Vise - Page 9

  • Il n’y aura plus de conférence de presse pour annoncer les chiffres de l’épidémie de coronavirus: «Nous avons maîtrisé cette première tempête»

    La conférence de presse du Centre de crise de ce vendredi 12 juin restera à jamais dans l’histoire de nos pays. En effet, Steven Van Gucht et Yves Van Laethem, les deux portes-parole interfédéraux Covid-19, ont annoncé que ce serait la dernière dans le cadre de l’annonce des chiffres de l’épidémie en Belgique.

    Au début de l’épidémie, le Centre de crise tenait une conférence de presse chaque jour. Depuis quelques semaines, cette conférence de presse n’avait lieu que les vendredis. « Au total, nous en avons fait 54 », a lâché Steven van Gucht à la fin de sa prise de parole ce vendredi.

    « Ensemble, nous avons vécu une période tendue, faites d’incertitudes, avec de tristes annonces, mais également des messages d’espoir et d’amélioration. Nous avons pris les virus à la gorge et éteins des incendies. C’est clair, la nature peut être cruelle. Mais aussi vite arrivent les nuages noir, le soleil peut refaire son apparition », a-t-il enchaîné.

    Avant de conclure : « Je vous remercie pour l’intérêt que vous avez porté lors de nos mises à jour. C’est grâce à vos sacrifices et votre solidarité que nous avons maîtrisé cette première tempête ».

    Les données seront toujours disponibles en ligne. (Sudinfo)

  • Covid 19 : on est passé sous la barre des 500 malades hospitalisés

    D31514C5-1053-4DD4-8A54-01CDAEA0EDF8.jpeg

    Voici les chiffres repris dans le dernier communiqué de Sciensano :

    - 19 (-5) personnes ont été admises à l'hôpital et

    - 61 en sont sorties

    - 16.453 patients ont déjà pu quitter les divers centres de soins

    - 482 (-43) lits d'hôpital sont encore occupés dont

    - 99 (-3) en unités de soins intensifs

    - 142 nouvelles personnes ont été testées positives ce qui porte le total à 

    - 59.711 cas certifiés depuis le 15 mars

    - 16 personnes ont perdu la vie, le total de décès monte ainsi à

    - 9.636 victimes 

     Les décès des maisons de repos en Flandre n’ont pas été envoyés à Sciensano depuis le dimanche 7 juin. 

     Les données de ce tableau ne peuvent pas être comparées avec celles du tableau de la veille en raison d’un éventuel retard

     

  • Visé : demande de permis d'urbanisme

     

    B3B0ECB8-1DD6-4F93-AB72-6174BA6BAA1C_4_5005_c.jpeg

    Le Collège communal fait savoir qu’il est saisi d’une demande de permis d'urbanisme.

    Le demandeur est Monsieur DESCAMPS Thomas, demeurant Place Georges Ista, 12 à 4020 Liège.

    Les terrains concernés sont situés à 4600 Visé, Rempart des Arbalétriers(VIS), 4 et cadastrés Division 1, section C n°458Z, 458A2 et 458T.

    Le projet consiste en la démolition partielle d'un entrepôt et la construction d'un immeuble de 9 appartements. Il présente les caractéristiques suivantes :
    - conservation et restauration de la façade avec la mention « Le Phare » ; démolition des entrepôts
    - car-ports avec toiture végétalisée dans la cour arrière ; parkings et locaux de service au rez
    - 9 appartements répartis sur 5 étages (de 98 m² à 150 m²)

     

    Une enquête publique est organisée à l’initiative de la commune auprès des occupants des immeubles situés dans un rayon de 50 mètres à partir des limites des biens faisant l’objet de la demande.


