Police

  • Police : plan zonal de sécurité, les priorités pour les cinq prochaines années

    220px-Logopol.jpg

    Le plan zonal de sécurité est une sorte de feuille de route, regroupant les missions et objectifs prioritaires au sein d’une zone de police.

    Pour « Mosa » les quatre priorités sont la lutte contre les vols dans les habitations, l’insécurité routière et les stupéfiants ainsi que l’amélioration du cadre de vie. Et dans ce domaine, on a aussi constaté une augmentation des faits. Les procès-verbaux pour tapage nocturne passent de 406 à 528. Le nombre de dépôts clandestins a lui aussi augmenté. On parle ici de dépôts conséquents dont le PV est envoyé au parquet. Il y en a eu 40 en 2018 contre 35 l’année précédente. Enfin, les dégradations constatées sont elles en diminution passant de 463 en 2017 à 433.

  • Basse-Meuse : cinq personnes ont perdu la vie sur les routes en 2018

     

    Photo d'archives P. Neufcour

    Le nombre d'accidents de roulage est relativement stable au sein de Mosa. Il y en a eu 864 en 2017 et 828 en 2018. Et les lieux les plus accidentogènes au sein de la zone de police sont la chaussée de Tongres à Juprelle et la rue du Long Fossé à Oupeye.

    Parmi tous ces accidents, on peut dénombrer, en 2018, 202 accidents avec lésions corporelles contre 190 en 2017. Le nombre de tués de la route est, fort heureusement, toujours très bas. Même s'il y en a eu une nette hausse entre 2017 et 2018, on passe de 1 à 5 morts. « Et on en avait déjà eu 5 morts en 2015 et 2016. Pour nous, d'année en année, ce sont des chiffres qui finalement restent super stables » signale Alain Lambert, le chef de zone. Ce n'est pas pour autant que la zone de police ne veut pas agir pour faire baisser ces chiffres. Au contraire. Puisque la vitesse excessive est souvent la première cause des accidents, huit boîtiers pouvant accueillir des radars répressifs vont être installés prochainement. Il y en aura un à Bassenge, Blegny, Dalhem et Juprelle et deux à Oupeye et Visé.

    (Info Sudpresse)

  • La police de la Basse-Meuse saisit 1 kg de cannabis et une importante somme d'argent

    photo-1519181236443-b175d4c3ca1d.jpg

    Photo d'illustration

    Il était environ 22h30 hier lorsqu'une patrouille anti-banditisme de la police de la Basse-Meuse circulant à Hermée a eu l'attention attirée par un rassemblement de plusieurs jeunes autour de plusieurs véhicules.

    Un de ces véhicules avait le coffre ouvert et les inspecteurs ont ainsi découvert 1 kg de cannabis qui y était entreposé. Une somme d'environ 1.000 € a été découverte à bord. Le propriétaire, un Oupéen âgé de 27  ans, a reconnu qu'il venait d'acheter la drogue pour 5.000 € derrière les halles des foires de Coronmeuse. Selon lui, les stupéfiants étaient destinés à son usage personnel, tout en avouant en revendre un peu...

    L'individu n'est pas connu pour des faits de drogue. Le magistrat de garde, averti, l'a privé de sa liberté et il a été déféré au Parquet. Un juge d'instruction a été saisi et l'enquête se poursuit par les auditions des autres personnes qui se trouvaient sur place au moment de l'intervention des policiers. (P. Neufcour)

     

  • Saint-Remy (Blegny) : bagarre et vol avec violences cette nuit. Un mineur blessé

    image_preview.7.jpg

    La police de la zone Basse-Meuse est intervenue cette nuit vers 04h30 rue Gérard Wilket à Saint-Remy.

    A l'origine un vol avec violences a dégénéré en bagarre  entre sept jeunes protagonistes, dont un mineur. Quatre ont été identifiés, deux habitants de Liège, un mineur d'Oupeye et le Saint-Rémois. La victime, d'Oupeye,  est âgée de 16 ans.

    Une perquisition a été effectuée au domicile de l'habitant de Saint-Remy et les policiers y ont découvert une quantité importante de produit stupéfiants, ainsi que le "matériel du parfait dealer". Plusieurs armes "air soft" ont également été découvertes ainsi qu'une arme "à blanc". 

    Le Parquet a été averti et les jeunes interceptés seront mis à la disposition de la Justice.

     

  • Police de la Basse-Meuse : deux braqueurs de pharmacies arrêtés

    image_preview.jpeg

    Beau coup de filet hier soir de notre police.

    Hier vers 18h00 un individu armé d'un couteau s'est introduit dans la pharmacie de la rue Provinciale à Fexhe-Slins. L'homme a exigé le montant de la caisse. En sortant, il aurait voulu rejoindre un complice qui l'attendait dans une voiture. 

    Suite à l'enquête de la Brigade locale de recherche, les deux hommes ont été arrêtés. Il s'agit de deux habitants d'Oupeye majeurs tous les deux. Selon nos renseignements, le plus jeune serait bien connu de la Justice, il aurait déjà commis plusieurs faits délictueux tout en étant mineur.

    Ils seraient également les auteurs du braquage d'une pharmacie à Blegny. Les deux malfrats ont été déférés au Parquet ce matin. (P. Neufcour)