Faits divers

  • Jonathan a perdu la vie dans un accident de moto

    fullsizeoutput_a9.jpegHier, nous vous informions du décès d'un motard visétois sur l'autoroute à Cheratte. La victime, Jonathan Leenders était marié à Nathalie, une jeune femme d'origine africaine. Jonathan et son épouse étaient les parents d'une petite fille. L'expert du Parquet aura pour mission de déterminer les circonstances exactes de l'accident.

    Lire l'article complet dans nos éditions du jour

  • Une arme et des munitions dans la voiture de deux Hollandais

    Les deux individus sont domiciliés en Hollande. Ce mardi, à 21h43, ils ont été contrôlés par la WPR à hauteur de Hermalle, sur l’A25. Dans leur Opel Corsa, la police a mis la main sur une arme de poing et deux munitions qui lui correspondaient. Mais également, sur 51 munitions d’un autre calibre.

    Lors de la fouille par la police des autoroutes, les deux hommes étaient fort logiquement nerveux…

    Entendus, ils ont expliqué être venus en Belgique pour rendre visite à un oncle, mais ils ne s’expliquent pas la présence de l’arme et des balles. (Source : Sudpresse)

  • La victime a été identifiée

    w1240-p16x9-ba4969b69a8f5401a5ef2da8516ac85781567708.jpg

    Hier dans l'après-midi, le corps de la dame repêché à Oupeye dans le canal Albert a été identifié. Il s'agirait plus que probablement d'un suicide. L'identité n'a pas été communiquée

  • Un corps repêché ce matin dans le canal Albert à Oupeye

    B9715587437Z.1_20180502195301_000+GHJB7CQ41.1-0.jpg

    Photo d'illustration © lameuse.be

    Le corps sans vie d’un individu a été repêché dans le Canal Albert, lundi vers 10h00 du matin, à hauteur de la rue de la Digue à Oupeye, selon le parquet de Liège.

    Les pompiers sont intervenus sur les lieux et divers devoirs d’enquêtes sont actuellement en cours.

    La victime n’a pas encore été identifiée. Plus d’informations suivront.

    (Source : Sudinfo.be)

  • Ce mercredi en fin de journée, trois braquages à Visé, Oupeye et Bassenge

     

    B9722164189Z.1_20200108210717_000+GTJF8KRIS.1-0.jpg

    Photo d'illustration

    Ce mercredi soir, on apprend que trois braquages ont eu lieu à Visé, Oupeye et à Bassenge, quasi simultanément. Le modus operandi utilisé par les braqueurs laisse à penser que ces attaques étaient toutes les trois liées. Elles se sont en effet toutes déroulées à 10 minutes d’intervalle. A Visé c'est une superette qui était la cible, à Oupeye et Bassenge,  ce sont des pharmacies qui ont été attaquées

    Toutes les informations dans nos éditions de demain