Monarchie - Page 2

  • Le discours du Roi à l'occasion du 21 juillet

    220px-Koning_Filip_van_België.jpgA l'occasion de la fête nationale, voici le texte du discours du Roi dans son intégralité

    « Mesdames et Messieurs,

    La fête nationale est une bonne occasion pour réfléchir à la qualité des liens qui nous unissent. Ces liens sont précieux. Ils sont aussi constamment mis à l’épreuve.

    Nous vivons dans un monde interconnecté, hyper-connecté. Les médias sociaux nous rapprochent. Les progrès de l’informatique et de l’internet sont fascinants. Ils ont un impact fondamental sur nos vies, sur notre travail. Ils offrent un excellent atout pour affronter les défis de la globalisation et rendre notre monde durable. En effet, l’informatique nous permet de gérer de façon efficiente nos activités, nos soins de santé, nos modes de production et notre mobilité, tout en réduisant les coûts et l’impact sur l’environnement.

    Mais cette hyper-connexion comporte aussi des zones d’ombre. Parfois, le monde virtuel envahit notre vie et s’impose à nous sans que nous l’ayons réellement décidé. Ayant considérablement réduit le temps et l’espace, il nous pousse à vouloir tout, tout de suite. Cela peut conduire à des relations superficielles qui ne laissent plus le temps au ciment humain de ‘prendre’ et de construire durablement. Par ailleurs, la surinformation nous arrive souvent sous la forme d’un « prêt à penser » pré-formaté. Elle risque à certains moments de prendre le pas sur une réflexion plus personnelle.

    Plus que virtuelles ou immédiates, nous avons besoin de relations réelles et profondes : elles seules développent la personnalité et l’esprit critique, encouragent à donner le meilleur de soi-même, elles seules permettent aux talents de s’exprimer pleinement et à chacun de trouver sa place dans la société.

    Au cours de nos déplacements dans le pays, la Reine et moi avons rencontré de nombreuses personnes qui investissent quotidiennement dans ce capital social et humain. Je pense par exemple à ces écoles et à ces entreprises qui stimulent la créativité et l’initiative. Je pense à ces réseaux d’entrepreneurs qui aident des jeunes à lancer leur propre entreprise. Je pense à ces associations qui, à travers le sport, le théâtre ou d’autres activités, aident des personnes fragilisées à se donner un nouvel élan. Toutes ces initiatives se fondent sur des relations vraies qui sont une source d’énergie humaine renouvelable pour notre société.

    De même, il est essentiel de créer des liens réels forts et sincères entre les peuples. J’ai à nouveau pu le constater lors de notre visite d’Etat en Chine. Avec les autorités fédérales, les ministres-présidents régionaux et une centaine d’hommes d’affaires et de recteurs d’universités, nous avons avant tout cherché à entretenir un espace de confiance dans l’intérêt des deux pays. Les liens avec la Chine engagent l’avenir.

    Aux portes de l’Europe se déroulent des drames qui ne peuvent nous laisser indifférents. Des guerres civiles y sévissent, des Etats se désagrègent, des milliers de réfugiés affluent. Il est illusoire de penser que nous pouvons nous en isoler. L’Europe se doit de soutenir, dans les pays qui l’entourent, les forces qui prônent la participation politique et le partage économique.

    Je voudrais enfin vous parler des liens entre les peuples d’Europe. Après des siècles parsemés de guerres s’est créée entre Européens une Union dont bénéficient tous les pays qui en font partie. L’Union permet un enrichissement mutuel unique des peuples et des cultures. Nous réalisons cette unité grâce à une foi commune dans l’être humain et dans la plus-value qui naît de la mise en commun de nos talents. Quand le projet européen traverse une période difficile, comme c’est le cas aujourd’hui, évitons que nos pays ne se dressent les uns contre les autres. Au contraire, approfondissons les liens qui nous unissent sur base d’une confiance retrouvée.

    Mesdames et Messieurs,

    Que ce soit pour nous-même, comme citoyens de notre pays, de l’Europe ou du monde, oui, nous sommes en mesure de faire la différence en créant et en nourrissant des liens profonds, solides et durables. Ils sont le ciment de notre civilisation, de notre sécurité et de notre avenir.

