Quartiers

  • 400 nouveaux habitants à Cheratte d’ici 2027

    400 nouveaux habitants à Cheratte d’ici 2027
    Matexi

     

    Vendredi dernier, on apprenait que c’était Matexi qui avait été choisie pour racheter l’ancien charbonnage du Hasard. À l’abandon depuis 1977 et racheté par la SPI en 2013, cette dernière avait lancé un appel d’offres pour racheter ce site ainsi que le terrain vague situé juste en face, soit 5,2 hectares. C’est à l’unanimité que le projet présenté par Matexi a été retenu. Et il faut bien reconnaître que le projet est plutôt séduisant, avec une large part faite à la mobilité douce, la durabilité et les espaces verts. Notre objectif est de redynamiser le quartier en attirant près de 400 nouveaux habitants, dans un quartier où il fera bon vivre, avec une diversité de fonctions, explique Régis Ortmans, directeur de Matexi Liège-Namur-Luxembourg. « Ce projet est un vrai travail d’équipe et pour y arriver, nous nous sommes aidés de bureaux qui avaient une expertise dans différentes matières. » Au total, ce sont 115 logements, 80 maisons de 3 à 4 chambres et 35 appartements de 1 à 3 chambres qui seront créés, le tout entouré par 2,2 hectares d’espaces verts.

     

     

    Le quartier Jardin

    Le projet s’articule en trois zones. Sur le terrain vague situé en face du charbonnage, Matexi va développer ce qui va s’appeler le « quartier Jardin », en référence à la cité Jardin qui se trouve de l’autre côté du rail. Il y aura de l’habitat avec des maisons et des appartements répartis en trois îlots. De nombreux espaces verts, seront aménagés avec notamment un potager communautaire, un verger de quartier et une pelouse de loisirs pourront accueillir les habitants et les activités.

    Le quartier des Coteaux

    De l’autre côté de la route, sur le terrain du charbonnage, ce sont deux immeubles qui seront construits. Ils auront une hauteur maximale de 4 étages, afin de ne pas masquer la tour classée du site. Au rez-de-chaussée de ces immeubles, on trouvera des commerces et une vaste place arborée pourra accueillir des terrasses. Pour relier les deux côtés de la rue, Matexi compte aussi restaurer et remettre en service l’ancienne passerelle.

    Fini en 2027

    Ravi de voir le soutien qu’elle reçoit des différentes autorités, Matexi devrait commencer ses travaux d’ici un an et demi à deux ans, après toutes les procédures administratives. Cinq phases sont prévues et la dernière devrait s’achever en 2027. Et s’il faudra encore attendre avant de découvrir tout ce nouveau quartier, Matexi devrait déjà régulièrement l’ouvrir au public, en y faisant des manifestations temporaires. Une manière pour les habitants du quartier de déjà se réapproprier un site bien trop longtemps à l’abandon. 

     

     

    Bureaux, logements, musée et horeca dans la partie classée

    Bureaux, logements, musée et horeca dans la partie classée

    La 3è partie du projet concerne la partie patrimoniale, soit les bâtiments classés de l’ancien charbonnage. On y accédera depuis la place du quartier des Coteaux via un bel escalier ou via la passerelle. Là, une seconde place offrira une vue sur le nouveau quartier. Les bâtiments seront dévolus à diverses fonctions. On retrouvera ainsi plus de 2.100 m² d'espaces de bureau ou de coworking. Plus de 500 m² seront dédiés à des espaces de détente ou de réunion. Une salle de sports sera également aménagée. Dans les anciennes salles des machines, on retrouvera, au rez-de-chaussée, un espace horeca avec, au premier étage, une mezzanine donnant dessus. Toujours dans ce bâtiment, les trois derniers étages seront transformés en trois appartements, permettant, tout comme l’horeca, d’amener de la vie à cet endroit, en dehors des heures de bureau. Enfin, la tour Malakoff sera particulièrement préservée. Matexi a en effet fait le choix d’y aménager un espace Mémoriel qui retracera la vie du charbonnage du Hasard et de ses mineurs. La salle de douche restera ainsi intacte. Le promoteur liégeois compte également mettre à profit, pour l’ensemble de son projet, l’exhaure du site. Par heure, plus de 160 m3 d’eau chauffée à 15 degrés ressort des galeries. Cette eau pourra servir à créer un réseau de chaleur ou à alimenter les sanitaires. Avec son projet, et sur base des différentes fonctions présentes et futures, Matexi estime que l’attractivité du quartier passera de 62 à 79 %. 

