Histoire

  • Le Musée régional et la SRAHV vous proposent une visite de Bruxelles

    B9715731961Z.1_20180516181318_000+GEIBAD2FU.1-0.jpg

     

     

     

    DIMANCHE 9 FEVRIER DES 8H : Déplacement en train (journée) vers Bruxelles : découverte de la plus belle place du monde et d’expositions

    Comme d’habitude, nous vous donnons rendez-vous à la gare de Visé à 8h15 pour prendre le train à 8h33 pour une arrivée à Bruxelles peu après 10h.

    Une grand et une petite exposition et la découverte de la plus belle place du monde.

    Comme plat de résistance, nous découvrirons Monet, l’expérience en immersion, présentée à la Galerie Horta, rue Marché-aux Herbes. Une nouvelle tendance des expositions : point d’originaux mais nous rentrerons pleinement dans les tableaux de ce génial peintre impressionniste (1840-1926).

    A 14h, un guide de la renommée association de guides ARKADIA nous fera découvrir tous les secrets de la plus belle place du monde, soit la grand place de Bruxelles, ses façades, sa longue histoire, ses particularités.

    Vers 16 h, le choix sera laissé aux participants, se promener dans la ville ou aller admirer l’exposition « Breughel n’est pas celui que vous croyez » dans l’espace de la Bibliothèque royale de Belgique On connaît Pieter Bruegel comme l’un des plus grands peintres mais saviez-vous qu’à son époque, il était surtout connu pour ses gravures ? A l’occasion des 450 ans de la mort du peintre, la Bibliothèque Royale expose la collection complète de ses gravures à sa disposition. Au 16e siècle, la Flandre était un haut-lieu de la gravure. Pieter Bruegel l’Ancien et son éditeur Hieronymus Cock ont joué un rôle clé dans cette période. Leur maîtrise artisanale et leur sens des affaires sont au cœur de l’exposition (entrée 9 €).

    Nous quitterons notre capitale à 18h pour être de retour à 19h30 à Visé.

    PAF de 46 € pour le membre et de 50 € pour le grand public. Ceux qui auraient leur billet de transport ne paieront que 32 € comme membre ou 36 € comme non membre. Payable au compte BE77340027587242 avant le 4 février avec mention « Bruxelles Monet ». Minimum de 12 participants. Tél. après le 04/02 au 0492/16.66.89 ou en soirée au 0495-496391. Organisation du musée régional et de la SRAHV.

    (Photo : lesoir.be)

  • Vous ne verrez plus le centre de Visé de la même façon

    19429667_1378937475525060_8856088206914028112_n.jpg

    Si l’on vous disait que Visé est un vaste zoo….. patrimonial, vous ne me croiriez pas.  Eh oui, on voit des animaux partout, dès que l’on regarde certaines façades, des chats, une salamandre, un aigle, un hibou et encore d’autres oiseaux; que pas mal d’éléments comme des portails, des plaques ne sont plus à leur place d’origine, que des bornes frontières pourraient couper la ville en deux et j’en passe. Bref certains détails sont ….insolites, vous êtes incrédules. Eh oui, la société royale archéo-historique de Visé a décidé de faire découvrir ces petits patrimoines insolites dans l’édition d’un rendez-vous de l’histoire, numérotés 40. Cette collection de livrets lancée en 1989 en est arrivée à son n°40.

    L’auteur Jean-Pierre Lensen, ancien conservateur du musée régional a toujours été passionné par ce patrimoine "extérieur " tant de sa ville que de l’Eurégio. Et ce livret se décline en 23 séquences allant du centre culturel, ancien couvent des Sépulcrines à la Grand Place en passant par la rue Haute, la Collégiale, la Rue Basse, la rue des Récollets, l’Avenue du Pont. Certains patrimoines ont été aussi analysés par Eddy Bruyère, Jean-Paul Nihon, Marc Poelmans et Alain Woolf.

    Ce livret est disponible dans les bonnes librairies visétoises au prix de 5 € et naturellement au musée. Il a été publié avec l’aide de l’AWAP.

    Dans le même ordre d’idée, il est bon de rappeler que régulièrement des itinéraires commentés ont été édités et sont toujours disponibles : Visé en Famille en 1989 (2€), l’itinéraire de l’oie du centre culturel à la ferme d’Artagnan (2€), la quinzaine tragique ou l’explication des 14 panneaux mémoriels placés dans la ville en 2014 (3€) ou encore Visé "avå les vôyes " ou découvrir Visé en wallon en 2017 (2€).

    Bonne lecture et bonne promenade insolite ????

  • La prochaine conférence organisée par le Musée Visétois portera sur la Normandie

    image_content_23058955_20171217094202.jpg

    NORMANDIE, PORTS, FALAISES ET BOCAGES

     

    Le duché de Normandie devint rapidement la contrée française la plus développée  grâce à la cohésion de sa population en majorité gauloise, ses armée et administration franques et aux renforts d’aventuriers vikings constituant troupes d’élite et cadres supérieurs.

