Civisme

  • 21 juillet à Visé : messe, Te Deum, cortège en ville et dépôt de fleurs au monument

    DSC_5215.JPG

    C'est une initiative de Madame le Bourgmestre et du Doyen Gierkens : organiser une messe suivie d'un Te Deum à la Colègiale; puis, via la rue Dossin, rendez-vous au monuments aux morts des deux guerres où retentira la Brabançonne qui sera suivie d'un dépôt de fleurs et d'une réception à l'hôtel de ville.

    DSC_5219.JPG

    Les Visétois ont répondu en nombre, même si plusieurs regrettaient qu'une messe soit célébrée avant le "Te Deum". Une fois tout le monde installé dans la collégiale l'office commence. A l'issue de ce dernier, tout le monde sort pour, quelques minutes plus tard, de nouveau rentrer pour assister au Te Deum en hommage au Roi. Une fois cet hommage terminé, mise en place du cortège place de la collégiale qui, au lieu d'emprunter la rue Dossin comme prévu initialement, se dirigera vers le boulevard avant d'emprunter la rue du Perron pour enfin arriver au monument.

    DSC_5277.JPG

    Parmi les assistant, on retrouvait les porte-drapeaux et les membres des diverses sections patriotiques, mais pas seulement : des délégations des Gildes, la maison de la laïcité, des groupes de jeunes issus de différents quartiers, d'anciennes communes, des groupements de citoyens... On peut dire que la population visétoise était bien représentée ! Dépôt de fleurs au pied du monument, puis direction l'hôtel de ville où se tenait une réception. Certains ont eu la chance de pouvoir y participer, les autres n'ont pu pénétrer dans la salle des mariages : elle était comble! 

    (En marge droite, un album reprenant des photos prises lors de la cérémonie)

    P. NEUFCOUR

     

  • Ce 21 juillet, célébration de la fête nationale à Visé

    2818r.jpg

    A l’occasion de la Fête Nationale, Monsieur le Doyen Gierkens et Madame le Bourgmestre Viviane Dessart ont l’honneur de vous inviter aux célébrations du 21 juillet.

    Les célébrations commenceront par une messe suivie du «Te Deum» qui sera chanté à la Collégiale, le dimanche 21 juillet 2019 à 11h.

    Après le «Te Deum», nous nous rendrons au monument aux morts de la Première et Seconde Guerre mondiale rue Basse où retentira «La Brabançonne» en hommage aux disparus. Cette cérémonie sera suivie d’un dépôt de fleurs et d’une réception à l’Hôtel de Ville.

  • Grand nettoyage de Printemps 2019: merci à tous !

     

    thumbnail_20190331_144045_resized-1.jpg

    Nous tenons à remercier chaleureusement tous les ambassadeurs de la propreté qui ont participé à l’action BEWAPP (Pour une Wallonie Plus Propre) ces 29, 30 et 31 mars 2019.

    Parmi ces ambassadeurs figurent plusieurs écoles, des associations, le Conseil Communal des enfants de Visé, les scouts de Wandre et des courageux bénévoles, nous tenons à les féliciter. Pour notre commune, nous avions 19 équipes inscrites soit 1273 enfants, 124 femmes et 94 hommes, le nombre d’enfants à triplé par rapport à l’édition 2018, sans compter les bénévoles anonymes qui ne se sont pas inscrits et qui ont tout de même participé ! Vous trouverez les photos des participants sur le site internet de la Ville de Visé (http://www.vise.be).

    Grâce à eux, en quelques jours, plusieurs sites ont été nettoyés sur l’entité de Visé de Lanaye à Cheratte. Au total 272 sacs poubelles de déchets divers ont été remplis, ainsi que 143 sacs PMC et plusieurs encombrants enlevés.

    thumbnail_IMG_0002.jpg

    Vous désirez prolonger cette action tout au long de l’année ? Devenez « Ambassadeur de la propreté ». Enregistrez-vous sur le lien suivant : https://www.walloniepluspropre.be/ambassadeurs/ 

    Vous trouverez également quelques trucs et astuces à mettre en oeuvre en tant que citoyen sur le lien suivant :

    https://www.walloniepluspropre.be/et-moi-quest-ce-que-je-peux-faire/citoyens/

     

    Nous tenons également à remercier le personnel communal qui œuvre chaque jour à la propreté publique et nous invitons tous les concitoyens à respecter le travail fourni par tous les bénévoles.

