Vise - Page 5

  • Un nouveau type de magasin à Visé

    lpp4-facade.jpg

    Photo : LPP

    Le 28 novembre, la coopérative "Les petits producteurs " a ouvert un magasin au 34 de la rue Haute à Visé (ancienne boutique Esprit"). une quinzaine de jours après l'ouverture, désirant en savoir un peu plus sur ce type de commerce "solidaire", nous avons rencontré l'administrateur-gérant de la coopérative, Pascal Hennen, qui nous explique en quoi leurs magasins sont différents des autres.

    fullsizeoutput_16cd7.jpeg

    "Tout d'abord, nous n'entrons pas dans le circuit classique, nous voulons inciter les consommateurs à participer à un type de consommation durable.

    Comment ?

    En respectant la terre - nos produits sont à 95% certifiés bio,- en pratiquant le circuit court, et en rémunérant correctement les producteurs. Nous ne recevons aucun subside, nous n'avons pas souscrit de prêts auprès d'une banque ou d'une société, mais nous avons des coopérateurs. En investissant une somme de 250€ minimum, vous êtes "coopérateur"

    fullsizeoutput_16cd2.jpeg

    Pascal Hennen connaît personnellement tous les producteurs qui participent au circuit, sauf ceux des bananes. Il se rend annuellement en Espagne, dans a même exploitation d'oranges bios tenue par deux frères, il se rend aussi en Grèce pour rencontrer son fournisseur d'huile d'olive et de fruits.

    Pourquoi avoir choisi Visé comme lieu d'implantation du quatrième magasin?

    La Basse-Meuse héberge un nombre important de ces petits producteurs de marchandises de qualité, précise-t-il et depuis un certain temps, la ville de Visé ne comptait plus de commerce de fruits, légumes, etc. Nous ne vendons que des produits saisonniers tient-il encore à préciser. Chez nous, vous ne trouverez pas de fraises au Nouvel An!

    La coopérative doit tenir la route, ajoute Philippe Sonnet, un Saint-Rémois responsable du magasin de Visé. Dans un avenir très bref, nous irons nous-mêmes chercher les marchandises chez les producteurs.

    Sont proposés  à la vente :

    - des fruits et légumes frais

    - des produits laitiers, de la viande et du pain

    fullsizeoutput_16cd5.jpeg

    - des aliments en vrac tels pâtes, farines, céréales, café...

    fullsizeoutput_16cd1.jpeg

    - des produits d'épicerie, confiture, vinaigre, thé, sirop, miel...

    fullsizeoutput_16ccc.jpeg

    - de la bière et du vin sélectionnés par nos soins

    - des produits d'entretien...

    fullsizeoutput_16cce.jpeg

    La coopérative occupe et rémunère vingt personnes, pour un total de 15 équivalents temp plein.

    "Nous nous engageons envers les petits producteurs pour qu'ils soient rémunérés dignement : ils fixent leurs prix, nous les soutenons en cas de difficultés agricoles, nous avons imaginé des rémunérations complémentaires (producteur + vendeur en magasin - et nous payons rapidement leurs factures. Afin de rendre leur situation plus sereine, nous planifions avec eux une saison à l'avance les  besoins des magasins.

    Pour revaloriser leur travail, il faut conscientiser les clients sur les réalités du métier, soutenir l'installation de nouveaux producteurs et réfléchir collectivement pour que chaque ferme soit durable sur le plan économique, écologique, personnel et social

    La coopérative garantit un emploi stable en CDI à son équipe ainsi qu'une formation continuée : chaque membre du personnel passe six journées par an à travailler dans les champs afin de devenir les ambassadeurs des producteurs

    Répartition des revenus

    - 70% du montant couvrent les rémunérations des producteurs

    - 14% servent à payer les salaires

    - 6% constituent les bénéfices de la coopérative

    - 3% servent à la logistique (collecte des produits, optimisation des transports

    - 2% servent à payer les impôts qui s'élèvent à 25 % des bénéfices réalisés (à titre de comparaison, le groupe Delhaize était imposé en 2015 à ...0,116% ! )

    - 0% pour les actionnaires - En faisant appel à l'épargne des citoyennes et citoyens, il n'a pas fallu emprunter de l'argent, donc pas d'intérêts à payer aux banques. En cas de bénéfice exceptionnel, il est affecté en priorité aux producteurs, puis par décision collective, verser un dividende plafonné à 2% aux coopérateurs. 

    "Depuis l'ouverture du magasin, le gérant est content de la fréquentation. Cela démarre toujours très fort, précise-t-il, et maintenant la clientèle se fidélise déjà et nous comptons de plus en plus de fréquentation"

    D'autres renseignements peuvent être obtenus sur www.lespetitsproducteurs.be , www.lpp.coop/carotte-des-prix et www.lespetitsproducteurs.be/coop.

    Texte et photos : P. Neufcour

     

  • Le film alimentaire réutilisable enduit à la cire d'abeilles

    9AA1D461-408F-4764-A023-583BEB20549C.jpeg

    Vous souhaitez faire entrer la démarche Zéro Déchet dans votre cuisine, c'est ici, avec nous ! Grâce au film alimentaire réutilisable enduit à la cire d'abeille.