    Une mobilité différente

    Ce qui marque avec le projet de Matexi, c’est la manière dont la mobilité va se faire, principalement au sein du « quartier Jardin ». Si des dessertes seront créées et reliront les îlots, elles ne serviront que pour du dépose-minute. Il n’y aura pas de parking possible dans ces rues, mais plusieurs poches seront aménagées au sein du quartier. Le quartier sera donc apaisé et la priorité sera donnée aux modes doux. Mais pas que. Une des conditions à remplir pour pouvoir acheter ce site, c’était d’intégrer, dans son projet, le futur arrêt du Réseau Express Liégeois. Celui-ci est en effet prévu à proximité du nouveau passage sous-voie. Il permettra de relier Liège à Cheratte en 9 minutes. Et pour l’intégrer, Matexi a prévu un parking semi-couvert de 312 places, construit, le long du rail. Originalité, c’est via sa toiture qu’on accédera au quai et donc à l’arrêt du REL. Sur les 312 places, 100 seront réservées aux navetteurs et financées par la Ville. (Aurélie Drion)

  • Le canard Richell'Oie est sorti

    sweet17 logo
    img 600 290
     

    Alors que l'automne dore proressivement les arbres de la drève de Wixhou,
    les Richellois profitent d'une météo bien clémente.

    L'asbl Les Rendez-Vous de Richelle
    a le plaisir de vous proposer son nouveau bimestriel

    Le Canard Richell'Oie
    distribué en toutes-boites et via cette messagerie.
    _______________________________________

    Pour tout connaitre sur les prochaines activités dans le village, parcourez ce nouveau numéro du Canard Richellois..

    Au plaisir de vous rencontrer dans une des
    multiples activités publiques de Richelle !


    Cliquez sur le lien ci-dessous pour ouvrir le bimestriel.

     
    LE CANARD RICHELL'OIE - SEPTEMBRE 2019
  • Expo rencontres Devant-le-Pontoises.

    71964232_10157598095689242_7276351589349064704_o.jpg


    La soirée annuelle de rencontre des Devant-le-Pontois se tenait ce samedi 9 novembre au Cercle.
    L'occasion de se retrouver devant un verre entre amis mais aussi de découvrir une petite exposition spécialement mise sur pieds pour l'occasion comme c'est souvent le cas.
    Celle-ci devait se dérouler simplement lors de la soirée, mais pour permettre un meilleur partage, elle reste à la disposition du public jusque fin novembre.
    Vous y retrouverez des thèmes locaux, spécialement orientés cette année sur la construction du canal Albert qui fête ses 80 ans, sur les commerces anciens et nouveaux dans le quartier et sur nos combattants des deux guerres et la libération de la ville il y a 75 ans.
    Mais aussi des images prises par des habitants du quartier à diverses époques et qui évoquent des paysages souvent disparus.
    Plus de 300 photos dont beaucoup inédites sorties de collections privées.
    L'exposition est accessible durant les heures d'ouverture du Cercle paroissial, Avenue Franklin Roosevelt 39 à Devant-le-Pont/Visé.
    Nous vous y attendons nombreux.
    Vous pouvez aussi prendre contact avec l'auteur de l'expo pour partager vos vieilles photos que l'on pourra ainsi retrouver dans les parutions locales ou dans une exposition future.

    Marc Poelmans
    Passeur de mémoire.

