Musée

  • SORTIR DE LA GUERRE DE LA PAIX DES ARMES A LA RECONSTRUCTION (1918-…) OU VISE SE RECONSTRUIT.

    359B02D4-E07D-463A-BB44-DBBA047FFC7F_4_5005_c.jpeg

    Une journée d’étude a été organisée le 28 septembre 2018 au musée de la Vie Wallonne à Liège, en présence d’une cinquantaine de spectateurs.

    Le recueil des contributions vient de sortir de presse aux éditions de la Province de Liège.

    Quelles traces la Grande Guerre a-t-elle laissées au sein des différentes collections conservées au musée de la Vie Wallonne, qui fut fondé en 1913 et se tenait alors au musée Curtius (par Fabrice Meurant-Pailhe).

    Paul Delforge de l’Institut Destrée s’interroge si la Belgique fédérale ne serait pas née à Berlin car les occupants voulurent imposer la séparation entre Flandre et Wallonie. Mais sa réponse est plutôt négative car l’idée fédérale était même bien antérieure !

    Catherine Lanneau de l’Université de Liège va brillamment expliquer les enjeux politiques et sociaux de l’immédiat après -guerre : il y eut surtout les élections au suffrage universel (pour les hommes) et de nouvelles mesures sociales. Mais il y eut aussi la question flamande diversement résolue.

    La survivance de la culture de guerre à l’université de Liège fut expliquée par la maître en histoire de l’université de Liège, Virginie Royen. L’université de Liège préféra s’associer avec l’intelligentsia française qu’allemande ou s’opposer à la flamandisation de l’université de Gand. L’université se rappelait des déportations de ses étudiants en Allemagne et aussi de l’incendie du 20 août 1914.

    La conférence diplomatique de Spa était-elle une véritable négociation ? se demande Luc Peeters. Il faut savoir que des conférences de la Paix se déroulèrent du 18 janvier 1919 à Paris jusqu’au 10 août 1920 et le moment le plus connu fut le traité de Versailles parachevé le 20 juin 1919. Mais à Spa, du 5 au 16 juillet 1920 se tinrent 12 journées plénières réunissant Belges, Français et Anglais mais aussi d’autres pays moins impactés pour les Alliés face aux Allemands (de la République de Weimar) .

    Jean-Pierre Lensen, conservateur honoraire du musée de Visé aborda quant à lui les principaux jalons de la reconstruction patrimoniale de la ville de Visé, tant que l’évolution des travaux de 1919 à 1924 que les organismes (dont l’ORD) et les moyens qui permirent aussi à la capitale de la Basse-Meuse et des villages voisins comme Barchon, Berneau, Haccourt, Hermée, Heure-le-Romain, Vivegnis et Warsage d’être reconstruits en quelques années.

    Ces actes de cette journée d’études riches de 96 pages et de 27 illustrations peuvent être acquis au prix de 8 €, disponibles notamment au musée de Visé (disponible dès le 10 juillet au musée de Visé ou par paiement au compte de la SRAHV BE77 3400 27587242 – 10 € en comptant les frais de port)

    (Communiqué)

  • LE MUSEE REGIONAL D’ARCHEOLOGIE ET D’HISTOIRE SE DECONFINE A PARTIR DU 1ER JUILLET ET TROIS VISITES GUIDEES SERONT PROGRAMMEES DURANT LES VACANCES

    359B02D4-E07D-463A-BB44-DBBA047FFC7F_4_5005_c.jpeg

    Beaucoup de musées dont les plus importants se sont déconfinés dès le 18 mai et dans les jours suivants. Le musée de Visé, situé dans le centre culturel va réouvrir ses portes dès le 1er juillet avec les modalités d’usage, porter un masque, réserver préalablement par mail à info@MAHVI.be ou par téléphone 0492166689 pendant les heures de bureau. Trois personnes pourront être accueillies au même moment. Du gel hydroalcoolique sera mis à disposition des visiteurs. Les heures d’ouverture du musée régional seront établies ainsi : du mercredi au vendredi de 14 h. à 16 h. Pour rappel , l’adresse est le 31, rue du Collège à Visé (centre culturel) et le musée se situe au premier étage.

    Trois activités extérieures pour groupes seront programmées pour ces 2 mois de vacances et les mêmes modalités seront mises en avant : réservation préalable par mail (info@mahvi.be) au plus tard la veille de l’animation et distanciation sociale privilégiée sur place.

