Faits divers - Page 5

  • De la prison requise contre une famille de glaciers de Visé

     

    Le fils du couple de glaciers.
    Le fils du couple de glaciers. - D.R.
  • Oupeye : il coupe la queue de cheval d'une joggeuse

    B9717910520Z.1_20181211193322_000+GV6CJLMTV.1-0.jpg

    Lundi matin, pendant son jogging à Oupeye, une jeune femme a été agressée par un inconnu. Ce dernier s’est approché d’elle par-derrière… et a sectionné sa queue de cheval entre l’élastique et le cuir chevelu ! La victime a pris la fuite dans la direction opposée. L’homme n’avait, à l’heure d’écrire ces lignes, toujours pas été interpellé.

    Lire l'intégralité de l'article dans nos éditions du jour

  • Visé : des wagons à l'arrêt depuis une semaine se mettent en mouvement seuls

    fullsizeoutput_14d18.jpeg
    Il était environ 8.20 h ce matin lorsqu'un accident ferroviaire s'est produit en gare de Visé. Deux wagons immobilisés depuis une semaine en gare de Visé pour des problèmes de freins se sont soudain mis en mouvement seuls. Ils se trouvaient sur une voie en cul de sac, ils ont percuté le butoir et le boogie d'un s'est retrouvé dans le ballast.

    fullsizeoutput_14d13.jpeg

    "On est passé près de la catastrophe" nous a confié un membre d'Infrabel. A cet endroit travaillaient plusieurs hommes et il n'y a heureusement aucun blessé. Une petite cabine électrique a été arrachée, mais il n'y a pas d'incidence sur la circulation des trains qui continue de manière normale.

    fullsizeoutput_14d17.jpeg

    L'Auditoat du travail a été averti et l'enquête en cours devra déterminer la raison pour laquelle ces wagons se seraient mis en mouvement seuls On peut dire que l'on est passé près d'une tragédie. (Modifié à 22h30)
    (© Texte et photos P. Neufcour) 
  • 1.250 tonnes de chaux vive dans le canal Albert à Lanaye

    B9717512689Z.1_20181106185335_000+G6CCC4T2N.1-0.jpg

    Selon le directeur des voies hydrauliques, la barge aurait coulé dans la nuit de samedi à dimanche. Elle était amarrée lorsque, pour une raison inconnue, elle a sombré. L'écluse a été fermée afin d'éviter au maximum la propagation de cette "pollution chimique". Et il faudra un certain temps avant que toute cette chaux vive ne devienne de la chaux morte!
     
     
    Dès dimanche, tous les services compétents étaient sur place, mais il n'y avait pas grand'chose à faire. Notons que la vapeur d'eau qui se dégage ne constitue absolument aucun danger pour la santé.
     
    Hier, la décision d'amener une barge équipée d'une grue a été prise. Venant d'Anvers, cet engin devrait arriver sur place aujourd'hui dans la matinée. Toute la difficulté de l'opération va constituer à renflouer la barge sans libérer les centaines de tonnes de chaux vive se trouvant toujours à bord.
  • Nouvelle scène de coups à Visé.