Civisme

  • L’avertissement de Van Ranst sur un lockdown plus strict

    Marc Van Ranst, virologue et épidémiologiste à la KU Leuven, a fait part de son mécontentement du non-respect des mesures de confinement par certains Belges ces derniers jours. Pour lui, trop de comportements irresponsables sont observés et cela pourrait amener à un durcissement du lockdown. « Tout le monde doit comprendre à quel point la situation est fragile en ce moment », écrit-il.

    Puisque les mesures corona ne sont pas strictement appliquées par tout le monde, le virologue avertit qu’une approche de verrouillage à la Wuhan pourrait être adoptée : « Et dans ce cas, vous n’êtes plus autorisé à sortir pour faire de l’exercice ou travailler », prévient-il. « Tout le monde doit comprendre à quel point la situation est fragile en ce moment et à quel point nous sommes sur le point de resserrer les mesures actuelles si le nombre d’admissions à l’hôpital augmente à nouveau ».

  • Un message d'Hervé Jamar, le Gouverneur de la Province, à l'attention des jeunes

    54FBBE28-E75B-4EEE-859A-3E8372F5EAA8.jpeg

    Toutes les générations sont concernées par le coronavirus, même les plus jeunes…

    Tout le monde peut être porteur du virus et le transmettre à une personne plus fragile (ses grands-parents plus âgés, son oncle atteint d’un cancer, sa grande sœur diabétique)…

    C’est vrai, il fait beau, on a envie de sortir, de voir ses amis, de faire du sport en groupe, de faire la fête… Mais si les rassemblements sont interdits, c’est parce qu’ils sont dangereux pour la santé de TOUS, jeunes comme moins jeunes. En se regroupant en rue, dans les parcs, dans les plaines de sport, les risque est grand de contaminer des amis sans le vouloir, ou d’être contaminé et de transmettre le virus à sa famille.

    Par contre, il est possible de garder le contact avec ses amis grâce à des appli gratuites comme Skype, Messenger, Zoom ou encore House party. Montrons l’exemple en expliquant ces applications à nos proches moins habitués aux nouvelles technologies.

    Agissons de manière responsable ! Restons chez nous, respectons les règles d’hygiène (se laver les mains régulièrement, éternuer dans son coude) et restons distants d’1m50 les uns des autres. C’est simple et ça marche.

    C’est grâce à ces petits efforts que nous pourrons bientôt nous retrouver comme avant !

    Crisiscentrum / Centre de Crise
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
  • 21 juillet à Visé : messe, Te Deum, cortège en ville et dépôt de fleurs au monument

    DSC_5215.JPG

    C'est une initiative de Madame le Bourgmestre et du Doyen Gierkens : organiser une messe suivie d'un Te Deum à la Colègiale; puis, via la rue Dossin, rendez-vous au monuments aux morts des deux guerres où retentira la Brabançonne qui sera suivie d'un dépôt de fleurs et d'une réception à l'hôtel de ville.

    DSC_5219.JPG

    Les Visétois ont répondu en nombre, même si plusieurs regrettaient qu'une messe soit célébrée avant le "Te Deum". Une fois tout le monde installé dans la collégiale l'office commence. A l'issue de ce dernier, tout le monde sort pour, quelques minutes plus tard, de nouveau rentrer pour assister au Te Deum en hommage au Roi. Une fois cet hommage terminé, mise en place du cortège place de la collégiale qui, au lieu d'emprunter la rue Dossin comme prévu initialement, se dirigera vers le boulevard avant d'emprunter la rue du Perron pour enfin arriver au monument.

    DSC_5277.JPG

    Parmi les assistant, on retrouvait les porte-drapeaux et les membres des diverses sections patriotiques, mais pas seulement : des délégations des Gildes, la maison de la laïcité, des groupes de jeunes issus de différents quartiers, d'anciennes communes, des groupements de citoyens... On peut dire que la population visétoise était bien représentée ! Dépôt de fleurs au pied du monument, puis direction l'hôtel de ville où se tenait une réception. Certains ont eu la chance de pouvoir y participer, les autres n'ont pu pénétrer dans la salle des mariages : elle était comble! 

    (En marge droite, un album reprenant des photos prises lors de la cérémonie)

    P. NEUFCOUR

     

  • Ce 21 juillet, célébration de la fête nationale à Visé

    2818r.jpg

    A l’occasion de la Fête Nationale, Monsieur le Doyen Gierkens et Madame le Bourgmestre Viviane Dessart ont l’honneur de vous inviter aux célébrations du 21 juillet.

    Les célébrations commenceront par une messe suivie du «Te Deum» qui sera chanté à la Collégiale, le dimanche 21 juillet 2019 à 11h.

    Après le «Te Deum», nous nous rendrons au monument aux morts de la Première et Seconde Guerre mondiale rue Basse où retentira «La Brabançonne» en hommage aux disparus. Cette cérémonie sera suivie d’un dépôt de fleurs et d’une réception à l’Hôtel de Ville.