    Le dimanche 5 juillet à 15 h., rendez-vous place du Roi Albert à Lanaye (musée de Lanaye) pour une visite nature et archéologie sur le site de la Montagne Saint-Pierre. Nous nous rendrons sur le plateau de la Montagne pour évoquer comment était, au temps passé de l ‘époque néolithique jusqu’à nos jours , le cadre naturel et comment les hommes ont fait évoluer le paysage jusqu’à nos jours. Durée 2 h. au plus PAF de 5 ou 3 €.

    Le dimanche 19 juillet à 15 h., rendez-vous rue de Visé à Cheratte (Charbonnage du Hasard) pour une visite du complexe charbonnier dans sa structure d’origine : le charbonnage (extérieur), le château, la cité du charbonnage et le canal. Durée 2 h. au plus et Participation aux frais de 5 ou 3 €.

    Le dimanche 2 août à 15 h., rendez-vous à la Gare de Visé pour faire une visite commentée du parcours mémoriel (2 km) consacré à la Grande Guerre 14-18 dans le centre de Visé. Vous le savez, Visé a été la première ville martyre de la Grande Guerre en Belgique par l’incendie de son centre historique les 15 et 16 août 1914, le massacre de 42 civils et la déportation de 631 hommes vers l’Allemagne. Le parcours passe en revue les faits de guerre, la vie des civils et la reconstruction modèle qui suivit. Durée 2 h. au plus et Participation aux frais de 5 ou 3 €.

    POUR LE MUSEE : J.P.LENSEN

  • La Maison de la Montagne Saint-Pierre, un lieu à découvrir !

    C92F758A-5C40-4D43-A40C-4E37996A9C2B.jpeg

    SAISON 2020

    Réouverture de la Maison de la Montagne Saint-Pierre, Place du Roi Albert à LANAYE

    AC132BBB-CB53-4371-BD72-F26396963F1D.jpeg

    Vous pourrez découvrir ou redécouvrir l’exposition permanente intitulée « Un bijou naturel dans un écrin millénaire » du samedi 11 juillet au samedi 31 octobre 2020.

    Le musée vous accueillera les week-ends et jours fériés de 14h à 18h, et en semaine sur demande et sur réservation par téléphone au 04/3748493.

    Prix d’entrée : 2,50 € pour les adultes, 1 € pour les moins de 18 ans, ainsi que les groupes, les étudiants, les retraités, les personnes handicapées sur présentation de la carte.

    422D4D10-7AC2-41C6-8A02-7BA3E01B3529.jpeg

    Quelques événements à retenir :

    Les prochaines balades dans la réserve naturelle de la Montagne Saint-Pierre, avec un guide de Natagora (sur inscription par téléphone au 04/3748493) :

    Dimanche 12 juillet 2020

    Dimanche 26 juillet 2020

    Dimanche 9 août 2020

    Dimanche 30 août 2020

    Nombre de participants limité !

     

    N’hésitez pas à découvrir un musée près de chez vous et réalisé pour vous !

    Le Service environnement

  • Le musée de Visé exceptionnellement ouvert ce dimanche

    89041A1A-94D4-4A50-8272-EADA560E6E13_1_201_a.jpeg

    Le musée régional de Visé ouvrira exceptionnellement ce premier dimanche du mois le 7 juin de 14 h. à 16 h. mais sur réservation préalable à info@mahvi.be. L’entrée pour ce premier dimanche est gratuite et libre et nous accepterons maximum 3 personnes par demi-heure. Prière de mentionner le nom,le nombre de personnes (1,2 ou 3),  l’heure de visite souhaitée, le n° de téléphone et vous serez confirmés.

    Le staff du musée

  • Des nouvelles du muée de Visé

    359B02D4-E07D-463A-BB44-DBBA047FFC7F_4_5005_c.jpeg

    Comme d’autres petits musée (Herstal par ex.), le musée de Visé ne rouvrira pas tout de suite. Le centre culturel est d’ailleurs toujours fermé.  Par contre, il reste actif sur internet avec le site www.museedevise.be

    ou plusieurs nouvelles rubriques ont été lancées comme les coups de cœur ou lecture avec des livres intéressants sur le patrimoine, des personnalités passées dans la Basse-Meuse ou des patrimoines à redécouvrir. Nos publications sont disponibles avec une boutique en ligne. La rubrique Pinterest régulièrement alimentée présente des centaines de vues dans divers domaines allant de la mode aux deux guerres ou au patrimoine local. Le journal du musée raconte la vie du staff et d’autres rubriques. Le site  est vu chaque jour par plus de  visiteurs. Découvrez pas mal de choses en surfant sur le site. (Communiqué)