Société

  • Coronavirus: voici toutes les nouvelles mesures adoptées en Wallonie!

    En fin de journée, nous vous informions qu’Elio Di Rupo devait annoncer la mise en place d’un couvre-feu de 22h à 6h du matin.

    Voici ce qui a été décidé par les Gouvernements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles ce vendredi.

    Elio Di Rupo a annoncé ce vendredi « des mesures fortes pour la Wallonie » :

     

    Extension du couvre-feu

    En termes de couvre-feu tout d’abord, le Gouvernement de Wallonie a confié aux Gouverneurs des cinq provinces la mission d’établir le couvre-feu de 22h à 6h du matin, jusqu’au 19 novembre. Ce couvre-feu n’est pas applicable en cas de déplacement essentiel ou professionnel.

    Courses à deux maximum

    Le Gouvernement invite également à limiter à deux les personnes qui font les courses, indépendamment des moins de 12 ans.

    Télétravail obligatoire

    En ce qui concerne le télétravail, le Gouvernement demande de faire en sorte qu’il soit « appliqué strictement jusqu’au 19 novembre ». Si les travailleurs ne peuvent exercer leurs activités par télétravail, les employeurs doivent faire en sorte que les mesures sanitaires soient effectives et contrôlées. Des contrôles seront effectués sur les lieux de travail.

    Hôpitaux, maisons de soins : appel à l’aide et visites limitées

    En ce qui concerne les hôpitaux, maisons de repos et de soins… le Gouvernement lance un appel aux infirmières et infirmiers à domicile, mais aussi aux étudiants en infirmerie et en médecine pour venir en aide et « épauler celles et ceux qui œuvrent sans relâche auprès de malades et de personnes qui ont besoin d’assistance ».

    Les visites au sein de maisons de repos et de soins sont limitées à un maximum d’un visiteur par résident, toujours le même pendant 15 jours. Les visites auront lieu dans un espace dédié à cet effet. Le port du masque y sera obligatoire pour les visiteurs et les résidents. Une hygiène des mains méticuleuse devra également y être respectée ainsi que la distance d’un mètre et demi et l’aération des locaux.

    Tous les cours en présentiel suspendus

    Concernant l’enseignement supérieur, la décision de suspendre, y compris pour les bac1 et jusqu’au 19 novembre, tous les cours en présentiel, est appliquée !

    Le sport suspendu pour les plus de 12 ans

    En ce qui concerne le sport, les compétitions sportives peuvent avoir lieu jusqu’à 12 ans, mais pour le reste, elles sont suspendues, y compris les entraînements ! La pratique du sport en salle est interdite.

    Toutes ces nouvelles mesures entreront en application dès le samedi 24 octobre au soir !

     

     
  • Le comité de concertation a pris des mesures fortes pour lutter contre la propagation du coronavirus en Belgique. Retrouvez-les ci-dessous.

    (Photo : Le Soir)

    Des décisions fortes ont été prises. Retrouvez-les ci-dessous :

    Sport

    – Le sport professionnel peut continuer, sans public.

    – Tous les matches amateurs sont annulés. Les sportifs peuvent s’entraîner, mais pas jouer des matches.

     

    – Les compétitions restent autorisées pour les jeunes sous 18 ans, avec un maximum un membre de la famille qui peut assister à la compétition.

    – Les sports de contacts à l’intérieur restent autorisés pour les moins de 12 ans.

    – Les piscines restent ouvertes.

    Enseignement supérieur

    – Maximum 20 % des étudiants autorisés en présentiel, avec masque obligatoire.

    – Exception pour les 1ères années, où la capacité peut atteindre 50 %, avec masque obligatoire.

    Culture

    Les événements et activités en intérieur peuvent continuer avec du public jusqu’à 200 personnes, si :

    – les distances de sécurité peuvent être respectées entre les bulles ;

    – on porte le masque ;

    Transport en commun

    – La capacité durant les heures de pointes sera réévaluée.

    Activités de jeunesse

    Pour les plus de 12 ans, les activités doivent avoir lieu dehors, avec masque. Durant la période scolaire, les excursions de plus d’un jour sont interdites, sauf pour les moins de 12 ans. Pour les 12/14 ans, le camping est autorisé pour minimum 4 nuits et sans contacts avec l’extérieur.

