Sports

  • Visé aura son tournoi "OPEN" de karaté

    thumbnail_C5D9C44E-65A1-434F-ABB6-05C2743123C3.jpg

    À l’instar de l’Open de Judo, Visé aura également son Open de Karaté :
    L’International Goose Karate Cup Visé (Coupe de l’Oie).

    Ce projet émane de l’initiative de Jean-Paul Tornatore (Académie Karaté Tornatore) et Yoan Sanna (Zenkai Karaté).

    thumbnail_8913BC99-DE5D-4B7D-BE05-267E9ECCEA29.jpg

    Les deux karatékas tenaient à ce que le nom de celui-ci fasse référence au symbole de la Ville qui est l’oie, d’où le nom Goose en Anglais et la logo principal.

    fullsizeoutput_164dd.jpeg

    La première édition aura lieu le 17 mai 2020 au hall omnisports de Cheratte avec un nombre total d’inscriptions qui sera limité à 300 pour la première édition. L’objectif sera de pérenniser ce tournoi et l’inclure donc au hall omnisports de Visé en 2021 afin d’étendre le nombre d’inscriptions et aussi ajouter des catégories allant de U16 à seniors. Pour cette première édition, les catégories concernées iront de U6 à U14 en kata (chorégraphique technique) et kumite (combat).
    Le tournoi parrainera également l’association Coup de Main Autisme dont Tornatore est le parrain.
    Actuellement en Belgique, le plus gros tournoi international de Karaté est organisé à Herstal avec environ 1200 inscriptions pour chaque édition. Tornatore et Sanna ne cachent donc pas leur envie de s’inspirer de ce tournoi herstalien de grande qualité qui voit chaque année venir des karatékas des quatre coins de la planète.
    Les organisateurs tiennent évidemment à remercier de manière générale la Ville de Visé mais plus précisément son Echevinat des sports dont Mr Julien Woolf actuel Échevin des Sports pour le soutien dynamique apporté au projet.

  • Visé : stage Wado Ryu à Cheratte et Devant-le-Pont

    thumbnail_69852145_422018695085435_5400740118510174208_o.jpg

    Stage International, avec Sensei Tracy Foster 6 ème Dan JKF Wadokai Japon et sa Femme 5ème Dan JKF Wadokai.

  • Cross - Trail de la Julienne : c'est déjà le samedi 19 octobre

     

    thumbnail_ecu_vise2_v2.jpg

    CROSS - TRAIL DE LA JULIENNE 2019

     

    Le Samedi 19 octobre prochain se déroulera dans la vallée de la Julienne l’édition 2019 du « Cross-Trail de la Julienne ».

     

    Au programme 3 distances vous sont proposées :

     

    • 3 km : départ à 13.30 – 4€
    • 6 km : départ à 15.00 – 6€
    • Trail de 14 km : départ 15.00 – 7€

     

    Inscription le jour même : + 1€ 

     

    N’hésitez pas à venir nous rejoindre dans ce magnifique décor naturel, il y a une distance faite pour vous !

     

    TOMBOLA - COUPES ET MEDAILLES POUR LES PODIUMS.

    PRE INSCRIPTION EN LIGNE sur acvise.org  (jusqu’au 17 octobre inclus)

    Ou via l’Echevinat des Sports de la ville de Visé au 04/379.44.26  (de 9.00 à 16.00)  ou info@visesports.be

    INFOS EXTRA: J-F LEHAEN - Président Athletic Club Visé – 0476/738045

    Site Internet: acvise.org
    Email : athleticclubvise@gmail.com

               

                   Julien WOOLF      

        Echevin des Sports et de la Jeunesse 

  • Quatre Visétois à Budapest

     

    thumbnail_DSC03905.jpg

    Cinq jeunes liégeois, dont quatre visétois, nous représenteront le long du Danube au championnat d’Europe de Karaté style Wado en Hongrie ce prochain week-end.

    Ce seront les samedi 5 et dimanche 6 avec du Kumité (combat) et du Kata (figure imposée).

