Santé

  • Lancement de la phase 4 du déconfinement à partir du 1er juillet

    73A9BC47-EB91-43F6-98B7-81D2089BA051_4_5005_c.jpeg

     
    Le Conseil National de Sécurité élargi aux Ministres-présidents s’est accordé pour un passage en phase 4 du déconfinement à partir du 1er juillet, sur base de l’accord des experts du GEES qui repose sur la bonne évolution de la situation épidémiologique.

    09038029-A0A1-4E3F-9519-5A609AAD8A1C_4_5005_c.jpeg

    Communiqué de la Première Ministre, Sophie Wilmès

    Les six règles d’or restent en vigueur, à savoir :

    • Le respect des règles d’hygiène ;
    • Le fait de privilégier les activités en extérieur ;
    • La prise de précautions supplémentaires pour les personnes à risque ;
    • Le respect des distances de sécurité ;
    • La règle de la bulle élargie qui passe de 10 à 15 personnes différentes par semaine en plus du foyer. Pour rappel, ce droit est individuel.
    • Les activités de groupe ne peuvent dépasser 15 personnes, enfants compris. Cela vaut pour toutes les réunions non encadrées, indépendamment qu’elles aient lieu au domicile ou en dehors de celui-ci.

    Il sera désormais possible d’ouvrir sous certaines conditions :

    • Piscines et centres de bien-être ;
    • Parcs d’attraction et terrains de jeux intérieurs ;
    • Théâtres et cinémas ;
    • Casinos et salles de jeux ;
    • Salles de congrès ;
    • Salles de réception et de fête avec 50 personnes maximum ;

    Parmi les conditions, on trouve l’application de protocoles. Par ailleurs, les règles générales qui sont déjà en vigueur pour d’autres activités s’appliqueront comme le respect obligatoire des distances de sécurité, la mise en place de créneaux horaires et la gestion des foules, le nettoyage des infrastructures et le port du masque buccal qui reste fortement recommandé.

    D’autres activités ne peuvent pas redémarrer à ce stade :

    • Les activités liées à la vie nocturne telles que les boîtes de nuit ;
    • Les événements de masse.

    Néanmoins, il sera bien possible d’organiser à partir du 1er juillet des activités en présence d’un public, sous certaines conditions qui sont reprises dans des protocoles.

    Pour les événements réguliers organisés dans des structures permanentes comme des théâtres, des cinémas, des tribunes, des salles de congrès, des protocoles seront donc établis avec les ministres compétents et les experts du GEES.

    Pour les événements ponctuels dans l’espace public, un outil en ligne sera disponible (matrice) au 1er juillet et servira de référence aux autorités locales dans l’octroi des autorisations pour ces événements. Des règles précises devront aussi être appliquées.

    Pour tous ces événements, s’ajoute une limite de capacité fixée à :

    • 200 personnes en intérieur ;
    • 400 personnes en extérieur.

    Cette limite de capacité sera réévaluée en août à 400 personnes en intérieur et 800 en extérieur au maximum, si la situation sanitaire le permet. Une exception peut être demandée pour les infrastructures permanentes avec un public assis afin de dépasser cette limite, tout en respectant les règles sanitaires.

    Le nombre maximum de participants en extérieur vaudra également pour les manifestations. Celles-ci doivent toujours faire l’objet d’une demande d’autorisation auprès des autorités locales. En tout état de cause, elles devront toujours être statiques et se dérouler dans un lieu où les distances de sécurité peuvent être respectées.

    .En parallèle, outre la reprise de ces activités, certains protocoles seront assouplis à partir du 1er juillet :

    • Possibilité de se rendre au magasin avec des personnes de sa bulle de contact et sans limite de temps. La distance de sécurité s’applique quant à elle toujours.
    • Suppression de la limite du nombre d’étals pour les marchés. Les protocoles et réglementations sanitaires devront continuer à s’appliquer.

    Concernant la Fête nationale qui approche, il a été décidé que le traditionnel défilé militaire et civil prendrait une autre forme à titre exceptionnel pour se conformer aux règles sanitaires. En effet, différentes prestations artistiques dans des lieux symboliques mettront notre pays et ses artistes en lumière et seront retransmises à la télévision. Une communication détaillée sera faite ultérieurement.

    A propos des perspectives à plus long-terme, la rentrée scolaire est déjà en pleine préparation. Les ministres de l’Education, en collaboration avec les experts du Gees, ont mis en place un système de codes de couleur qui indique comment l’école doit s’organiser en fonction de la situation sanitaire. Les ministres de l’Education expliqueront plus en détail ce plan lors d’une conférence de presse.

  • Attention si vous avez acheté ce produit dans ce magasin: l’intoxication peut causer une paralysie, voire la mort!

