Travaux

  • L'autoroute entre Battice et Verviers sera fermée ce mardi 14 janvier

    Dans le cadre de travaux de reprise de rugosité, des modifications de circulation sont à prévoir sur l’E42/A27 entre Battice et Verviers (6km), dans les deux sens de circulation, ce mardi 14 janvier, explique la SOFICO dans un communiqué.

    B9722212398Z.1_20200113153959_000+GUBF9IT8G.1-0.jpg

    La portion de la route fermée. - D.R.

    Deux phases sont prévues lors de ces travaux :

    > La première phase consiste en la fermeture du tronçon de Battice à Verviers, ainsi que la fermeture de la bretelle Eupen-Verviers de l’échangeur de Battice dès 9 heures ;

    > La deuxième phase consiste en la fermeture de la voie de droite au niveau de la sortie 2 Chaineux vers Battice sur 400 mètres. La circulation sera rouverte en direction de Verviers avant de débuter cette seconde phase.

    Des déviations sont prévues via l’E40/A3 et la sortie 37 Melen.

    Voilà plusieurs semaines que la vitesse a été limitée à 80 km/h sur cette portion de l’E42. En effet, des tests ont révélé que l’adhérence n’y était pas optimale. Des statistiques ont confirmé une augmentation des accidents sur ce tronçon, dus à une rugosité insuffisante de la voirie. Ces travaux devraient donc permettre de régler ce problème.

  • Hermalle : Weerts au Trilogiport, les travaux ont commencé

    2020 devrait être une année charnière pour le Trilogiport. Alors qu'il peinait à décoller depuis son inauguration en novembre 2015, une nouvelle importante est tombée, en mai dernier, pour la plateforme multimodale. La société Weerts venait de signer une concession pour pouvoir occuper un cinquième du Trilogiport, soit 20 hectares. C'est la division Weerts Supply Chain, spécialisée dans la transformation et la logistique, qui s'y installera.

    Elle compte ainsi construire deux méga entrepôts pour développer des activités de manutention et de déchargement de conteneurs en vrac. Le premier des entrepôts, réfrigéré, aura une superficie de 20.600 m². Quant au second, conventionnel, il aura une superficie totale de 67.400 m². Le tout accompagné par des voiries d'accès et une végétalisation importante des lieux, pour un investissement avoisinant les 50 millions d'euros. Les travaux se dérouleraient en deux phases, pour se terminer au plus tard en 2022. Car en mai dernier, en annonçant sa venue, Weerts souhaitait également que les choses aient vite et pouvoir démarrer ses activités au Trilogiport près d'un an plus tard.

    Deux mois de retard sur le planning

    Au final, on ne sera pas loin du compte même si un retard de deux à trois mois est à noter. La demande de permis n'a en effet pas pu se faire au mois de juin, comme espéré. Et c'est donc finalement fin août, avec deux mois de retard sur le planning envisagé, que l'enquête publique s'est terminée. Et au lieu de recevoir son permis au mois de septembre et de pouvoir lancer les travaux dans la foulée, Weerts a reçu son permis voici seulement un mois. Néanmoins, dans l'attente de ce précieux sésame, la société a pu démarrer les travaux de terrassement dans le courant du mois d'octobre, limitant ainsi le retard. « Les travaux de construction démarreront dès la fin des terrassements, au début de l'année prochaine. Sauf, évidemment, si les conditions climatiques ne le permettent pas, nous confirme-t-on chez Weerts.

    L'entrepôt réfrigéré de 20.600 m² devrait ainsi être terminé dans le courant de l'automne 2020. Quant à l'entrepôt conventionnel, seule une première partie, soit près de 35.000 m², sera construite. Elle devrait être terminée pour le début du second semestre 2020. Quant à la superficie restante, elle fera l'objet d'une seconde phase de travaux, dans le courant 2021 ou 2022. Avec cette venue, ce sont 400 emplois qui devraient être créés d'ici trois ans. L'entreprise engagera principalement des ouvriers, des clarckistes et des employés.

    AURÉLIE DRION

  • La SOFICO communique: E25/A25 – Réhabilitation de l’autoroute vers Maastricht entre Cheratte et Visé

    image.jpg

    CHANTIERS DONT LA SIGNALISATION EST PARTIELLEMENT OU TOTALEMENT RETIREE POUR LA PERIODE HIVERNALE

     

    1. E25/A25 – Réhabilitation de l’autoroute vers Maastricht entre Cheratte et Visé

     

    Ce chantier a commencé le 20 novembre avec les travaux préparatoires du chantier de réhabilitation de l’autoroute entre Cheratte et Visé en direction de Maastricht (7km). Pour éviter des dégradations pendant la période hivernale, il a été décidé de procéder au fraisage de la couche d’usure. Pendant l’hiver, les usagers circuleront sur le béton mis à nu de ce tronçon avec une signalisation indiquant la présence de stries.