    C’est le Soroksar Hall de Budapest qui a été choisi pour cette 46ème édition. La Wadokaï Belgium, notre équipe nationale de la discipline, présentera une trentaine d’athlètes (sur 770) dont quatre issus de l’Académie Karaté Tornatore du nom du champion de Richelle qui décrocha l’or à Vérone en 2013 puis une seconde fois, mais comme coach cette fois, à Leicester en 2018. Jean-Paul Tornatore, à la fois coach et président exécutif de La Wadokaï Blegium  : « J’ai pleine confiance dans cette délégation, au niveau des dirigeants, de nos arbitres, des athlètes évidemment et je tiens à le souligner des cinq coachs dont un de mon club, Didier Bricteux. » Le visétois parle de ses jeunes « Ils progressent bien et qui sait s’ils ne vont pas décrocher l’une ou l’autre médaille le long du Danube, mais avant tout défendre honnêtement leur honneur et celui de notre team car c’est l’esprit même du karaté que nous tentons d’apprendre aux jeunes qui pratiquent le karaté. » Un pincement au cœur « Je ne serais pas présent retenu par des obligations professionnelles, mais ils seront bien entourés par la délégation dont les parents qui font d’énormes sacrifices tant au niveau financier qu’en rognant sur leur temps de vacances. Je tiens aussi à souligner que tous sont à 100% derrière moi pour défendre la cause de l’association Coup de Main Autisme, dont ils porteront fièrement le logo sur leur veste de training, qui me tient à cœur et pour laquelle je me suis même repris au jeu de la compétition en espérant mettre un terme à ma carrière sportive sur les tatamis à Tokyo en 2021 juste après les Jeux Olympiques lors des championnat du monde qui suivront. Mais mon implication ne s’arrêtera pas là car j’ai de multiples projets en chantier, à Visé et ailleurs. » On le sait Jean-Paul Tornatore, le Ninja de la Cité de l’oie, collabore activement avec plusieurs clubs de Wallonie, notamment à Mons et à Neupré, mais aussi avec le Samouraï Leuven, et fut en 2013 élu « Mérite sportif » de la Ville de Visé.

    thumbnail_DSC03956.jpg

    Les athlètes liégeois à Budapest :

    Ø Yann Triches de l’Académie Karaté Neupré, un élève d’Anouar Bougrine une des valeurs montantes de notre karaté, champion de Belgique, international, vice-champion d’Europe et 60ème au ranking mondial !

    Ø Maxime Pilawski, Justin Braet (médaillé d’argent à Dublin, qui possède aussi une licence au Champion’S Club Junior Lefèvre de Jupille, tout en étant affilié à l’Académie Tornatore pour développer son style technique Wadokaï), Julien Endrizzi et Sasha Bricteux, tous de l’Académie Karaté Tornatore

     

    Les coachs : Nordine Bouanati (Mons), Pascal Joly (Mons), Vladimir Lakovic (Louvain), Patrick Millet (Louvain), Didier Bricteux (Visé-Richelle)

     

    Les officiels : Nordine Bouanati (Mons), Rudi Holemans (Louvain) et Henri Dhyon (Mons)

     

    Les arbitres : Marcel Delsaux et Henri Dhyon (Mons)

     

    Logistique : Philippe Pilowski (Visé-Richelle)

    thumbnail_L'équipe de la Wadokaï Belgium pour Budapest  (Photo JMK) DSC03921.jpg

     

    La délégation sera accompagnée de parents et de deux membres de « Coup de Main Autisme ». (J-M KREUSCH)

  • Visé : l'entraîneur massait ses jeunes athlètes. Il risque un an de prison pour attouchements

     
    Un Visétois de 68 ans encourt une peine d’un an de prison pour attentat à la pudeur sur une mineure d’âge. Le prévenu, entraîneur d’athlétisme, se serait livré à des caresses intimes sur l’une de ses jeunes athlètes. Le tribunal attend le rapport d’un expert pour rendre son jugement.  
     
    Le prévenu était réputé pour ses qualités d’entraîneur d’athlétisme et donnait des séances d’entraînement individuelles à de jeunes sportifs sur la piste de Visé. Il avait déjà été jugé par le passé pour avoir commis un viol sur une jeune fille dont il était l’entraîneur et avait obtenu la suspension probatoire du prononcé.
    La révélation de cette première affaire avait incité une autre athlète à déposer plainte lorsqu’elle avait réalisé, en 2015, que les gestes posés sur elle par le prévenu ne s’assimilaient pas à des massages proposés dans le cadre d’une préparation sportive, mais qu’ils relevaient d’attouchements à caractère sexuel.
    Le prévenu a entraîné la jeune fille entre septembre 2006 et mars 2012, soit entre ses 9 ans et ses 15 ans. Sans disposer de formation de kinésithérapeute, il proposait des « stimulations des tissus musculaires » à sa sportive.
     
    Massages stimulants
     
    Les massages déviaient régulièrement sur les parties intimes de l’adolescente.
    Une peine d’un an de prison a été requise par le parquet alors que la défense a réclamé l’acquittement ou des mesures probatoires.
    Lors du réexamen de l’affaire, le tribunal a constaté que le prévenu avait bien été examiné par un expert dans le cadre de la procédure d’obtention de mesures probatoires mais que le rapport n’a pas encore été rédigé.
    L’affaire sera réexaminée le 22 novembre.(7 Dimanche)