  • Covid 19 : on est passé sous la barre des 500 malades hospitalisés

    D31514C5-1053-4DD4-8A54-01CDAEA0EDF8.jpeg

    Voici les chiffres repris dans le dernier communiqué de Sciensano :

    - 19 (-5) personnes ont été admises à l'hôpital et

    - 61 en sont sorties

    - 16.453 patients ont déjà pu quitter les divers centres de soins

    - 482 (-43) lits d'hôpital sont encore occupés dont

    - 99 (-3) en unités de soins intensifs

    - 142 nouvelles personnes ont été testées positives ce qui porte le total à 

    - 59.711 cas certifiés depuis le 15 mars

    - 16 personnes ont perdu la vie, le total de décès monte ainsi à

    - 9.636 victimes 

     Les décès des maisons de repos en Flandre n’ont pas été envoyés à Sciensano depuis le dimanche 7 juin. 

     Les données de ce tableau ne peuvent pas être comparées avec celles du tableau de la veille en raison d’un éventuel retard

     

  • Covid 19 : ces dernières 24h, 13 malades ont pu quitter les soins intensifs et 48 sont sortis de l'hôpital

    0B3C4135-77FF-4BAC-A858-E436C439AC70.jpeg

    Selon les derniers chiffres publiés tout à l'heure voici le bilan quotidien des cas "Covid 19" :

    - 24 personnes ont été admises à l'hôpital et

    - 68 en sont sorties

    - 16.392 patients ont déjà pu quitter les divers centres de soins

    - 525 (-48) lits d'hôpital sont encore occupés dont

    -102 (-13) en unités de soins intensifs

    - 132 nouvelles personnes ont été testées positives ce qui porte le total à 

    - 59.569 cas certifiés depuis le 15 mars

    - 10 personnes ont perdu la vie, le total de décès monte ainsi à

    - 9.629 victimes 

     Les décès des maisons de repos en Flandre n’ont pas été envoyés à Sciensano depuis le dimanche 7 juin. 

  • Colruyt distribue 6 millions de paires de poignées amovibles et réutilisables pour caddies à ses clients dans le but de lutter contre la propagation du Covid-19.

    B9723688973Z.1_20200610104827_000+G5JG502K7.1-0.jpg


    Le supermarché Colruyt Meilleurs Prix offre à tous ses clients un set gratuit Clipeez®. Grâce à ces poignées pratiques, faciles à clipser et réutilisables, les clients n’ont plus à poser les mains sur leur caddie. Colruyt débute la distribution cette semaine à l’entrée de ses magasins et dans les points d’enlèvement Collect&Go, région par région. D’ici fin juillet, tous les clients auront reçu leur set. 

    Geert Gillis, directeur régional Colruyt Meilleurs Prix, explique : « Même si les mesures liées au coronavirus ont tendance à s’assouplir, la sécurité de nos clients et de nos collaborateurs reste notre priorité absolue. Toutes les mesures de précaution restent donc en vigueur et, là où c’est possible, nous les introduisons de la manière la plus efficace qui soit. Car garantir les meilleurs prix implique aussi de garder nos coûts aussi bas que possible. »

    Lors de sa recherche d’une méthode efficace pour désinfecter les caddies, Colruyt a trouvé un partenaire idéal en l’entreprise Clics Toys de Wuustwezel. Ce fabricant de jouets a développé Clipeez®, un outil pratique qui évite les multiples contacts avec le caddie. Il s’agit de poignées amovibles et réutilisables que les clients clipsent facilement sur la barre de leur caddie pour ne pas la toucher directement. Après le passage en magasin, les poignées s’enlèvent tout aussi facilement.

    Geert Gillis : « Dès aujourd’hui, nos collaborateurs affectés à la désinfection des caddies, à l’entrée des magasins, commencent la distribution des poignées aux clients. La prochaine étape sera de placer des points d’hygiène dans chaque magasin, avec du gel désinfectant que nos clients pourront utiliser s’ils n’ont pas leurs poignées Clipeez® avec eux. Les collaborateurs aujourd’hui en charge de la désinfection des caddies retrouveront alors leur rôle en magasin. »

    Colruyt distribue gratuitement 6 millions de paires de poignées, région par région. « La distribution débute cette semaine dans 4 régions, cela représente 30 magasins. D’ici fin juillet, tous nos clients auront reçu leur set Clipeez® » ajoute Geert Gillis. Et dès cet automne, ils seront disponibles à la vente dans les magasins Colruyt.

    B9723688973Z.1_20200610104827_000+G5JG502LK.1-0.jpg

    Les poignées sont 100 % recyclables et réutilisables. Une fois les courses terminées, les clients les enlèvent et les gardent jusqu’à leur prochaine visite. Elles peuvent aussi être nettoyées au lave-vaisselle ou à l’eau et au savon liquide. Geert Gillis : « Les clients peuvent conserver leurs poignées avec leurs sacs de courses réutilisables, de manière à les avoir toujours avec eux. Les poignées Clipeez® sont un outil très pratique, amené à faire partie de la nouvelle normalité, tout comme le port du masque. D’ailleurs, nous invitons nos clients à faire usage de ces deux mesures lorsqu’ils viennent faire leurs courses ». (Source : Sudpresse)