     

    Le chantier principal sera réalisé au printemps 2020, ne pouvant être effectué avant au vu des conditions météorologiques non favorables à la réalisation de ce type de travaux.

     

    Plus d’infos : https://sofico.org/app/uploads/2019/11/191118-e25a25-vise-cheratte-lancement.pdf

  • 796.000 euros pour le Charbonnage du Hasard

    view.jpg

    (Photo Matexi)

    Les bonnes nouvelles se succèdent pour le Charbonnage du Hasard.

    Il y a un mois, on apprenait que c’était Matexi qui allait racheter le site pour y développer un projet ambitieux alliant commerces, logements, espaces verts et espaces de travail. Mais le site est exceptionnel. Ouvert en 1907 et fermé 70 ans plus tard, le Charbonnage du Hasard comprend des parties classées: la lampisterie et la tour Malakov. Et dans le cadre de la reconversion du site, celles-ci doivent également être rénovées. Et c’est dans cette optique que, ce jeudi, le Gouvernement wallon, a décidé d’octroyer une subvention de 796.000 euros. Une somme importante qui va permettre de lancer la restauration des toitures des bâtiments classés. Dans un communiqué, le cabinet de la ministre Valérie De Bue, en charge du Patrimoine, précise que le site du Charbonnage avait été inscrit sur la liste des biens menacés en 1999. Depuis sa reprise par la SPI, l’agence de développement économique pour la province de Liège, de nombreux travaux d’assainissement ont été réalisés. Le site est classé comme « monument » et comme « site ». Pour la Ministre Valérie De Bue, « ce classement est une reconnaissance officielle de la valeur patrimoniale d’un bien, ainsi que de son intérêt régional. Il démontre aussi l’importance du patrimoine industriel et sa capacité à s’insérer dans des quartiers de vie. » Si aucune date n’a été donnée pour la rénovation des toitures, on sait que le projet Matexi devrait démarrer d’ici deux ans, pour s’achever en 2027. - (Aurélie Drion pour La Meuse)

  • Mardi 17 décembre 2019 à 19 h, réunion d’information : rénovation du Charbonnage du Hasard et de la Paire au Bois

    Charbonnage Hasard revitalisation.jpeg.jpg

    Construction d’environ 80 maisons et 32 appartements, rénovation du bâti classé, création d’un parking semi-enterré, création de voiries, placettes et espaces verts

    Madame, Monsieur,

    Depuis de nombreuses années, nous travaillons pour la rénovation et la réhabilitation du Charbonnage du Hasard.

    Aujourd’hui, le projet avance à grands pas. La société MATEXI qui a remporté l’offre relative à la mise en vente conditionnelle du Charbonnage du Hasard lance une réunion d’information préalable conformément au Code de l’Environnement.

    La réunion d’information se tiendra le mardi 17 décembre 2019 à 19 heures au
    Hall Omnisports de Cheratte (Rue de Visé 105 à 4602 Cheratte).

    Cette réunion a notamment pour objet de vous présenter le projet et de vous permettre d’émettre des observations et suggestions dans le cadre de l’étude d’incidences.

    Au plaisir de vous rencontrer.

     

     

    Viviane DESSART                                        Xavier MALMENDIER
    Bourgmestre                                   Echevin de l’Aménagement du Territoire,
                                                         de l’Urbanisme et de l’Environnement

     

    Les Echevins,
    Francis THEUNISSEN, Mathieu ULRICI, Ernur COLAK, Julien WOOLFS, Nadine LACH.

    Toute personne peut, dans un délai de quinze jours à dater du jour de la tenue de la réunion d'information, émettre ses observations et demandes en les adressant par écrit au Collège communal de Visé, Rue de Mons 11 à 4600 VISÉ avec copie à la société Matexi Liège, rue Visé Voie, 81boîte 1 à 4000 Liège.

    Toute information peut-être obtenue auprès de :

    Maître d’ouvrage : Matexi Liège SA, Madame Lucie Gerardy - Rue Visé-Voie, 81/1 à 4000 Liège - Tél. : 04.361.18.04 – mail : lucie.gerardy@matexi.be

    L’auteur de l’étude d’incidences : Bureau PLURIS SCRL, Madame Sophie Tilman - Rue de Fetinne 85 à 4000 Liège – Tél. : 04.342.01.50 – mail : info@pluris.be