Solidarité

  • Visé : une action d'été d'OXFAM

    unnamed.jpg

    Pour tout achat d'un montant de 35€ ou plus, vous recevrez un cadeau. Et c'est vous qui le choisirez! Une belle occasion de vous faire plaisir.

    Jusqu'au 31 août, dans les magasins OXFAM, vous recevez un cadeau que vous pouvez choisir vous-même parmi un large assortiment d'articles d'artisanat, pour tout achat d'un minimum de 35€ (épicerie, artisanat, produits de bien-être) au magasin de la rue Haute et pour tout achat de 25€ au magasin de seconde main (Articles de seconde main, épicerie) de la rue des Ecoles. N'hésitez pas à nous rendre visite...

    Commerce équitable 45 rue Haute. Ouvert du mardi au samedi de 13h à 13h et de 14h à 18h.

    Seconde Main, rue des Ecoles 4 à Devant-le-Pont. Ouvert du mardi au samedi de 09h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h

    (Nouvel horaire

  • La FUGEA soutient l’action de l’EMB-MIG et leurs revendications

    3F771F9C-2E11-46AE-BA1E-90826438A048.jpeg

    Ce jeudi 7 mai, l’European Milk Board (EMB) organise différentes actions autour du lait dans plusieurs pays européens. En Belgique, ces actions sont menées par les éleveurs laitiers du MIG (membre de l’EMB).

    La FUGEA soutient cette action et son slogan « Réduction volontaire de la production : oui – Stockage privé : non ».

     

    Comme l’EMB et le MIG, la FUGEA juge insuffisante les mesures pour soutenir la filière lait annoncées le mardi 22 avril (voir notre Communiqué de presse du 24 avril).

     

    Pour rappel, des aides au stockage privé ont été validées, ainsi qu’une dérogation aux règles du droit de la concurrence. Malheureusement, aucune mesure spécifique de réduction de la production pour le marché laitier n’a été annoncée. Une aide à la réduction volontaire doit être envisagée. En 2016, en pleine crise laitière, c’est cette mesure qui avait permis de rééquilibrer le marché. Son succès avait entrainé une petite réduction des volumes de lait pour un impact majeur sur le prix payé aux producteurs. A l’inverse, les mesures d’aides au stockage privé ou de dérogation aux droits à la concurrence n’avaient eu que peu d’effets. Selon la FUGEA, nous devons nous inspirer des leçons du passé pour gérer la crise actuelle.

     

    Informations sur les actions en Belgique :

    ·         Où : en Flandre (lieu exact à déterminer) et en Wallonie (Rue du Flament 16, 7090 Braine-le-Comte)

    ·         Contact EMB-MIG : Erwin Schöpges (FR, DE, NL) : +32 (0)497 90 45 47

     

    Contacts FUGEA

    ·         Philippe Duvivier – Président 0491 56 33 86

    ·         Hugues Falys – Porte-parole 0497 61 64 14

     

  • Visé : soutenez le commerce local

    F1CECE3D-D2AA-4B98-8011-C3EFBCCE46F4_4_5005_c.jpeg

    [NOUVEAU] Soutenez vos commerces préférés avec les "bons solidaires" !

  • La réunion du Conseil national de sécurité se tient en ce moment

     

    La réunion du Conseil national de sécurité se tient en ce moment
    Belga image

     

    Suivez notre live

    Il est 16h14, le conseil national de sécurité est toujours en cours.

    - Pour Elio Di Rupo, « il y a des propositions pour aller plus loin. Une chose est certaine, c’est que nous allons devoir poursuivre, cela ne fait pas l’ombre d’un doute ».

     

    - La prolongation du confinement est pratiquement acté. Reste à savoir la date qui sera annoncé. Pour rappel, la date initial de fin était prévu au 5 avril.

    – Les différents acteurs discutent d’un possible renforcement des mesures. Tous les partis du pays ne sont cependant pas d’accord avec cette proposition. Le conseil national de sécurité doit trancher à ce sujet.

    – Le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles a poussé un coup de gueule devant les micros de nos confrères de RTL. « Il y a encore des irresponsables qui ne respectent pas les mesures de confinement qui sont décidées aujourd’hui (…) Je suis ahurie de voir le comportement de certaines personnes. Ce sont des comportements qui sont irresponsables aujourd’hui et ça, il faudra des sanctions complémentaires ». Il explique également que le confinement devrait être prolongé.

     

    – L’Afsca met en garde contre les compléments alimentaires et les thés contre le Covid-19. Certaines entreprises ou personnes profitent du contexte lié à la pandémie de coronavirus pour vendre des thés ou des compléments alimentaires trompeurs et illégaux.