    Parcs d’attractions et animaliers

    Les parcs d’attractions sont temporairement fermés. Les parcs animaliers restent ouverts, à l’exception des espaces en intérieur. La mise à disposition et la consommation de boissons et de nourriture sur place sont interdites.

    Voici les 12 nouvelles règles qui sont d’application, dès ce 23 octobre en Belgique :

    – Un seul contact sans distanciation

    – Maximum 4 personnes reçues à la maison et lors de rassemblements

    – Le télétravail est la règle

    – Restaurants et cafés fermés, le take-away reste possible jusqu’à 22 heures

    – Enseignement supérieur : maximum 1 étudiant sur 5 à partir de la 2ème année, avec masque obligatoire

    – Transports en commun : offre augmentée pour moins d’encombrement aux heures de pointe

    – Couvre-feu de minuit à 5h du matin

    – Interdiction de vente d’alcool à partir de 20h

    – Sport professionnel sans public, compétitions amateures suspendues sauf pour les jeunes de moins de 18 ans

    – Braderies, brocantes et marchés de Noël interdits

    – Parcs d’attractions fermés

    – Activités et événements intérieurs : maximum 40 personnes et 200 maximum si mesures corona garanties.

    (Source : La Meuse)

  • Visé : prestation de serment des nouveaux "Jeunes Conseillers" du Conseil Communal des Enfants

    fullsizeoutput_16ca1.jpeg

    Le lundi 12 octobre 2020 avait lieu la prestation de serment des nouveaux « Jeunes Conseillers » du Conseil Communal des Enfants. En effet, c'est en présence de Madame le Bourgmestre, des Echevins et de certains Conseillers communaux que les jeunes élus au Conseil Communal des jeunes ont prêté serment.

    Elus pour une mandature de 2 ans, ils sont issus des 5 et 6 èmes années primaires des écoles de l'entité. Les jeunes qui ont quitté le primaire fin juin devaient donc être remplacés. C'est ainsi que dix nouveaux Conseillers ont été installés.

    Voici la liste complète des membres, par école :

     

    - École Saint Joseph de Cheratte Hauteur

    DJOUDJONG WAFFO Livine Samira

    BECHET Pierre

     

    - École Communale de Richelle

    L'HOEST Juliette

    DEPREZ Hugo

     

    - École Communale de Cheratte hauteur

    TAHA YARDIM Mehmet

     

    - École Libre de Richelle

    PURAYE Clara

    PAQUAY SCUVIE Fanny

     

    - Institut Saint Hadelin de Visé

    MARCHAND Loïc

    BRANDT Tom

    BODSON Timéa

    DORTU ERNOTTE Enzo

     

    - Athénée Royal de Visé

    JORIS Mia

    BELBOOM Myrtille

    WAGELMANS Félix

    BOUGRINE Abdelmajid

     

    - École Notre Dame de Cheratte Bas

    HALACOGLU Altan

    SOUISSI Mohamed Amine

     

    École Communale de Sarolay

    KNOPS Lily

    KNOPS June

     

    - École Communale de Cheratte Bas

    UMUT Ada

     

    - École Communale de Lixhe

    FETTAH Mohamed 

     

    - École Communale de Loën

    ALEXIS Naëlle

    (Texte et photo : Ville de Visé)

  • Coronavirus : le nombre de sas positifs ne cesse d'augmenter à Visé

    fullsizeoutput_1698b.jpeg

    Selon Sciensano, 54 nouveaux cas positifs ont été dépistés hier à Visé, ce qui nous fait ainsi un total de 338 depuis le premier septembre. Depuis le début de la pandémie, 460 personnes avaient été testées positives.

    Hier, tant dans mon quartier que sur la place Reine Astrid, j'ai été le témoin de plusieurs comportements imbéciles : des groupes de jeunes (certains ne devaient pas avoir beaucoup plus de 14 ans, si ils les avaient) sans masque, en train de "picoler" en rigolant. Mais bord.. , ils ne sont quand même pas tous écervelés (le "é" est ici un préfixe privatif) nos jeunes! Je ne veux pas tirer sur les pianistes mais il y a quand même pas mal d'irresponsables dans les jeunes générations. (Il y en a également dans les autres...)

