Travaux

  • 10 et 11 août, entretien du parking de la gare de Visé avenue de Navagne

    E45F523B-E4C6-46D6-839B-C53640B8AD10_4_5005_c.jpeg

    Échevinat de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement
    Service Environnement & Plantations

    La société NIHON PARCS ET JARDINS procédera à l’entretien du parking, Avenue de Navagne à 4600 VISE les lundi 10 et mardi 11 août prochains.

    Dès lors, nous vous informons de ce que :

    • la partie amont du parking (côté gare jusque l’entrée face à la rue de Sluse) sera interdite au stationnement le lundi 10 août 2020
    • la partie aval du parking (de l’entrée du parking face à la rue de Sluse jusqu’au niveau de la rue de la Croix Rouge) sera interdite au stationnement le mardi 11 août 2020

    Merci de votre compréhension.

    F. THEUNISSEN
    Echevin des Travaux

  • Aménagement de la place Reine Astrid : l'avis de Visons Demain au Conseil Communal

    7DCD982E-4B29-4558-9058-824BCB20235F.jpeg

    Nous voyons enfin l'aboutissement du projet de rénovation de la place Reine Astrid à Visé.

    L’échevin Xavier Malmendier a expliqué que la nouvelle place serait un lieu de rencontre, avec de la verdure, des matériaux durables, un mobilier urbain favorisant la rencontre, des gradins sur le côté,… Un kiosque y sera installé, d’abord pour dissimuler un coffret technique, mais surtout pour accueillir les visiteurs en été et lors des fêtes de fin d’année, et pour promouvoir les spectacles et événements dans la commune

    Pour les nouveaux conseillers, il aurait été intéressant de pouvoir comparer le projet initial (2009) et celui qui vient d'être soumis. Le projet retenu au départ prévoyait la suppression totale des emplacements de stationnement (le parking souterrain de l'Avenue Albert 1er devait compenser), la fermeture des voiries au bas de la place, l’inversion du sens de circulation de la Rue Haute et la mise en double sens du boulevard. Malheureusement, suite à la mobilisation de certains commerçants, le projet a été modifié :

    - il n’est toujours pas question de moderniser le plan de circulation notamment en créant un accès direct aux commerces en arrivant au rond-point,

    - la mise en piétonnier des voiries au bas de place qui permettraient notamment l’extension des terrasses n’est plus à l’ordre du jour,

    - malgré l’heure de parking gratuite Avenue Albert Ier, on maintient 19 emplacements sur la place au détriment de la fluidité de circulation 

    - que malgré les 19 places de stationnement, le nombre d’emplacements réservés aux PMR passera de 4 à 2.

    Alors que les emplacements PMR auraient justement pu être privilégiés.

    Certains s'étonnent

    La demande de permis d’urbanisme n’a pas été finalisée avant que le Cahier Spécial des Charges  soit présenté et que l’avis de la CCATM n’a pas été demandé. De plus, le coût passe de 2,789 millions TVAC en 2015 à 5,150 millions TVAC aujourd’hui!

    Maintenant le positif!

    - Les pierres bleues qui seront utilisées devront répondre aux prescriptions des pierres belges et les bois respecteront le label FSC (respect gestion durable des forêts).

    - Les cyclistes bénéficieront d’aménagements pour traverser ou pour se parquer sur ce site en toute sécurité.

    - Le kiosque est une bonne idée pour promouvoir les événements culturels. La Commission a été utile : des clauses anti-dumping social dans le CSC et des bornes de recharge pour les vélos électriques ont été ajoutées.

    EE075F9B-DF36-4CCB-AE93-243D22A70865.jpeg

    Notons que depuis son ouverture en juin 2019, le parking souterrain de l'Avenue Albert 1er ne compte que peu d'utilisateurs. Les abonnements avaient été proposés par le Collège il y a un an, mais reportés suite à l’opposition de plusieurs conseillers qui considéraient que ce parking public ne devait pas être privatisé.

    Selon l’échevin Ernur Colak, il y a eu un manque à gagner et il est temps de tirer des conclusions: “Il y a assez de places de parking à Visé, les abonnements sont nécessaires pour rentabiliser.”

