chacun à inscrire sur un petit "post it" deux actions qu'il faisait, identifiées par lui comme acte de civisme : une au sein de l'école, l'autre dans la vie courante. Ces petits billets, collés sur une représentation d'un arbre, seront utilisés ultérieurement en classe lors de discutions sur le civisme. Ils écoutèrent ensuite avec attention le récit de sa vie, fait par Paul Sobol, un des derniers survivants de ces camps d'exterminations massives créés par les nazis. A l'issue de la conférence, les élèves purent poser les questions qu'ils souhaitaient au témoin de ces atrocités.

    Mais qui est exactement l'invité ?

    DSC_0142.jpg

    Né à Paris, Paul Sobol avait deux ans lorsque sa famille vient s'installer à Bruxelles. Comme il se définit lui même "d'origine juive mais non pratiquante". Contraints au port de l'étoile jaune par les Allemands, la famille se fond dans la population belge. En 1942, il passe dans la clandestinité sous le nom de Robert Sax. Le 13 juin 1944, sur dénonciation, sa famille est arrêtée par la Gestapo et déportée à Auschwitz via la caserne Dossin. Ils feront partie du 26 ème et dernier convoi à quitter le sol belge pour la déportation. A Auschwitz, il sera affecté à un atelier de menuiserie mais il exercera de multiples activités. Le 18 janvier 1945, Paul Sobol prendra part à une "marche de la mort" puis sera transféré à Dachau par wagon. 20% des effectifs survivront à cette terrible épreuve. Libéré par les Américains le 1er mai, il finira par arriver dans le nord de la France puis la Croix Rouge le rapatriera en Belgique. Une quinzaine de jours plus tard, sa jeune soeur rentrera également. Ses parents et son jeune frère, eux, n'en revinrent jamais.  Pol Sobol entreprit alors une carrière dans la publicité, domaine dans lequel l'agence qu'il créa obtint une grande notoriété. Féru de plongée sous-marine, ce moniteur de 89 ans continue à pratiquer son sport en piscine à Bruxelles.

  • Chez nos voisins : SEMINAIRE ART ET VIVRE EN EUREGIO – 13 MARS 2015 Moulin du Broukay – chemin du Broukay à Eben Emael

    0001QH.jpeg

    Le Centre Européen d’Art Fantastique, l’AIGS, ses partenaires régionaux et eurégionaux à Aachen KreaScientia  et à Maastricht Kompas ont la chance d’organiser avec le soutien du programme opérationnel INTERREG IV-A  Euregio Meuse Rhin cofinancé par le FEDER, un séminaire sur le thème « Art et Vivre en Euregio » le vendredi 13 mars 2015 dès 9h30 au Moulin du Broukay à Eben Emael.

    Nous vous joignons l’invitation et le programme.

    Nous serions particulièrement heureux et intéressés de compter sur votre participation et votre collaboration à ce séminaire en publiant dans vos éditions l’annonce et l’intention de ce séminaire eurégional.

    Les partenaires eurégionaux, KreaScientia (Aachen) et  Kompas (Maastricht) ont uni  leurs efforts pour sensibiliser le public et les acteurs sociaux à l’intégration de la création, de l’art dans l’activation de la vie publique, destinés aux enfants, adultes et seniors.

     

    Ces organisations se sont associées avec les artistes pour les promouvoir dans la vie publique comme support d’éducation et de développement personnel.

  • Visé : le comte de Mercy-Argenteau présenté par Hervé Hasquin le 13 mars au Centre Culturel

     

    Florimont-Claude_Mercy-Argenteau.jpg                                                                                    Photo Wikipedia 

    VENDREDI 13 MARS A 20 H AU CENTRE CULTUREL (Salle n° 2) : Hervé HASQUIN PRESENTE  LE COMTE DE MERCY-ARGENTEAU, diplomate, espion autrichien dans la France de Marie-Antoinette

    Historien et spécialiste du siècle des Lumières, cet ancien recteur de l’Université Libre de Bruxelles qui mena une brillante carrière politique a été élu secrétaire perpétuel de l’Académie Royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique

    en 2007. Il rappellera le rôle de ce grand seigneur d’Ancien Régime libéral éclairé et «  liégeois », qui fut pendant plus de 40 ans ambassadeur d’Autriche à Versailles. Fut-il cet espion de Vienne qui surveilla la dauphine puis reine de France Marie-Antoinette ? En tout cas, il eut un parcours exceptionnel mais souvent escamoté par sa vie de cour à Versailles. Homme de confiance de ses souverains et protégé par le chancelier  Kaunitz-Rietberg, il a porté haut le nom d’Argenteau. Hervé Hasquin nous fait le grand honneur de venir parler à  notre tribune. Réservation souhaitée par mail (museedevise@skynet.be) ou au 0495-496391

    PAF sur place de 3 € (Membre) et de 4 € (Non-Membre). Un livre (Ed.Avant-Propos) est paru.

     

    Musée  régional d'archéologie et d'histoire  de Visé (MAHVI)
    Adresse de courrier postal : rue de Berneau, 1 B-4600 Visé
    Adresse du musée, des conférences et des expositions : rue du Collège, 31 à Visé
    Contact : Jean-Pierre Lensen 0032 (0)495496391
    Site internet : www.museedevise.be
    Compte SRAHV 4600 VISE : IBAN BE77  3400 2758  7242  - BIC BBRUBEBB