    – Dans le même temps, la cellule de crise de la Fédération belge de football a pris la décision de définitivement mettre fin à toutes les compétitions du football de jeunes et du football amateur, qui avaient été mises à l’arrêt à la mi-mars.

     

    – Les festivals d’été sont également menacés. Une décision pourrait tomber à ce sujet aujourd’hui.

    – Le Conseil national de sécurité doit aussi se prononcer sur une demande faite aux policiers pour dresser des pv verbaux plus sévères.

    – Les premières informations que l’on reçoit parlent d’une prolongation du confinement au-delà du 5 avril.

    – La réunion du Conseil national de sécurité a débuté.

    – La proposition de loi qui accorde au gouvernement les pouvoirs spéciaux pour faire face à la pandémie de covid-19 a passé vendredi matin le cap du Sénat.

    – Au cours des dernières 24 heures, 1049 nouveaux cas au Covid-19 ont été confirmés en Belgique, ainsi que 69 décès. Au total, 7.284 contaminations ont été confirmées en Belgique depuis le début de la crise. 289 morts sont à déplorer.

    Plus d’informations à venir (cet article est mis à jour, n’hésitez pas à rafraîchir votre page)

     

     

     

     

    Rappel

    Depuis le 17 mars et une réunion précédente du CNS, les Belges sont soumis à des règles strictes de confinement. Les mesures étaient prévues au moins jusqu’au 5 avril et il semble aujourd’hui plus que vraisemblable qu’elles seront prolongées.

    « Une chose est certaine, nous allons devoir poursuivre les mesures actuelles. Le nombre de personnes hospitalisées augmente et on est loin du pic. Nous devons tout faire pour éviter que les hôpitaux soient saturés. Pour combien de temps ? On verra en fonction de ce que les experts vont nous dire », a expliqué le ministre-président wallon, Elio Di Rupo, au micro de La Première.

    L’un de ces experts, le virologue et porte-parole interfédéral pour la pandémie, Steven Van Gucht, a confirmé le scénario de la prolongation sur les ondes de Radio 1 (VRT).

    En choeur, les responsables politiques rappellent à la population l’importance de respecter les règles édictées pour juguler la propagation du covid-19. Il est possible que celles-ci soient clarifiées, éventuellement durcies, notamment à propos des loisirs et des déplacements et concentrations qu’ils entraînent.

    Plusieurs activités sont évoquées, dont l’impact sanitaire peut varier suivant que l’on habite en ville ou à la campagne. M. Van Gucht n’est pas partisan d’une limitation de la durée ou de la distance que peuvent, par exemple, parcourir les joggueurs et les cyclistes. Ce qui compte, a-t-il fait remarquer, c’est le respect de la règle de distance sociale.

    Interrogée jeudi à la Chambre, la Première ministre, Sophie Wilmès, a également indiqué qu’elle avait demandé aux partenaires sociaux de prendre langue avec le Centre de crise afin d’affiner la liste des secteurs d’activité essentiels où les règles sanitaires sont appliquées avec plus de souplesse.

    Le CNS réunit outre la Première ministre, les ministres compétents, les ministres-présidents des Régions et Communautés ainsi que les représentants des instances publiques en charge de la crise.

    A 17h10, la conférence de presse prévue à 16 H n'a pas encore débuté (RTBF-Sudinfo)

  • CPAS - Lavoir social de Visé

    785699954.9.jpg

    Le Lavoir Social est situé allée des Marguerites 67 à Visé (quartier de Ma Campagne), il est ouvert à toute personne de l’entité souhaitant y avoir recours.

    L’équipe vous accueille du lundi au vendredi sur rendez-vous.

    L’espace buanderie permet d’obtenir de l’aide matérielle pour le lavage du linge (mise à disposition de 5 machines de 7, 10 et 15kg, 3 sèches-linge, matériel de repassage, produits lessiviels à prix démocratique).

    Dans le cadre de l’activité buanderie, un accueil individuel proposant écoute et orientation y est possible, en adéquation avec la demande de l’usager.

    Des activités de « participation sociale » sont également réalisées : ateliers créatifs, sorties culturelles comme les visites de musées ou d’expositions, sorties nature, atelier cuisine, atelier produits d’entretien moins chers et non toxiques, animations à thème.

    Si vous souhaitez des informations complémentaires sur

    l’espace buanderie ou les activités de participation sociale,

    l’équipe peut être contactée aux numéros suivants :

    04/379.79.63 ou 0476/09.87.72 

    uniquement pendant les heures d’ouverture du lavoir (8h à 16h30).