Société - Page 3

  • Richelle : l'urbanisation continue

     

    42985453_700412503663271_3875927098073808896_o (1).jpg

    © Photo D.R.

    L’Association de Protection du Chemin de Richelle a été récemment créée par des riverains de ce chemin reliant Richelle et Visé sur la crète de la falaise. Ce chemin représente un lieu champêtre apprécié des promeneurs mais menacé depuis des années par l’urbanisation. Après une première maison construite en 2007, c’est maintenant une seconde construction qui est en cours. Alors que le collège communal avait pourtant marqué un refus, c’est l’accord du Ministre de l’Urbanisme Carlo di Antonio qui a mené à cette construction. Le collège renonçant à s’opposer à cette décision ministérielle, ce sont des riverains réunis en association qui ont sollicité un bureau d’avocats spécialistes. Après s’être assuré que cette action avait des chances d’aboutir, un recours au Conseil d’Etat a été introduit par ce bureau.

    Cette saga fait suite à une enquête publique présentée en 2017 pour un projet d’un quartier de 26 habitations avec une voirie pré-financée par la Ville de Visé. Dénoncé par des centaines de personnes, ce projet avait alors été mis au frigo par le collège communal.

    L’objectif de l’association n’est ni politique, ni en opposition aux propriétaires des terrains bordant le chemin. Le Conseil d’Etat, composé de magistrats, est ici sollicité pour juger de la légalité de la procédure ayant conduit à l’octroi du permis. Si les politiques se déclarent volontiers opposés à l’urbanisation du chemin, cette nouvelle construction montre que des actions concrètes et légales pour clarifier cet imbroglio sont absolument nécessaires. L’engagement de l’association est cependant une action aussi courageuse que couteuse. Tout soutien financier est donc bienvenu sur le compte

    0489/886.834

    L’association propose différents moyens pour suivre l’évolution de cette action et pour les soutenir :

    Cheminderichelle@gmail.com

    https://cheminderichelle.wixsite.com/accueil

    https://www.facebook.com/asprocheri/

  • Panda Cup de Karaté par équipe Jean-Paul Tornatore : « A l’image de l’Open de judo de Visé »

     

    affiche panda (1).jpg

    Ce dimanche 7 octobre prochain, nouvelle organisation de haut niveau du Visétois Jean-Paul Tornatore. Ce sera au hall omnisports de Rotheux avec une compétition extrêmement spectaculaire qui verra des matches par équipe.

    La première « Panda Team’s Neupré Karaté Cup » sera née. L’ex-vainqueur d’une coupe du monde à Vérone confie « A Visé on a le bel exemple de l’open de Judo et mon but est de réaliser progressivement ce niveau de compétition et de réussite avec la collaboration du club de Neupré. Le nombre d’inscriptions de cette première édition est fort encourageant. On tirera déjà des conclusions dimanche soir. » Travailleur et enthousiaste, même si discret, le Richellois précise « C’est la toute première fois qu’une compétition de cette ampleur est organisée en Belgique au niveau d’un tournoi par équipes, ce qui existe par contre dans plusieurs pays Européens. Ce sera donc vraiment une première pour le karaté Belge. »

    médailles.jpg

    La formule est simple, deux équipes de 4 combattants se rencontrent, chaque karatéka affrontant un seul opposant, le vainqueur étant désigné par l’addition des victoires et, en cas d’égalité, des points marqués. Selon le nombre d’équipes inscrites, des seizième de finale à la finale un maximum de 5 combats donc pour chacun lors de duel spectaculaire avec la présence de compétiteurs de poids différents pouvant se rencontrer car les coaches désignent, dans le plus grand secret, la liste de passage de leurs sélectionnés. Des combats parfois étonnant ou le plus petit et le moins lourd ne part pas nécessairement battu. Ici David peut battre Goliath.

    Tous les grands clubs de Karaté Liégeois mais aussi Bruxellois et Montois seront ce dimanche à Rotheux. Raison de plus pour ne pas manquer l’événement organisé par le coach Visétois Tornatore qui avec le Belgian Team Karaté vient de revenir de Leicester avec plusieurs médailles de la Coupe du Monde.

      

    Les coulisses de la Panda Cup

     thumbnail_Tornatore (à g) et Bougrine (à d) (Photo JMK).jpg

    > Les organisateurs : l’ « Académie Karaté Tornatore » et l’ « Académie Karaté Neupré » d’Anouar Bougrine, champion de Belgique U21 et séniors.

    > 20 arbitres et autant de bénévoles officieront durant la journée, de 9 à 20 heures, sur trois tatamis dans une salle ou les gradins peuvent accueillir 600 spectateurs.

    > Du fait d’une forte demande, les organisateurs ont élargi la compétition aux inscriptions individuelles.

    > La journée sera réservée au « Kumité » la forme « combat » face à un adversaire du Karaté, le « Kata » étant les figures réalisées individuellement.

    > Chaque athlète montant sur le podium sera récompensé par l’équipementier Hayashi.

    > Une fois de plus Jean-Paul Tornatore a décidé de soutenir l’asbl Autisme Liège dont il est le très actif parrain en faisant profiter celle-ci des bénéfices de son organisation. Autisme Liège sera présent et tiendra un stand d’information.

    > Les organisateurs ont reçu pour l’événement, sous l’égide de la Fédération Francophone de Karaté, le soutien de la Commune de Rotheux et de l’Adeps notamment.

    > L’Académie Karaté Tornatore s’associera bientôt avec le « Bushikaï Wasmuël » de Pascal Joly pour un stage « Wado Solidaire » le 2 décembre à Quaregnon au profit du Télévie et d’Autisme Liège.

    > Tornatore et son Belgian Team seront présent à la Coupe du monde à Dublin le 22 novembre.