    Aujourd’hui, la Normandie est fière de ses paysages, ses personnages historiques (Guillaume le Conquérant ou Jeanne d’Arc), ses cicatrices de la guerre 40-45 et du débarquement, ses monumentales constructions audacieuses (le Mont Saint-Michel, églises, abbayes, ponts sur la Seine), ses produits labellisés (beurre et broderies), sa maîtrise des ressources de la Mer et son grand port de Havre

    En deux films d’une durée de 50’ par Pierre Houbart et son  épouse Colette Beaujean, tous deux conférenciers provinciaux passionnés de voyages vous amèneront en Normandie.

    La séance aura lieu ce vendredi 17 janvier à 20 h. , dans la salle n°5 du centre culturel de Visé (entrée par la rue de la Chinstrée). PAF de 5 € (Public) et de 3 e (Membre de la SRAHV)

    Les organisateurs

     

  • La Basse-Meuse dans la guerre 40 - 45 : le nouvel ouvrage que le MAHVi vient de sortir

    fullsizeoutput_16692.jpeg

    UN MAGNIFIQUE OUVRAGE VIENT DE SORTIR DE PRESSE : LA BASSE-MEUSE DANS LA GUERRE 40-45

    C’est plus qu’une réédition d’un ouvrage édité en 1990 et qui avait obtenu un énorme succès (1200 exemplaires vendus en 2 éditions et en 50 jours). C’est carrément un nouveau livre avec 5 fois plus d’illustrations (382 illustrations au lieu de 75 dans la première édition).

    Les articles ont tous été réécrits, parfois adaptés et des articles nouveaux ont été créés: la chute d’un avion du côté de Lanaye. Dans les 2 premières éditions, un strict ordre chronologique avait été suivi et regroupait des articles sur des faits s’étant passés à Bassenge, Blegny, Dalhem, Fouron, Herstal, Oupeye et Visé. Dans cette nouvelle édition, 5 grands chapitres ont été définis :

    Les récits de l’invasion et la campagne des 18 jours en 12 articles, 62 pages et 55 photos : la campagne des 18 jours, les C.R.A.B., la résistance des forts de notre région (Aubin, Barchon, Eben-Emael, Pontisse).

    Les récits d’occupation et de résistance de 1940 à 1944 en 16 articles, 97 pages et 79 illustrations plus 62 photos de résistants morts pour la Patrie. Vous pourrez lire : la résistance des cheminots, les bombardements alliés, les bombes volantes V1, les administrations communales et la vie des différentes communes, la résistance en Basse-Meuse dont le réseau Clarence et la liste des résistants morts durant la guerre.

    Les récits de captivité en 4 articles, 19 pages et 19 illustrations : la vie à Buchenwald, les prisonniers de guerre des sections de Visé et d’Herstal.

    Les récits de guerre 1940-1944 en 4 articles, 16 pages et 20 illustrations : le débarquement, la campagne de France, les volontaires de guerre et l’avion abattu près de Lanaye.

    Les récits de la Libération 1944 en 7 articles, 49 pages et 88 illustrations. Vous pourrez lire aussi bien la bataille des Ardennes, la libération de Visé, l’unité américaine qui nous a libéré, la 30e division et d’autres anecdotes.

    Pour terminer ce travail réalisé par Cécile Lensen, une des deux conservatrices du musée aidée par l’animateur Régis Beuken chargé des illustrations, toute la chronique des faits de guerre et de vie quotidienne écrite par le R.P.O’Kelly de Galway, jésuite professeur au Collège Saint-Servais de Liège (92 pages).

    Nous avons décidé de garder le prix de souscription comme prix actuel : 30 € mais attention l’édition est limitée. Le n° de compte est le BE77 3400 2758 7242 avec mention « 40-45 ».

    Ce livre met en exergue les manifestations organisées en 2020 sur le thème de la fin de la deuxième guerre dans notre région.

    La société archéo-historique de Visé et de sa région.

    (Communiqué de Jean-Pierre Lensen)

  • Dimanche 12 janvier dès 14 h., visite commentée de quelques beaux coins de Maestricht.

    photo1jpg.jpg

    (Photo Trip advisor)

    Comme chaque année, notre première découverte de l’année nous conduit dans l’Eurégio. Pour rappel, c’est l’ensemble de cinq provinces ou territoires voisins : la Province de Liège et les cantons de l’Est, les deux Limbourg belge et hollandais et la kreis (territoire) d’Aachen. Cette année, nous débarquerons à Maestricht, chef-lieu de Limburg. Un départ en covoiturage du parking de la Collégiale à 13 h.30 ou rendez-vous à l’entrée de Maestricht (les remparts près de l’étang) à 14 h. Les guides seront Guy Reggers et Jean-Pierre Lensen. Nous passerons par les deux places (Vrijthof et Markt) et suivrons les traces du lointain passé de la ville (avec l’étonnante église Onze Lieve Vrouw), les anciennes traces gallo-romaines de la Hondstraat, les anciens thermes, le pont St Servais et nous nous rendrons sur la rive droite ……..où d’autres surprises nous attendent . Il est préférable de réserver à museedevise@skynet.be ou au 043748563. La PAF sera de 6 € pour les membres de la S.R.A.H.V. et de 8 € pour le grand public. Les 6-18 ans ne paieront que 3 €. Une promenade de deux heures qui se terminera par le verre du nouvel an, dans un estaminet typique.

    La S.R.A.H.V.