  • Un centre de formation digitale pour tous

    fullsizeoutput_15bdc.jpeg

    A l’heure actuelle, toute activité humaine utilise l’informatique. La musique est numérique, le smartphone est entre les mains de tous et le code gère nos vies professionnelles et privées. C’est un nouveau monde, digitalisé au maximum, qui s’ouvre et qui doit être accessible à tous. Pour ce faire, il est devenu indispensable de se former, mais pas n’importe comment ni avec n’importe qui.

    Dans cette optique de changement et de formation active, deux centres de formations (Wegnez et Visé) ont vu le jour sous le nom de « People On Web ». Ils sont accessibles à tous, du plus petit au plus âgé et proposent différents cours axés sur 3 branches :

    - Les cours pour enfants (« Kids On Web ») sont accessibles à partir de 6 ans avec 3 modules différents :

    o KidsDevelop pour aider les enfants à développer leur créativité et leur esprit logique grâce à la robotique et au codage ;

    o KidsGamer pour développer la pensée critique et l’algorithmique dans lesquels ils sont plongés au quotidien en créant leurs propres jeux vidéo ;

    o KidsRebel pour apprendre aux enfants (et aux parents) à naviguer sur le web en toute sécurité avec des thématiques telles que le piratage, l’usurpation d’identité,…

    - Les cours pour adultes sont destinés à toutes les personnes âgées entre 45 et 90 ans qui se sentent perdues face aux technologies qui les entourent. La cyber sécurité, la gestion des réseaux sociaux et la bonne utilisation au quotidien sont au programme sur ordinateur portable, smartphone et tablette.

    - Les ateliers de cyber-harcèlement sont destinés à toute personne ayant en charge un enfant (parents, grands-parents, tantes, oncles, mouvements de jeunesse, …)

     

    A propos de « People on Web »

    « People on Web » est né du constat, peu réjouissant, que la Wallonie a des années de retard dans le domaine de l’enseignement digital, alors que l’utilisation de l’outil informatique est obligatoire pour tous. Tous les jours, dans le monde entier, nous sommes confrontés à des drames liés à internet : suicides suite à du cyber-harcèlement, usurpation d’identité pour extorquer des fonds, cyber-attaques pour pirater des milliers (voire des millions) de compte d’utilisateurs.

    Il était plus que temps de dire STOP et c’est ce que People On Web propose !

    Derrière ces deux centres de formations se cachent Marie et Jean-Marc.

    Harcelée sur les réseaux pendant 4 ans, Marie s’est orientée vers le web dès ses études pour en comprendre le fonctionnement, les dérives et les failles. Diplôme en poche, elle créé Webmia, une entreprise florissante de communication graphique et digitale. Quelques années plus tard, elle s’associe à Jean Marc pour développer le projet de centre de formation.

    Professionnel du web depuis plus de 20 ans, Jean-Marc a eu l’occasion d’enseigner pendant de nombreuses années. Patient, pédagogue et passionné par le numérique, c’est tout naturellement que début 2019, il décide de quitter l’enseignement pour prendre son indépendance et développer People On Web.

    Ils sont convaincus que la formation et l’information sont devenues une réelle nécessité pour tous !

    Séance d'information le jeudi 25 juillet à 17h au centre de formation de Visé - Richelle, rue de la Vouée Juetta 70.

    Renseignements complémentaires sur contact@peopleonweb.be - www.peopleonweb.be ou par téléphone au 04290.56?87

  • Le nouveau Canard Richell'Oie est sort

    sweet17 logo
    img 600 290
     

    L'asbl Les Rendez-Vous de Richelle

    a le plaisir de vous proposer son nouveau bimestriel

    Le Canard Richell'Oie

    distribué en toutes-boites et via cette messagerie.
    _______________________________________________

    L'été démarre dans la chaude ambiance avec de nombreuses activités conviviales.

    Au plaisir de vous rencontrer à Richelle !

     
    LE CANARD RICHELL'OIE
    JUILLET 2019 

     

     
    Version en ligne   |   Se désinscrire