Expositions

  • Visé : Aux cimaises de la chapelle des Sépulcrines

    fullsizeoutput_158b3.jpeg

    Mimi Finck est de retour! Et elle n'est pas venue seule! Une septantaine de ses oeuvres sont actuellement exposées à la chapelle des Sépulcrines.

    Après avoir enseigné les Arts plastiques* durant plus de trente ans à l'Institut du Sacré Coeur de Visé, Mimi a choisi (depuis plus de 30 ans) de reprendre place devant son chevalet et de retremper ses pinceaux dans la peinture et ce pour notre plus grand plaisir.

    fullsizeoutput_158b5.jpeg

    Le vernissage s'est déroulé le 17 en présence de Viviane Dessart, la Bourgmestre, mais aussi de Mathieu Ulrici, l'Echevin de la Culture. Ce dernier s'est d'ailleurs montré particulièrement intéressé par certains travaux dont il a apprécié la finesse des détails. Luc Lejeune, conseiller communal, était présent également

    DSC_4846.JPG

    Mimi trouve son inspiration tant dans des compositions de natures mortes que dans des paysages que la Provence lui inspire. Mais pas que... Ainsi, nous avons particulièrement admiré une peinture représentant notre région, le Pays de Herve, et intitulée "Charneux ". Sans prendre grand risque Nous parions que tous les visiteurs qui passeront devant cette toile se diront "Mais j'y suis passé, moi, là! Je reconnais". 

    L'exposition de Mimi est accessible tous les jours de 14h00 à 18h30 jusqu'au dimanche 28 avril. L'entrée est gratuite, et, faites vous plaisir pour vos "cocognes" : toutes les oeuvres exposées sont à vendre.

    (En marge droite, quelques photos prises lors du vernissage)

    * Arts plastiques : à une époque où le "plastique" ne semble plus avoir droit de cité dans nos existences, va-t-il falloir créer un néologisme pour remplacer ce terme?

    © Texte et photos P. Neufcour

     

  • Visé : les "Vendredis conviviaux" s'exposent

    55576503_2294202590847707_496833755147665408_n.jpg

    Le mardi 16 avril, de 14h00 à 18h00 venez visiter l'exposition sur le thème de Pâques qui se tiendra à la Maison de Quartier de Visé, au n° 49 de la rue Basse. Bien que l'exposition se déroule un mardi, elle est organisée par "Les vendredi conviviaux" Entrée gratuite et un petit cadeau offert aux dix premiers visiteurs.

  • Actuellement aux cimaises de la chapelle des Sépulcrines

    DSC_4820.JPG

    Exposition des oeuvres de 40 élèves des ateliers de Krasimira Koleva-Lhoest.

    C'est avec grand enthousiasme et devant une nombreuse assistance que Mathieu Ulrici, l'échevin de la culture de Visé, a inauguré hier soir l'exposition des oeuvres de 40  élèves des ateliers d'art plastique de Krasimira Koleva. Les cours, formations et conseils qu'elle prodigue s'adressent à un large public, débutant ou amateur et qui désire développer sa propre créativité.

    fullsizeoutput_1585d.jpeg

    Ses ateliers sont constitués de petits groupes, 12 participants, afin de procurer aux "élèves" un encadrement personnalisé, plus convivial. Ainsi, chacun peut progresser selon ses qualités, ses envies, ses difficultés.

    Diverses techniques sont abordées : aquarelle, huile, acrylique autant que la gouache, le pastel, le fusain, afin de respecter la liberté d'expression de chacun. 

    L'exposition est accessible tous les jours de 14h00 à 18h00 et ce jusqu'au 14 avril.

    En marge droite un album reprenant quelques photos réalisées lors du vernissage     (P. Neufcour) 

  • Une montre spéciale de Col & Mc Arthur présentée à Bucarest

     
    Le stand de Col & Mc Arthur a connu un certain succès.
    S.E. Thomas Baeklandt, Ambassadeur de Belgique en Roumanie devant le stand de Col & Mc Arthur - © P.N.