    Nous espérons que cette action sensibilisera une partie des citoyens afin que notre commune soit encore plus belle et plus propre.

     

    Viviane Dessart

    Bourgmestre

     

    Xavier Malmendier

    Echevin de l’Aménagement du territoire

    et de l’Environnement

      

    Francis Theunissen

    Echevin des Travaux et des Plantations

  • Le mot du Bourgmestre

    maria_lennertz_001.jpgBientôt, le prix Maria Lennertz

    Chaque année, j’ai l’occasion de rappeler qui fut Maria Lennertz.

    Pour nous qui vivons en temps de paix, il est nécessaire de redire régulièrement que, il y a quelques décennies, ce n’était pas le cas. Ceux qui ont vécu les périodes difficiles des 2 guerres mondiales sont morts pour la plupart, mais notre devoir, par reconnaissance, est de ne pas les oublier et aussi de faire en sorte que les générations plus jeunes sachent à la fois ce qu’ils ont enduré et aussi ce qu’elles-mêmes leur doivent.

    Certains subirent l’occupation allemande avec difficulté et avec crainte. D’autres menèrent une opposition active et souvent dangereuse pour leur vie.

    Certains laissèrent leur vie, d’autres passèrent plusieurs années dans des camps de prisonniers politiques.

    Parmi eux, Maria Lennertz. Une petite femme modeste que j’ai bien connue et dont je n’aurais pas imaginé quels furent ses exploits patriotiques si je n’avais été mis au courant.

    Elle fut emprisonnée mais revint vivante de sa captivité.

    Mais son patriotisme était tel qu’elle décida de décerner un prix de civisme récompensant un élève de 6ème primaire de chaque école de Visé.

    Dans un premier temps, une asbl fut créée et depuis l’année passée, la Ville de Visé a décidé de prendre le relais.

    Les lauréats, selon la formule initiale, se verront remettre un prix le dimanche 3 juin, à 11 heures, à l’Hôtel de Ville.

    Les élèves des différentes écoles auront entre temps la faculté d’accueillir Monsieur Simon Gronowski qui produira un témoignage passionnant et triste à la fois de cette époque. Félicitations aux lauréats mais ayons avant tout un souvenir ému pour Maria Lennertz.

    Marcel NEVEN - Bourgmestre

  • La Résistance en Basse-Meuse

    fullsizeoutput_fd26.jpeg

    (Photo : la carte de résistante de ma maman. P. Neufcour)

    LA RESISTANCE EN BASSE-MEUSE

    Il y a plus de 75 ans, les réseaux de résistance se mettaient en place en Belgique.

    Le musée régional de Visé a réalisé un panorama des principaux résistants en Basse-Meuse (de Herstal à Visé en passant par Oupeye, Visé, Dalhem, Blegny et Fouron) . Ceux de l’entité de Bassenge ont été particulièrement bien notés dans les livres coordonnés par Lucien Van Stipelen.

    Un numéro des notices visétoises (fin 2016) a passé en revue les résistants de notre région. Nous avons également investi sur un site internet, annexé au site du musée de Visé  (www.museedevise.be) et qui peut se trouver facilement en tapant « resistanceenBasse-Meuse.be » Celui-ci est illustré par un petit film sur le sacrifice des Résistants à la libération de septembre 1944.

    Ce site vient de s’enrichir d’une notice sur le dernier bourgmestre de l’ancien Cheratte, Marcel Levaux, jeune résistant à Cheratte et récrite par Jean-Marie Theunissen. Celui-ci sera bientôt commémoré à Cheratte. D’autres notices devraient enrichir  ce site. Nous faisons appel a tout qui aurait des renseignements sur un membre de sa famille ou un ami, membre de la résistance. Nous réitérons notre appel lancé il y a quelques semaines pour les souvenirs que vous auriez sur les visites domiciliaires opérées par la Gestapo ou tout autre service de collaboration belge pendant la 2e guerre  (recherche par l’occupant de juifs cachés, de jeunes réfractaires, de résistants, de déserteurs, d’évadés…..) dans notre région. Une seule adresse museedevise@skynet.be ou au n° 0495-496391

    Dernier point : une série de manifestations (conférences, visites, animations et commémorations mémorielles) seront organisées par le musée regional à partir du 20 avril  (les 20,25, 27,28 avril et les 6 et 7 mai)

    LE MUSEE REGIONAL DE VISE