Environnement

  • Visé : augmentation de la taxe sur les immondices

    fullsizeoutput_164c2.jpeg

    Comme beaucoup d’autres communes affiliées à Intradel, l’Intercommunale de traitement des déchets de Liège et environs, Visé a décidé à son tour d’augmenter les taxes annuelles sur la collecte et le traitement des déchets.

    « Nous sommes près des 100% pour le coût-vérité. Les sacs organiques restent au même prix de 4 €. La taxe fixe sur les déchets des ménages passe de 38,5€ à 40€ pour un isolé et de 77 à 80€ pour les ménages constitués de plus d’une personne. Le taux de la taxe au poids des immondices passe de 0,20 à 0,24 € par kg de déchets ménagers et le taux de la taxe à la levée passe de 1,30 € à 1,50 € par levée d’un conteneur quelle que soit sa contenance avec une taxe de 6€ par an pour un conteneur de 40 litres, 8 € pour 140 litres, 10€ pour 240 litres et 45 € pour 1100 litres », détaille la bourgmestre de Visé, Viviane Dessart.

    Pour les finances, un crédit urgent a été accepté à l’unanimité pour le jumelage entre Richelle et la ville française de Honfleur. Le conseil a aussi approuvé des modifications budgétaires, notamment 15.000€ pour la chaudière de la piscine et 45.000€ pour le parc informatique Windows 10. L’éclairage festif est maintenu pour trois ans, à raison de 46.000€ TVAC par an « avec l’ajout de guirlandes LED pour rester une ville festive, attractive et commerçante », précise Viviane Dessart.

    Les rues pavées de l’entité, surtout près du quai du Halage, seront rénovées tout comme la salle de gymnastique de l’école de Lixhe « car il y a urgence. En hiver, les enfants vont à l’école de Devant-lePont », ajoute la bourgmestre visétoise. Les deux conseillers de l’opposition Visons Demain se sont abstenus car le cahier des charges a été mal libellé selon eux.

    La Ville de Visé va adresser une plainte officielle à B-Post pour s’opposer au rattachement des habitants de Cheratte-Haut au bureau de poste de Blegny et plus à Visé ! Le groupe d’opposition OUI Visé a réclamé des caméras de surveillance. « On s’est engagé à les installer mais nous verrons comment, pas à leur manière », indique Viviane Dessart qui a promis d’examiner avec Résa la demande de OUI Visé d’un passage pour piétons éclairé au niveau de la collégiale. 

    (Marc Gérardy)

  • 2019 – Semaine de l’arbre en Wallonie : Année des Cornouillers

    ebn8h977opc8kk0cccsgscwc8-source-10287030.jpg

    VILLE DE VISE – Distribution de plants d’arbres - Le samedi 23 novembre 2019 à RICHELLE

    Du 18 au 24 novembre 2019 se déroulera en Région wallonne la semaine de l’arbre. Cette année, les cornouillers sont mis à l’honneur.  Les espaces verts font partie des ingrédients indispensables du bien-être quotidien. En développant la nature «ordinaire» de nos jardins, nous contribuons à la sauvegarde de la nature «extraordinaire» de notre région.

    Traditionnellement, le service des Plantations de la Ville de Visé organise à cette occasion une distribution de plants aux citoyens. Cette distribution est prévue le samedi 23 novembre 2019 de 10h à 13h, à la Maison des Associations, Rue aux Flots n° 1 à Richelle (bâtiment situé derrière l’école communale de Richelle).

    Au cours de cette manifestation, le service des Plantations présentera quelques démonstrations de taille. Il sera à votre disposition pour vous conseiller et répondre aux questions concernant la plantation et l’entretien des arbres.

    De plus, diverses associations telles que Natagora, la section Royale Apicole et Horticole de Cheratte seront présentes et proposeront des animations : vente de pots et de bonbons au miel, présentation des produits de la ruche.

    Un atelier de fabrication de nichoirs à insectes sera également proposé gratuitement à toute personne intéressée, vous pourrez repartir avec votre création.

    La bibliothèque sera également ouverte pour cette occasion.  Les Cama et les Rendez-vous de Richelle vous proposeront une petite restauration au profit de Viva for Life.

    Pour tout renseignement et information sur cet événement, veuillez contacter le Service Environnement de la Ville de Visé au 04/ 3748493.

     

     

  • “Alter n’ Go – Transition en Basse-Meuse “

    1200x900_photo-Y-EVTA0001506SY-OTHA0001506Y6.jpg

    L‘Association “Alter n’ Go – Transition en Basse-Meuse “ (ex. Visez les Alternatives) a le plaisir de vous inviter le dimanche 13 octobre à une journée évènement dédiée à l’ Arbre et à la Forêt.

    Visé a le bonheur d’avoir sur son territoire un massif boisé remarquable classé Natura 2000.

    La préservation des espaces boisés , de leur biodiversité et de l’ équilibre environnemental est essentielle pour notre notre bien-être et notre santé. La forêt, c’est aussi l’art noble du bois et des matériaux naturels.