    Parmi les entreprises choisies, Col & Mc Arthur, de Bassenge, avait retenu particulièrement l’attention d’un groupe de quatre jeunes. Souvenez-vous, en novembre dernier dans nos colonnes nous avions évoqué cette société qui fabriquait et commercialisait des montres commémoratives de l’armistice de 1918. Montres destinées principalement à des « cadeaux d’affaire ». C’est ainsi que la Princesse Astrid, Emmanuel Macron, Donald Trump, Angela Merkel… en avaient reçu une à l’image de leur nation.

    C’est en expliquant leur démarche à Sébastien Colen que le projet a germé dans l’esprit du patron de la société. Clément Nokin, Luca Van Marsnil, Bastien Huppertz et Thibault Kuliesauskas ont été enchantés par la proposition. Pourquoi ne pas créer une montre commémorative à l’occasion du 30ème anniversaire de la fin de la dictature de Ceausescu ?

     fullsizeoutput_ce5.jpeg

    Une « montre souvenir »

    C’est ainsi que nos quatre jeunes se sont vus confier la mission de rechercher d’éventuelles administrations ou horlogers reconnus qui seraient intéressés par la distribution ou la vente de tels instruments personnalisés.

    « Malgré toutes nos démarches et les nombreux mails envoyés », expliquent les étudiants, « nous n’avons obtenu aucune réponse des administrations roumaines. Deux horlogers importants se sont montrés très intéressés. Nous avons alors eu l’idée de questionner les passants en ville, leur montrant la maquette de la montre et leur demandant ce qu’ils pensaient. La même démarche a été effectuée sur le net. La majorité des réponses obtenue est positive. De nombreux Roumains adhéreraient au projet. »

    Le jeudi se tient classiquement la « foire commerciale » dans les salons de l’hôtel où la mission séjourne. De nombreuses invitations ont été lancées ou remises et, effectivement, le stand de Col & Mc Arthur a connu un certain succès. Il est encore trop tôt pour connaître le résultat obtenu, pour savoir si les contacts établis auront une suite. Mais Clément, Luca, Bastien et Thibault se sont donnés à fond pour promouvoir le produit.

    Visite de l’Ambassadeur

    Son Excellence Monsieur Thomas Baekelandt, Ambassadeur de Belgique en Roumanie et Monsieur Eric Poppe, Délégué général de la Région wallonne et de la Fédération Wallonie-Bruxelles se sont longuement attardés parmi les stands. Ils étaient accompagnés du Président de la Chambre de Commerce de Bucarest, le Professeur Sorin Dimitriu.

    Une bonne quarantaine de sociétés wallonnes ont fait confiance aux étudiants pour promouvoir leurs produits ou services à Bucarest. Deux résultats encourageants apparaissent déjà : une société de Timisoara dont le patron était venu spécialement depuis l’autre extrémité du pays, s’est montrée très intéressée par un système de filtration d’eau commercialisé par E-Pure : un « pré-contrat » aurait été signé. Un importateur s’est aussi montré particulièrement intéressé par des brasseries commercialisant des bières spéciales. 

    La mission commerciale

    Quotidiennement, les jeunes rendent compte de leur travail à leur enseignant et reçoivent les conseils avisés de Nicolas Ravanel et Christel Leentjens qui représentent l’AWEX  Belgique ainsi que d’Anne Defourny et Adina Ihora, toutes deux résidentes dans le pays.

    L’Agence Wallonne à l’EXportation dépend de la Région Wallonne et subsidie de manière importante les initiatives telles que celle prise par l’HELMo. Pour pouvoir être promue, une société doit figurer dans leurs tablettes. Il est évident que la friterie du coin, même si elle le désirait, ne ferait pas l’objet d’une telle promotion. Depuis l’initiation de la mission et durant toute la semaine, les étudiants ont bénéficié des conseils, «trucs et astuces» de ces pros de la promotion. Si Nicolas Ravenel et Christel Leentjens proviennent du bureau liégeois, Anne Defourny a en charge plus spécialement La Roumanie, la Bulgarie, la Macédoine du Nord et la Moldavie. Elle séjourne une semaine par mois dans chacune des capitales. Chacun des Etats a une «résidente native». A Bucarest, il s’agit de Madame Adina Ihora. Cette année, un jeune stagiaire, Emmanuel Docca, s’était joint à la mission.