    Conformément aux dispositions du Titre 1er de la partie III du Livre 1er du Code de l’Environnement, le dossier peut être consulté du 11 juin 2020 au 25 juin 2020 inclus
    par voie électronique de préférence ou par téléphone, en contactant le Service Urbanisme : marie-chantal.huynen@vise.be ou 04/374.85.12 (des informations vous seront transmises sur demande),
    sur RENDEZ-VOUS UNIQUEMENT, à prendre par mail ou par téléphone, au service Urbanisme, rue de Mons, 11 à 4600 VISE, les jours ouvrables et le samedi matin (*).

    Les réclamations et observations écrites sont à adresser au Collège communal de la Ville de Visé, soit par courrier postal (rue des Récollets n° 1-3 à 4600 VISE), soit par e-mail (marie-chantal.huynen@vise.be), soit déposée dans la boîte aux lettres rue de Mons, 11 à Visé, à l’attention du service Urbanisme, jusqu’au 25 juin 2020 à 15 heures.

    L’enveloppe ou le courrier électronique portera la mention : « Enquête publique – DESCAMPS – 2020/046 ».


    Le Conseiller en Aménagement du Territoire et en Urbanisme chargé de donner des explications sur le projet est Mme MARCHAND (04/374.84.83 ou marielle.marchand@vise.be ), service Urbanisme rue de Mons, 11 à 4600 VISE.

     


    * Deux personnes maximum à la fois, munies d’un masque.

  • "Nucléaire Stop" se mobilise contre l'enfouissement de déchets hautement radioactifs

    048EB1AF-5F95-41BA-8469-39715743A8AF.jpeg

    Par la voix de Léo Tubbax, "Nucléaire Stop" nous a fait parvenir un communiqué que nous reproduisons bien volontiers ci-dessous :

    "Une dizaine d'activistes ont tenu une veillée devant les Galeries St Lambert à Liège le 10 juin à 18 h.
    Ils et elles ont manifesté leur mécontentement à propos de l'enquête publique bidon menée par l'ONDRAF à propos du lieu de l'enfouissement profond des déchets nucléaires hautement radioactifs et à durée de vie longue, (NDLR : jusqu'à 500.000 ans) enquête "publique" menée pendant le confinement. Des actions identiques ont eu lieu à Aix-la-Chapelle et à Maastricht. Les activistes, qui ont délibérément limité leur nombre, demandent que les autres options de traitements de ces déchets très dangereux soient aussi étudiées par l'ONDRAF. Ils refusent l'enfouissement en profondeur dans la région liégeoise, comme les Conseils Communaux de Stavelot, Profondeville, Bassenge et Blegny, ainsi que le Land de Rheinland-Pfalz et le Grand-Duché du Luxembourg. En outre, ils demandent que l'arrêt des réacteurs,  qui produisent ces déchets, soit clairement fixé dans le temps, selon la loi de 2003. Il n'y a eu aucun incident durant la veillée. De nombreuses discussion avec des passants ont provoqué l'indignation : ils n'avaient reçu aucune information à propos de cette enquête dite publique."
    Nous répondrons volontiers à toutes vos questions à ce propos.
    Léo Tubbax
  • Covid 19 : ces dernières 24h, 13 malades ont pu quitter les soins intensifs et 48 sont sortis de l'hôpital

    0B3C4135-77FF-4BAC-A858-E436C439AC70.jpeg

    Selon les derniers chiffres publiés tout à l'heure voici le bilan quotidien des cas "Covid 19" :

    - 24 personnes ont été admises à l'hôpital et

    - 68 en sont sorties

    - 16.392 patients ont déjà pu quitter les divers centres de soins

    - 525 (-48) lits d'hôpital sont encore occupés dont

    -102 (-13) en unités de soins intensifs

    - 132 nouvelles personnes ont été testées positives ce qui porte le total à 

    - 59.569 cas certifiés depuis le 15 mars

    - 10 personnes ont perdu la vie, le total de décès monte ainsi à

    - 9.629 victimes 

     Les décès des maisons de repos en Flandre n’ont pas été envoyés à Sciensano depuis le dimanche 7 juin.