    > Les clubs inscrits : Académie Karaté Neupré, Académie Karaté Tornatore (Visé), Académie Karaté Bruxelles, Academy Karaté Leponce (Ougrée), Dojo Karaté Shotokan, Karaté Club Shitokaï de Louvain-la-Neuve, Karaté Club Bosna (Liège), Sparring Martial Academy Pablo Debatty (Liège), Cobra Kaï, Bushikaï Karaté Kobudo Wasmuel, Karaté Ronin Debatty (Liège), Karaté Club Wallonie (Jupille)…

    > Hall Omnisports de Rotheux : 11, rue Biens Lefèvre.

    Jean-Marie KREUSCH

  • Le burn-out parental, comment l'éviter?

    41469803_1597009843939046_8605642730510483456_n.jpg

    Les jeudis citoyens

    De nos jours, la pression sur les parents n'a jamais été si forte et le temps disponible pour exercer ses responsabilités parentales n'a jamais été aussi restreint. 
    On veut être un bon parent, bienveillant, attentif, chaleureux, disponible… En un mot : parfait ! 
    Et, en même temps, on culpabilise de ne pas passer assez de temps auprès de ses enfants, d’avoir été trop expéditif, de ne pas avoir assez écouté, de s'être emporté pour trois fois rien… 
    Pas étonnant qu'un nombre grandissant de parents s'épuisent dans le rôle parental.

    Cette conférence s’adresse à tous les parents (ou grands-parents !) qui cherchent à comprendre ce qu’est le burn-out parental, à quel point ils en sont proches ou éloignés, comment on en arrive là. Et surtout, comment éviter que cela se produise et/ou comment s'en sortir.

    Conférencière : Elsa Guillier


    Psychologue - Coach certifiée - Formatrice et conférencière, Elsa Guiller est entre autre spécialisée dans les problématiques d'épuisement (parental, professionnel et scolaire) ainsi que dans l'identification et l'accompagnement des personnes à haut potentiel ("surdouées").

    Conférence gratuite et ouverte à tous.
    Au plaisir de vous y accueillir ! :-)

    Patrick Willems
    Echevin de la Famille et de la Citoyenneté

  • Visé : la Maison de la Laïcité fête ses 10 ans.

    DSC_2544.JPG

    Présent dans la Basse-Meuse depuis de nombreuses années, le Centre d'Action laïque ne dispose d'une "Maison" que depuis 10 ans. C'est cet anniversaire qui vient d'être fêté.

    Les locaux, situés dans le bâtiment du Centre Culturel sont accessibles à partir de la rue des Béguines  (sic)

    Une cinquantaine de personnes ont tenu à participer à l'évènement. Après son discours d'introduction, le Président, Victor Massin,  céda la parole à Monsieur Benoît van der Meerchen, Secrétaire général adjoint du C.A.L Communautaire, puis vint au micro Monsieur Roland Brulmans, Président de la fédération des Maisons de la Laïcité et il fut suivi par Monsieur robert Moor, Vice-Président du Centre D'action Laïque de la Province de Liège.

    Les intervenants se plurent à rappeler l'historique de lé présence du CAL à Visé, tout en soulignant qu'il existait 68 "Maisons" en Wallonie dont trois en Basse-Meuse.

    Les points évoqués 

     • le libre examen qui est de considérer toute idée reçue avec une absolue liberté de conscience

    • la libre pensée qui est l’absolue liberté de penser par soi-même

    • l’égalité de chaque Homme quelle que soit sa race, sa couleur de peau, son origine

    • la fraternité de vouloir dégager un sentiment de solidarité, d’amitié sincère et d’harmonie entre les humains

    Marcel Neven, le Bourgmestre de Visé, clôtura la partie académique avant que l'assemblée ne se retrouve autour d'un vin d'honneur.

    Les participants ont eu le plaisir d'écouter Régine Logen et son époux Philippe Bastin, tous deux professeurs de musique d'Académie. Madame enseigne le saxophone à Visé et Monsieur le piano, le banjo et l'ukulélé à Waremme.

    (P. Neufcour)

     

  • Mon ado n'est pas motivé (pour ses études)

    http_%2F%2Fi.huffpost.com%2Fgen%2F1587554%2Fimages%2Fn-ADOLESCENTS-BOIRE-SOFT-628x314.jpg

    Comment le comprendre … et le guider.

    Par Madame Stéphanie Péters, pédagogue.

    En collaboration avec l’Athénée Royal de Visé-Glons, Culture et Action Laïque de la Basse-Meuse et la Maison de la Laïcité de Visé vous invitent à une conférence-débat dans le cadre du cycle « Mon ado et ses études ».

    Docteur en Psychologie et Sciences de l’éducation, conseillère pédagogique et Maître de conférences à l’Université de Liège, elle a été formée au Mind Mapping et possède une grande expérience pédagogique dans l’enseignement supérieur.

    Contrairement aux idées reçues, on n’est pas soit « motivé », soit « pas motivé ». Il existe différentes formes de motivation, et il est important de les identifier, pour pouvoir agir en conséquence… tout en tenant compte de la réalité de l’adolescence !

    Cette conférence abordera les questions suivantes :

    • Qu’est-ce que la motivation ?

    •Quels sont les leviers de la motivation ?

    • Quel rôle jouer en tant que parents ?

    Concerné(e) ? Envie de savoir comment aider vos enfants ? Venez nous rejoindre pour en débattre.

    Quand ? Le jeudi 20/09/2018 à 20h.

     ?  Rue du Gollet, 2 à 4600 Visé.

    Renseignement : 0477 / 78.34.79 ou laicité.vise@gmail.com

    P.A.F. 2 € Gratuit pour les enseignant(e)s et les étudiant(e)s.

    JORIS Jean Administrateur