Commerces

  • Petit rappel utile

    154C25C1-D58A-45CA-B7EF-2A495F1791CD.jpeg

  • Coronavirus : de nouvelles mesures dans les magasins à partir de demain

    F305470A-5D45-4A5E-87EE-F8C28B88AFD9.jpeg

    La limite du nombre de clients à l’intérieur des magasins risque de créer des files à l’extérieur. « Notre appel à l’ensemble des clients est donc de limiter leurs achats afin de ne pas rester trop longtemps à l’intérieur et de bien respecter la distance d’un mètre entre chaque personne », a demandé le patron de Comeos, Dominique Michel.

    Les entreprises auront par ailleurs davantage recours à des gants spéciaux pour le personnel des caisses dans la mesure des stocks disponibles. « Du gel hydroalcoolique et d’autres produits d’hygiène seront par ailleurs mis à disposition », a souligné Dominique Michel.

     

    Covid-19: c'est à nouveau la ruée dans les supermarchés ce mardi

    Comeos appelle par ailleurs les consommateurs à payer électroniquement pour éviter tout contact physique et les encourage à faire leurs courses seuls et plus en famille afin de limiter les files au maximum.

    La fédération des commerces souhaite en outre faire respecter la mesure d’un mètre de distance entre chaque personne tant à l’intérieur qu’à l’extérieur des magasins. À cet égard, chaque entreprise aura la possibilité de choisir la manière d’appliquer ces nouvelles normes (placement de lignes rouges à ne pas dépasser, renforcement du personnel de sécurité, ouverture/fermeture des portes d’accès…).

    Comeos a tenu à rassurer sur le fait que les magasins de grande distribution restaient ouverts et ne rencontraient aucun problème d’approvisionnement. Hier/mardi, une nouvelle journée de pic (à l’instar de vendredi) a été constaté dans les supermarchés du pays. « Ce qui a sans doute à voir avec les nouvelles mesures qui ont été annoncées en France », a estimé Dominique Michel, laissant entendre que les Belges ont craint qu’un confinement total soit également mis en place dans le Plat pays.

    Dernières nouvelles : encore des fermetures à partir de demain. Les magasins Brico et Photogalerie fermeront leurs portes à partir de demain et pour une durée indéterminée. Ikea, Ici Paris XL, Krëfel, la Fnac et les boutiques Proximus ont également cessé de vendre. Les Quick sont fermés, mais la vente au Drive-in continue...
  • Haccourt : on fait la file pour entrer au Colruyt

    DSC_6580.JPG

    Cet avant-midi, vers 11h, le parking du magasin Colruyt de Haccourt était quasiment complet. Une file de clients potentiels, au guidon de leur caddie, patientaient avant de pouvoir entrer. Un agent de sécurité de la société "régulait" les accès : "Je suis ici depuis l'ouverture du magasin, nous explique-t-il, les clients arrivent par vagues. Ma tâche consiste à éviter qu'il ne s'en trouve trop au même moment à l'intérieur". 

    En effet, nous avons constaté que le nombre d'entrées est subordonné au nombre de sorties : trois clients sortent, trois autres entrent. Lors de notre passage, 18 personnes formaient la file d'attente.

    Nous avons pu également que certains s'acharnaient à avoir un comportement incivique, tel ce monsieur à la longue barbe noire qui a rempli sa fourgonnette de packs de bouteilles d'eau. Craint-il une fermeture du réseau de distribution ou préfère-t-il de l'eau en bouteille pour ses ablutions?

    Un employé du magasin est chargé de désinfecter les "guidons" des caddies lors de leur retour sous l'auvent.

  • Le magasin AD Delhaize limite le nombre de clients

    89880662_10157956278419242_3455528058394509312_n.jpg

    Vincent Mathy, le propriétaire du magasin AD Delhaize de la rue de Dalhem à Visé a décidé de limiter le nombre de clients se trouvant au même moment dans son commerce. Le magasin dispose de 60 caddies, à raison d'un seul caddie par client, le compte est vite fait. Afin de tenter de limiter la propagation du Covid-19, il veut éviter trop de promiscuité, principalement aux caisses, entre ses clients. Bravo Vincent, excellente initiative! (P. Neufcour)

  • Incendie au dessus de la boulangerie bio "Le pain se sent rire"

    fullsizeoutput_16968.jpeg

    Hier peu après 16 hr, un incendie s'est déclaré rue des Francs Arquebusiers dans un appartement situé au-dessus de la boulangerie bio "Le Pain se sent rire." Grâce à leur intervention rapide, les pompiers ont pu sauver un homme coincé au deuxième étage : Pascal Roemans, 47 ans, a en effet des difficultés pour se déplacer. Légèrement intoxiqué par les fumées, il a quand même, à titre préventif, été transporté au CHC Hermalle. 

    fullsizeoutput_16967.jpeg

    Le couple qui occupe le premier étage avait pu sortir à temps, et a passé la nuit chez des amis. Il sera relogé par le CPAS de Visé. Les deux chiens du couple n'ont pas survécu, asphyxiés par les fumées.

    Pascal Roemans a pu quitter l'hôpital dans la soirée et a été relogé également dans un logement de transit du CPAS à Lanaye.

    Nous avons rencontré Willy Vandervorst, l'habitant du premier étage. Il nous relate :  "l'incendie s'est bien déclaré dans notre logement suite à une surchauffe de la cuisinière électrique. Pour nous les dégâts matériels sont à relativiser. Le pire, c'est le décès de nos deux chiens, qui faisaient vraiment partie de la famille." 

    DSC_6579.JPG

    Quant à la boulangerie bio, elle est fermée. Un avis apposé sur la porte signale l'impossibilité temporaire d'ouvrir. Il faut attendre que les experts soient passés et que les dégâts soient réparés.

    (P. Neufcour)