Divers

  • Important déploiement militaire en région liégeoise et Basse-Meuse ces 1 et 2 juillet 2020

    Le mouvement de troupes sera observé essentiellement au nord de Liège, dans des communes de la basse Meuse mais pas que.

    Un avis est en effet lancé à l'adresse des communes d'Amay, Ans, Awans, Bassenge, Flémalle, Grâce-Hollogne, Juprelle, Saint-Georges et Visé.

    Il s’agit d’un exercice à destination des nouvelles recrues. Son prévus: une marche vers le fort de Loncin, bivouac, patrouille en véhicule et marche vers le fort d’Eben-Emael. «Nous tenons à rassurer la population et à nous excuser pour les éventuels désagréments occasionnés», ajoute le commandement militaire. (Sudinfo)

  • Hermalle : un désespéré se jette dans le canal à bord de sa voiture

     

  • Hermalle : un violent incendie ravage une ancienne menuiserie

    DSC_6729.JPG

    Peu après 15h, ce mercredi, le feu s'est déclaré dans les bâtiments de l'ancienne menuiserie située au carrefour de la rue JJ Pousset et du quai du Halage à Hermalle.
     

    DSC_6735.JPG

    C'est un riverain qui a donné l'alerte, ayant vu les premiers dégagements de fumée. Bien que très vite sur place et en nombre, les hommes du poste avancé du SRI de Hermalle n'ont pu éviter la destruction totale du vieux bâtiment.

    DSC_6740.JPG

    Les flammes ont d'ailleurs commencé à attaquer l'immeuble voisin, appartenant à monsieur Jérôme Delsa. Cet immeuble inoccupé actuellement, devait être rénové prochainement.

    DSC_6733.JPG

    La cour, située devant l'atelier détruit, servait de parking à plusieurs camping-cars et caravanes. Ces dernières ne semblent pas avoir trop souffert de la chaleur. Un voisin, propriétaire d'un camping-car stationné sur place, a eu le temps d'évacuer son véhicule, une des parois menaçait de fondre sous la chaleur. Dégâts importants,donc, mais aucune victime n'est à déplorer.
    Abum photos disponible en marge droite 
    (© texte et photos P. Neufcour)
  • Avis d'enquête publique : plan d'action de lutte contre le bruit ferroviaire en Wallonie

    DAEE8487-46B1-49F9-935B-B14AFBC79DAB.jpeg

    Le Service public de Wallonie Mobilité et Infrastructures a élaboré un projet de « Plan d’actions de lutte contre le bruit ferroviaire en Wallonie ».

    Ce plan établit les priorités d’actions de réduction du bruit ferroviaire et se fonde sur les cartographies stratégiques du bruit ferroviaire du réseau régional de plus de 30 000 passages par an, établies selon la Directive européenne relative à la gestion du bruit dans l’environnement (2002/49/CE).

    Ce plan ne concerne pas la totalité du territoire wallon, mais uniquement 101 communes parcourues par le réseau ferroviaire régional de plus de 30 000 passages par an.

    Le Code wallon de l’environnement impose la réalisation d’une enquête publique.

    Celle-ci se déroulera entre le 25/05/2020 et le 08/07/2020.

    Les documents soumis à enquête publique sont :
    • le projet de « Plan d’actions de lutte contre le bruit ferroviaire en Wallonie ».

    Toute personne peut consulter ces documents :
    • sur le site internet de la Wallonie : https://www.wallonie.be
    • sur le portail environnement de la Wallonie : http://environnement.wallonie.be
    • dans chacune des communes concernées par le plan qui informeront la population des dispositions mises en œuvre pour leur permettre d’y accéder.

    L’autorité compétente est la Direction des études environnementales et paysagères du Département Expertises Hydraulique et Environnement du SPW Mobilité et Infrastructures dont l’adresse figure ci-dessous.

    Les avis et observations peuvent être adressés :
    • Par réponse manuscrite sur le questionnaire téléchargé et imprimé, accessible via le site mentionné ci-dessus, le questionnaire rempli devant être réceptionné au plus tard à la date de clôture de l’enquête, soit par l’Administration communale, soit par l’Administration régionale à l’adresse électronique ou postale suivante:

    Par toute autre disposition mise en place par les communes concernées par le plan.
    Ceux-ci devront être réceptionnés par le SPW Mobilité et Infrastructures ou l’Administration communale avant la date et l’heure de clôture de l’enquête publique.

    A l’issue de l’enquête publique, le Service public de Wallonie étudiera les réponses reçues et les intégrera au plan d’actions de lutte contre le bruit ferroviaire qui sera ensuite soumis au Gouvernement wallon pour adoption.

    Formulaire de l'enquête disponible  ICI

  • Visé: l’ancien bourgmestre Marcel Neven victime d’une thrombose

    fullsizeoutput_146f7.jpeg

    Nous venons d'apprendre que notre ancien bourgmestre  (de 1989 à 2018) a été victime d'un petit AVC la semaine dernière. Marcel Neven nous explique : "Suite à des problèmes aux reins, je me trouvais à l'hôpital lorsque cet "incident" s'est passé. Le jour où je devais sortir de l'hôpital, j'ai eu une légère perte d'équilibre. Les médecins ont préféré me garder quelques jours supplémentaires pour procéder à des examens complémentaires, et tout va bien".

    Dès sa sortie de l'hôpital, ce lundi, l'ancien premier magistrat de la Cité de l'Oie a confirmé qu'il n'avait conservé aucune séquelle et qu'il avait d'ailleurs repris ses activités. Mardi, il s'est rendu à Spa afin d'assister à une représentation  théâtrale.

    (P. Neufcour)