    L’Awex avait invité des parlementaires wallons à venir se rendre compte sur place de la manière dont le budget était alloué. Messieurs Dimitri Fourny (CDh) et Olivier Destrebecq (MR) sont donc venus à Bucarest. Dans l’avion, au retour, ils se sont montrés très contents de ce qu’ils avaient vu, principalement de l’investissement personnel dont les étudiants avaient fait preuve. «C’est une excellente chose, un très bon exercice pratique pour ceux qui se destinent à une carrière dans le commerce international» nous ont-ils confié.  (Pierre Neufcour)

                            
  • Ce 9 mars, salon de la B.D. "Amon Braham" à Cheratte-Haut

    51708362_10157194185294756_1273378518167715840_n.jpg

    Nouvelle édition du festival international BD Fly à ''Cheratte-Hauteur'' intitulé "Amon Braham".

    Mots de l'organisateur : "Pendant tout un temps nous avons eu des contacts et de multiples réunions avec la Commune de Blegny et nous espérions de tout cœur, organiser un évènement digne de ce nom au sein de Blegny. Hélas à 6 semaines de la manifestation et ce malgré de fortes dépenses de la part de l’ASBL BD FLY (dépenses qui ont mis à mal notre trésorerie), les élus politiques ont tout laissé tomber de manière cavalière.

    Heureusement, grâce à l’amitié du patron du café Braham (haut lieu de la BD, grâce à François Walthéry), Philippe Remy, nous avons pu mettre sur pied in extrémis, une belle séance de dédicaces qui je l’espère réjouira les nombreux amateurs de bandes dessinées qu’ils soient Belges, Français, Hollandais ou Allemands. Venez donc nombreux pour nous soutenir, ainsi que Philippe Remy, coorganisateur et bien sûr, nos amis dessinateurs qui feront le déplacement. D’avance merci et rendez-vous le samedi 9 mars, dès 10 heures jusqu’à 18h30.

    Un ex-libris noir et blanc et le même en couleur représentant l’affiche sera mis en vente contre des tickets de dédicace pour la somme de 15 euros, vous pourrez également faire l’acquisition de quelques anciens gadgets pour une somme modique. Vous aurez aussi le plaisir de recevoir une sérigraphie inédite gratuitement jusqu’à épuisement de stock (Attention, seul les premiers seront servis). L’affiche tel quel pourra être également acquise au prix de 3 euros.

    Un achat sera obligatoire soit chez notre libraire attitré, le SKULL de Bruxelles, soit les ex-libris et autres joyeuseté mis en vente sur place. SVP, jouez le jeu pour la survie de cette manifestation BD".

     

    Christian Mathoul


    Président de l’ASBL BD FLY

    ob_8831e7_oufti-dessin-rgb.jpg


     

    Au programme du festival : Bouquinistes, le club OUFTI Walthéry, un viticulteur en champagne (C.VAUTRAIN) avec une cuvée spéciale festival, la sérigraphe CLARI SCREEN et bien sûr séance de dédicaces.

    Les auteurs invités : 



    MAZA (Serbie) – BRADA (Serbie) – DELAZARE (Serbie) – ARROYO (France) – GOEPFERT (France) – BARDET (France) – ZYTCA (France)  et enfin la Belgique représentée par : WALTHERYDELVAUXDOUDOUCARINKOXDI SANORENAUDGILSONTAYMANSCAPIA - FICH.

    PRIX DE L’ENTREE : 5 EUROS AVEC UNE SURPRISE DE NOTRE VITICULTEUR EN CHAMPAGNE : UN MUSELET SPECIAL FESTIVAL GRATUIT.



    ADRESSE DU JOUR : LIEU DIT BRAHAM, RUE SABARE 129 à 4602 – CHERATTE HAUTEUR

    PETITE RESTAURATION SUR PLACE ET BISTROT OUVERT POUR L’OCCASION.

    FACILITE DE PARKING AVEC FLECHAGE DEPUIS LA SORTIE DE L’AUTOROUTE.