  • BE-Alert - Niveau d’alerte 4 de la COVID-19 : des règles plus strictes à partir du lundi 19 octobre

    FD361C0E-64CC-4F42-98AC-D8CEADA57762_4_5005_c.jpeg

     
    Voici le texte complet du communiwué u Pfemier Ministre 
     
    BE-Alert - Niveau d’alerte 4 de la COVID-19 : des règles plus strictes à partir du lundi 19 octobre
    Communiqué du Premier Ministre, Alexander De Croo 

     

    Le Comité de concertation a pris connaissance de la situation épidémiologique préoccupante, qui place depuis aujourd’hui l’ensemble du pays au niveau d’alerte 4 du baromètre COVID-19 (niveau d’alerte très élevé).

    La pression sur les hôpitaux et sur la continuité des soins non liés à la Covid-19 augmente. Certains hôpitaux sont confrontés à de nombreuses absences au sein de leur personnel. Les soins de première ligne, notamment la médecine générale, font eux aussi face à une pression croissante.
    Le nombre de patients COVID en soins intensifs est, aujourd’hui, 2,5 fois plus élevé que fin mars.

    Pour éviter que les hôpitaux se retrouvent dans une situation encore plus problématique, que les écoles doivent fermer, que l’économie soit à l’arrêt et que de trop nombreuses personnes se retrouvent isolées en raison d’un confinement généralisé, le Comité de concertation a décidé d’une série de mesures :

    • Les contacts rapprochés sont limités à 1 personne maximum.
    • Les rassemblements privés sont limités à 4 personnes pendant deux semaines, toujours les mêmes.
    • Les rassemblements sur la voie publique sont limités à 4 personnes maximum.
    • Le télétravail devient la règle, pour les fonctions qui s’y prêtent et dans le respect de la continuité de la gestion des entreprises et organisations, services et activités.
    • Les marchés et foires de petite envergure restent ouverts, mais la consommation de boissons et de denrées alimentaires est interdite. Les marchés aux puces, les brocantes et les petits marchés de noël sont interdits.
    • Les cafés et restaurants seront fermés. Cette mesure vaut pour une période de quatre semaines et fera l’objet d’une évaluation après deux semaines. Le retrait sur place de plats à emporter reste possible jusqu’à 22h00. Les réceptions et banquets organisés par un service traiteur ou de catering professionnels sont interdits, sauf dans les hôtels pour les clients qui y séjournent et les réceptions dans le cadre de funérailles (maximum 40 personnes).
    • Les nightshops doivent fermer à 22 heures. La vente d’alcool est interdite à partir de 20 heures.
    • Interdiction de se trouver sur la voie publique entre 24h00 et 5h00, sauf pour les déplacements essentiels et non reportables, tels que les déplacements pour des raisons médicales urgentes, des déplacements professionnels et le trajet entre le domicile et le lieu de travail.
    • Les activités à l’intérieur continuent de relever des protocoles en vigueur jusqu’à leur évaluation au 23/10. La vente de boissons et de nourriture est interdite.
    • Les compétitions sportives : réduction de moitié des compartiments réservés aux spectateurs qui  passeront de  400 à 200 (professionnels) ou composés uniquement des membres d’un même foyer (amateurs). Les cafétarias et débits de boissons sont fermés.

    Les mesures entrent en vigueur le 19 octobre et seront d’application pendant un mois, avant d’être soumises à une évaluation.
    Plus d’informations sur les nouvelles mesures : https://centredecrise.be/fr/news/gestion-de-crise/niveau-dalerte-4-de-la-covid-19-des-regles-plus-strictes-partir-du-lundi-19

    Installer Coronalert sur votre smartphone

    Coronalert est une application mobile gratuite et facile d’utilisation qui permet de renforcer notre lutte commune contre le coronavirus. Si une personne est testée positive au Covid-19, elle peut ainsi avertir directement les contacts à haut-risque croisés dans les heures et jours précédents. Cette application agit en complément du suivi de contacts traditionnel, un suivi de contacts renforcé est une des clés face au coronavirus.

    Ajoutons que si vous deviez effectuer un test de dépistage, vous recevrez les résultats de celui-ci directement sur votre téléphone.
    Pour que cette application soit la plus efficace possible, nous encourageons le plus grand nombre d’utilisateurs de smartphones à l’utiliser. Celle-ci a été développée en veillant à garantir un maximum notre vie privée, elle ne se base ainsi pas sur la géolocalisation et n’utilise aucune de vos données personnelles. 

    Vous retrouverez toutes les informations, et réponses à vos questions sur le site www.coronalert.be.