    Mieux connaître la forêt pour mieux la respecter et la préserver, c’est ce que nous vous proposerons durant cette journée.

    Cet événement se déroulera le :

    dimanche 13 octobre de 10h à 17h au hameau de Wixhou , rue de Wixhou (entre la Chapelle et la Chataigneraie) à Visé/Argenteau.

    Nous joignons à la présente le programme complet de la journée.

    Au plaisir de vous rencontrer lors de cette journée.

    Arts et vie en forêt – 13/10/2019

     

    Horaire

    10h : Accueil

    10h30 : Bain de forêt–Story d’arbres - B. Charlier

    (max 12 pers.)

    11h : Balade nature (max 25 personnes)

    11h : Contes pour petits

    13h30 : Balade pieds nus (max. 15 pers.) – B. Charlier

    13h30 : Rencontre avec Steve, un artiste et son jardin secret – Art brut max : 15 personnes

    14h : Raconte nous dans les bois (max. 10 enfants accompagnés)

    14h30 : Balade découverte avec Ph. Gazon, cueilleur bucolique et cuisinier buissonnier - Petite promenade à la découverte des vertus culinaires et médicinales de la forêt

    15h : Rencontre avec Steve, un artiste et son jardin secret – Art brut - max : 15 personnes

    15h30 : Raconte nous dans les bois (max. 10 enfants accompagnés)

    Horaire de la journée :

    De 10h30 à 17h rue de Wixhou

    - expo d’artistes et d’artisans : tourneurs sur bois, Atelier 16 (objets et mobilier en bois de récupération), Guillaume Wood (luminaires et stylos en bois), vannerie, expo photos animalières (Serge Belleflamme), photos Brindilles (Aurore Houssier)

    - animation musicale dans les bois ( Auriel duo piano et handpan)

    - parcours d’artiste (impressions végétales)

    -agroforesterie (présentation/explication)

    - ateliers nature et instruments de musique,

    - maquillage

    - animation vidéo nature (Camera Etc…)

    - jeux en bois

    - présentation/vente de livres….

    (Communiqué)

  • Visé - Incivisme

    B9720638478Z.1_20190821171611_000+GLSE9JRCQ.1-0.jpg

    Le pollueur pris   en flagrant délit 

    Toute la scène a été filmée par la caméra portable d’un cycliste 

    Les dépôts clandestins sont une vraie plaie qui polluent notre nature. Malheureusement, bien souvent, les pollueurs ne sont pas retrouvés. Mais l’histoire que nous a racontée Alex Marx, conseiller communal à Bas- senge, redonne un peu d’espoir.

    Lire l'article complet dans nos éditions du jour

  • Visé : nouveaux panneaux didactiques sur le martinet noir

    fullsizeoutput_159bc.jpeg

    NOUVEAUX PANNEAUX DIDACTIQUES SUR LE MARTINET NOIR

     

    Hier à 18h30 a eu lieu l'inauguration d'un nouveau panneau didactique consacré à la vie du martinet noir. Panneaux offerts par le Rotary et implantés en bordure du Ravel, à proximité du parking de l'île Robinson.

    Le Martinet noir (Apus apus) passe toute sa vie dans les airs. Les martinets se nourrissent, boivent, dorment et s'accouplent en plein vol !

    Ils ne se posent que dans leurs nids.

    Champions de vitesse en vol ( jusqu'à 200 km/h), les martinets peuvent grimper à 3000 m d'altitude. Ils parcourent jusqu'à 800km par jour soit plus de 3 millions de km au cours de leur vie ( = plus de 4 allers-retours terre-lune) !

    Le Martinet noir est un insectivore exclusif et un grand migrateur. D'avril à août, il séjourne et se reproduit chez nous.

    En Wallonie, le Martinet noir niche toujours dans des bâtiments. Le nid est établi dans une cavité ( sous-toiture, trou de boulin, mur creux,..) accessible par une petite ouverture.

    Le nid, élémentaire, est garni de plumes, de feuilles et de petits débris cueillis en vol. Il accueille 2 à 3 oeufs couvés à tour de rôle par les deux partenaires durant 18 à 21 jours.

    Une importante menace pèse sur les martinets : l'évolution du bâti. Les techniques modernes de construction et de rénovation n'offrent plus guère de cavités propices à l'installation des nids. L'intégration de nichoirs dans les constructions est devenue indispensable pour préserver cet oiseau.

    Offrir un gîte aux martinets est facile et peu onéreux. La résidence 'Les Martinets’ qui a pris la place du moulin Bruyère rue Basse-Hermalle, est la première du genre en Basse-Meuse à offrir un gîte au Martinet noir : trente nichoirs ont été intégrés discrètement dans les murs, sans affecter la qualité architecturale de l'immeuble. Un exemple à suivre !

     

    Le Service Environnement vous invite à découvrir ces panneaux issus d'une belle collaboration entre la Ville et le Rotary.

    © pour les photos du panneau : Jean-Marie Poncelet

     

    Xavier MALMENDIER

    Echevin de l’environnement et de l’aménagement du territoire

    (En marge droite, quelques photos prises lors de l'inauguration du panneau)