    Un premier pas vers le Zéro Déchet…

    Dans le cadre des actions locales de prévention en vue de réduire la quantité de déchets, Intradel et 70 communes participantes (dont la Ville de Visé) ont décidé de vous proposer une alternative Zéro Déchet aux films alimentaires jetables.

    Objectif zéro déchet

    Les objectifs visés par cette action sont multiples :

    sensibiliser à la problématique des déchets
    proposer une approche ludique et accessible du zéro déchet
    réduire la quantité de déchets liés aux emballages à usage unique

    EX : aluminium, cellophane…

    Il permet de recouvrir un plat, un bol mais aussi d'envelopper directement les aliments pour les conserver sainement et durablement. ​ Il évite l'utilisation de films alimentaires jetables. C'est un emballage imperméable et respirant à base de cire d’abeille qui est un antiseptique et antifongique naturel. Il protège votre concombre, recouvre vos plats… mais ne remplit pas vos poubelles!
    SIMPLE D'UTILISATION : EMBALLER, LAVER ET RÉUTILISER.​..

    Vous trouverez plus d'informations et des vidéos sur le site d'Intradel:

    https://www.intradel.be/filmalimentairereutilisable.html

    Pour les citoyens visétois, ils sont disponibles à l'échevinat des Travaux, Rue de Mons N°11 à VISE, sur demande auprès du Service Environnement. Les bureaux sont fermés au public, mais vous pouvez sonner à la porte afin qu'on vous en distribue un.

    Attention stock limité!

     

    Le Service Environnement

  • Gardes médicales des 12 et 13 décembre 2020

    images.jpegMédecin de garde : du lundi au jeudi soir de 19h00 à 08h00 : un seul numéro : 04/379.09.00. 

    Pour leur sécurité, les médecins de garde de la Basse-Meuse sont en liaison avec les services de la Police.

    Attention :  un poste de garde médicale est ouvert les week-ends et jours fériés de 08h à 20 h rue Basse-Hermalle n° 2, à côté de la clinique. N° unique pour le médecin de garde : 04/374.09.34. 

     - Dentistes de garde : former le 112 pour connaître la liste. 

    PHARMACIES DE GARDE

    Pour toutes gardes entre 9h et 22h : www.pharmacie.be ou www.appl.be

    Pour toutes gardes entre 22h et 9h :

     Appeler le 0903/99.000

    - le samedi 12 décembre 2020 : Pharmacie BOFFENRATH, rue de la Tour 7 à Hermée 

    Tél : 04/278.62.52

                                                           Pharmacie KRAUSCH-CHARPENTIER, rue du Couvent, 7 à Fouron-le-Comte

    Tél : 04/381.02.93

                                                                                       

    - Le dimanche 13 décembre 2020 : Pharmacie FIVEZ, Place Reine Astrid 15 à Visé 

    Tél : 04/379.13.65

     

  • Ville de Visé - ACTION RADON pour le dépistage du radon dans les maisons

    77C065E7-ECD8-4358-A4E5-E08EFB6AAADA.jpeg

    Le Service Environnement de la Ville de Visé vous informe de l'Action Radon 2020.

    Celle-ci a débuté le 1er octobre 2020 et se termine le 31 décembre 2020. Cette action vous permet d’acheter un détecteur radon au prix de 15 € à la place de 30€ afin de savoir si votre habitation est exposée ou non au radon.


    Le radon est un gaz radioactif, formé par décroissance de l’uranium présent dans le sol et les roches. En Belgique, il se retrouve dans le sous-sol en quantités variables selon les caractéristiques géologiques. Depuis le sous-sol, il peut s’infiltrer dans tout type de bâtiment. Lors de l’inhalation, il atteint les poumons et irradie les tissus, ce qui peut les endommager et provoquer un cancer.


    Vous pouvez télécharger le formulaire de commande sur le site internet : https://www.actionradon.be/

    Vous trouverez également plus d’information sur le site de la Province de Liège :
    https://www.provincedeliege.be/fr/node/9850
    Ainsi que sur le site de l'Agence fédérale de Contrôle nucléaire: https://afcn.fgov.be/fr

     

     

    Xavier MALMENDIER
    Echevin de l’Environnement et de l’urbanisme

  • Avis aux étudiants à la recherche d’un espace d’étude pour leur blocus

    B3B0ECB8-1DD6-4F93-AB72-6174BA6BAA1C_4_5005_c.jpeg

    Espace pour la période de blocus


    En cette période de crise sanitaire, les conditions de préparation des examens peuvent être difficiles pour certains étudiants.


    La Ville de Visé souhaite leur apporter une solution en proposant de mettre à disposition un espace d’étude durant le blocus de fin d’année. Afin d’organiser au mieux ce service et de le faire dans les conditions sanitaires en vigueur, nous demandons aux jeunes de nous contacter :

    • Service de la Jeunesse :
    • Par téléphone - 04/3794426 (aux heures de bureau)
    • Par mail - info@visesports.be.

    Les modalités pratiques seront mises en place lors de l’inscription.

    Julien WOOLF

    Echevin de la Jeunesse et des Sports

    Viviane DESSART

    Bourgmestre