Consommation

  • Colruyt demande de ramener un produit en magasin

    B9720436932Z.1_20190731173458_000+G5DE61A57.1-0.jpg

    Le rappel concerne le pudding au chocolat bio (150 g) vendu depuis le 16 juillet 2019 avec comme référence «03087» et comme date de péremption le 9 août 2019.

    Söbbeke demande aux consommateurs de ne pas consommer ces produits et de bien vouloir les ramener au point de vente, où ils leur seront remboursés.

    Pour toute question, les clients peuvent s’adresser au service clientèle de Colruyt Group au 0800/99.124.

  • Du lait de vaches maltraitées vendu dans des supermarchés belges

     

    Photo d’illustration
    Photo d’illustration - Isopix
     

    Les faits, qui concernent l’entreprise Endres, principal producteur du land de Bavière, ont été dénoncés dans une vidéo en caméra cachée tournée en mai et juin derniers par l’organisation de défense des animaux SOKO Tierschutz.

    Sur les images apparaissent des vaches laitières frappées, blessées et poussées par des tracteurs.

    À la suite de leur diffusion en fin de semaine dernière, des plaintes ont été déposées contre le patron de l’entreprise allemande et plusieurs employés.

    Du lait provenant d’Endres est commercialisé chez Delhaize, Colruyt et Albert Heijn. En l’occurrence dans les fromages Cambozola et Rougette du producteur Käserei Champignon. Ce dernier a déjà fait savoir qu’il ne collaborait plus avec Endres.

    Delhaize a également fait part de sa décision de suspendre « jusqu’à nouvel ordre » sa collaboration avec le fournisseur. « Nous vendons un produit laitier de Käserei Champignon, mais nous n’allons provisoirement plus passer de nouvelle commande », a expliqué le porte-parole Roel Dekelver. La chaîne de supermarchés demande au fournisseur « les garanties nécessaires pour s’assurer qu’une telle situation ne se produise plus à l’avenir ».

     
     
  • L'AFSCA rappelle de la farine vendue chez AVEVE

    La société Aveve a communiqué lundi, en accord avec l’Afsca, l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire, un rappel de produits : les paquets de « Farine intégrale de seigle » et « Mix pour pain de seigle » de la marque Aveve sont retirés des rayons. Il est demandé aux consommateurs de les ramener au magasin pour remboursement.

    Une teneur trop élevée en alcaloïdes de l’ergot du seigle y a été détectée. L’ergot du seigle est un champignon parasite de cette céréale.

    D-8_z-wXsAAiF9j.jpg

     

    Aveve demande aux clients de ne pas consommer les produits concernés : les sacs de 2,5 kg de farine intégrale de seigle aux dates de durabilité minimale (DDM) 19/09/20, 20/09/20, 21/09/20 ou 22/09/20 et numéro de lot 3000008127, vendus entre le 22 mars et le 6 juillet dernier ; et les sacs de 2,5 kg de « Mix pour pain de seigle » présentant pour date de durabilité minimale le 24/10/20 ou 25/10/20, le numéro de lot 3000008280, vendus du 27 avril au 6 juillet dans les magasins Aveve.

  • Visé : la RTBF est venue filmer la préparation de l'Oie à l'instar

    DSC_3884.JPG

    Ce lundi, la journaliste Anne-Catherine Croufer et Benoît Huc, le cadreur, ont passé une bonne partie de la journée dans la Basse Meuse.

    La recette de la préparation de notre "Oie à l'instar" a faire l'objet d'un reportage qui sera présenté au cours du J.T. dans les jours qui suivent. Nous avons pu assister au tournage.

    L'équipe s'est rendue chez Jean Castadot, Maître des Agapes de la Confrérie et par ailleurs Président de l'association Eurotoques, qui nous attendait devant ses fourneaux. C'est Jean qui a en effet réalisé la recette officielle reconnue par la Confrérie. Sous le regard attentif d'Anne Catherine et de l'objectif de la caméra de Benoît, il a détaillé toutes les étapes de la préparation.

    Paul Delepine, en sa qualité de le Grand Maître de la Confrérie, assistait bien évidement au tournage. La cuisson d'une oie demandant environ 2 heures et demie les journalistes en ont profité pour tourner quelques images d'oies ans la nature et réaliser l'interview du grand maître. 

    Retour ensuite au domicile du Chef pour la suite de la préparation, suivie de la dégustation du plat. A l'issue du repas, les commentaires étaient unanimes, succulent !  

    Merci au Chef qui a accepté de donner plusieurs heures de son temps pour mettre à l'honneur cette préparation typiquement visétoise. 

    (P. Neufcour)

  • Aldi rappelle les saucisses de poulet de la marque Tupelo Farm pour cause de salmonelle

     

    Edition numérique des abonnés

    Les clients ayant acheté ce produit sont invités à le ramener en magasin où ils seront remboursés, précise la chaîne de magasins dans un communiqué mercredi soir.

    Les symptômes possibles liés à une infection causée par la salmonelle sont de la fièvre, des crampes abdominales et de la diarrhée et cela dans un délai de 6 à 72 heures après la consommation de l’aliment contaminé. Le risque d’infection est plus élevé chez les personnes âgées, les enfants, les femmes enceintes et les personnes immuno-déprimées, souligne la chaîne.

    Les personnes qui ont consommé ces produits et qui présentent ce type de symptômes sont invitées à consulter leur médecin traitant en lui signalant cette consommation.