    La Reine et moi, et toute notre famille, vous souhaitons une belle Fête Nationale. »

  • Hommage de la population Visétoise à Sa Majesté la Reine Fabiola (11/06/1928 - 05/12/2014) - Livre de condoléances


    3238544103_1_3_BCU4QMnZ.jpg

    Suite au décès de Sa Majesté la Reine Fabiola, survenu ce vendredi 5 décembre 2014, la Ville de Visé a ouvert à la population un livre de condoléances afin que les Visétois mais également les habitants de la Basse Meuse puissent rendre hommage à Sa Majesté la Reine Fabiola.

    • Un livre de condoléances a été  mis à disposition de la population, à l'Hôtel de Ville de Visé, rue des Récollets, 1 , à 4600 Visé. 

      Le registre sera ouvert dans la Salle du Conseil Communal (1er étage) selon l'horaire suivant : de mercredi à vendredi de 09h30 à 12h00 et de 13h00 à 17h00.

     

  • Le Roi était à Lanaye ce matin à l'occasion du 75 ème anniversaire de la création du canal Albert

     

    DSC_0062.JPG

     

    Il était 11h00 lorsque le Souverain est arrivé par la route sur le site des écluses de Lanaye. Accueilli par le Ministre d'Etat Willy Claes, le Gouverneur de la Province Michel Foret et le Bourgmestre de Visé, Marcel Neven, le Roi Philippe s'est rendu vers la salle de réception de l'ouvrage où il a assisté à la présentation de l'historique du Canal Albert qui fête cette année ses 75 ans. Le Roi s'est montré particulièrement attentif aux exposés des ministres Magnette et Prevôt, ainsi qu'aux explications données par Yvon Loyaerts, le Directeur général des Voies hydrauliques (SPW). 

     

    DSC_0102.JPG

     

    A l'issue ce cette partie plus "académique", notre Souverain s'est ensuite rendu au sommet de la future tour de commande, d'où il a pu se rendre compte de l'ampleur de ce chantier titanesque. Il s'est montré très intéressé, n'hésitant pas à poser des questions précises aux responsables qui le guidaient.

     

    DSC_0130.JPG

     

    La visite terminée, le Roi à embarqué sur le "Blauwe Reiger" qui devait l'emmener en direction des cimenteries avant de reprendre sa navigation vers le pont de Vroenhoven dans Limbourg où il était attendu pour la visite de l'exposition relative au 75 ème anniversaire du Canal Albert.

    Un article complet et détaillé dans votre Meuse de demain

    Reportage photo en annexe.

  • Les principaux titres de ce matin

    0001Cv.jpeg

    - Michelle Martin quitte les clarisses, la Justice est d'accord

    - Liège : la Violette fête aujourd'hui ses 300 ans

    - Barchon : l'auteur de la fusillade est un Français résidant à Liège

    - Outremeuse est en fête pour le 15 août

    - Céline Dion suspend sa arrière

    - Mangez des fruits liégeois

    - Notre série : les Allemands réclament 50 millions aux Liégeois

    - Visé : ce vendredi un grand "son et lumière" pour les 100 ans de 14 - 18

    - Frais scolaires : tout ce que les parents ignorent souvent

    - Pensions : le policier devra bosser 4 ans de plus

    - L'Horeca va devoir indiquer la présence d'allergènes

    - Albert et Paola roulent à vélo en toscane

    - L'entraîneur des gardiens de Chelsea déjà sous le charme de Courtois

    - 6 millions d'€ : Steven Defour, le joueur le plus cher du championnat belge 

    - Etc, etc...

  • Ce samedi dans votre journal

    0001lI.jpeg

    - Barchon : il tire sur 2 policiers. Panique générale au restoroute

    - Enfer en Irak : Les USA attaquent

    - Aïda et Karim 6 mois après le rapt

    - Cointe : le Mémorial Interallié n'a même pas été nettoyé...

    - Attention, ça va se savoir

    - Notre série : les tramways reprennent le servide de 8 à 14 heures

    - Un nouveau musée au fort de Barchon

    - Bactérie dangereuse pour les enfants : 4 % des poulets ne sont pas aux normes

    - Plus besoin de réveiller le magistrat : depuis le 1er juillet, la police peut ordonner le retrait de permis

    - Minis tornades en Wallonie

    - La reine Mathilde quitte la fondation Astrida

    - Obama veut la peau du nouveau Ben Laden

    - Le pilote de F1 est devenu vendeur de Seat

    - Foot : Laurent Ciman "Notre collectif est aussi fort que le leur

               Defour à Anderlecht : les Standardmen crient AU TRAÎTRE

               Witsel rate ses retrouvailles avec Sclessin

    - Etc, etc...