     

    En commission, il avait été dit que ces conclusions étaient peut-être hâtives, vu le confinement et la fermeture des commerces. Une meilleure signalétique aurait pu se révéler utile

    De plus, la construction de ce parking a été pensée conjointement à l’aménagement de la nouvelle place Reine Astrid qui ne comptera “plus que” 19 places de stationnements, au lieu des 45 actuelles. E. Colak a répondu qu’une meilleure signalétique allait effectivement être placée pour améliorer la visibilité et l’utilisation des différents parkings de Visé et que la communication avait été faite via différents canaux et continuait. Le règlement “abonnements” a finalement été voté car il s’agit d’abonnements mensuels (24h/24 ou de jour ou de nuit) pouvant être annulés avec un préavis de 3 mois, max. 30 places en abonnement, sur une capacité totale de 100 places. Rien de définitif donc, l’idée étant d’attirer et de créer une habitude chez les utilisateurs pour pouvoir, à terme, proposer les 100 places en stationnement public.

    EN CONCLUSION: même s’il a perdu quelques éléments essentiels au fil des années, le projet a finalement voté car il donnera à la ville un espace public convivial et polyvalent. D’autant que le projet est conçu au-delà des intentions actuelles du Collège, de façon à permettre les évolutions, notamment la modernisation du plan de circulation. Pour Visons Demain, la nouvelle place doit devenir un lieu de rencontre permettant diverses animations culturelles, sociales et festives et les "Verts" proposent que la ville donne la parole aux citoyens pour faire surgir des idées et des dynamiques nouvelles.... à charge d’apporter son soutien ou de prendre en charge leur organisation. Et cela au profit de tous, en particulier des commerces.

    COÛT: Il s'agit en fait de marchés conjoints avec différentes intercommunales (RESA, AIDE, CILE, VOO,…). La Ville déboursera 3,350 millions EUR TVAC comprenant un subside de revitalisation urbaine et le PIC, ce qui signifie que la Ville déboursera réellement 1,875 millions EUR TVAC sur un budget total de travaux de 5, 150 millions EUR TVAC. (Source : communiqué Visons Demain)

  • E25/A25 – Libération des voies réhabilitées entre Cheratte et Visé

    B9723822661Z.1_20200624135441_000+GVTG7HURL.1-0.jpg

    Le chantier de réhabilitation de l’autoroute E25/A25 entre Cheratte et Visé en direction de Maastricht (sur environ 7 km) sera totalement terminé ce vendredi 26 juin en fin de journée.

    Les voies vers Liège seront à nouveau accessibles selon des conditions habituelles de circulation dès ce vendredi matin. Les voies vers Maastricht seront quant à elles libérées vendredi soir.

    B9723822661Z.1_20200624135441_000+GVTG7HUB7.1-0.jpg

    Pour rappel La première phase de ce chantier, qui consistait à réaliser le fraisage de la couche d’usure du revêtement, avait été effectuée en novembre dernier. Les travaux avaient repris au printemps avec une circulation réduite à une voie dans chaque sens.

    (Texte et photos : Sofico)

  • Lanaye : en travaux, le pont sera fermé à partir de demain et jusqu'au 1er juillet

    Une signalisation sera mise en place : venant d'Emaël, il faudra suivre la direction d'Eben puis emprunter le thier de Hallembaye pour arriver à Haccourt.

    Le RAVeL également interdit de circulation

    Le RAVeL qui longe le canal Albert et qui passe sous le pont sera également fermé. Les utilisateurs devront quitter le quai o hauteur de la Place du Tige, puis suivre la rue de Lanaye pour reprendre le RAVeL après le pont.

    Ensuite, entre le 2 et le 20 juillet le passage alterné par des feux tricolores sera rétabli entre le début de la rue du Garage et le Quai de Caster durant la phase d'achèvement des travaux sous le tablier du pont.

     

  • Visé : demande de permis d'urbanisme

     

    B3B0ECB8-1DD6-4F93-AB72-6174BA6BAA1C_4_5005_c.jpeg

    Le Collège communal fait savoir qu’il est saisi d’une demande de permis d'urbanisme.

    Le demandeur est Monsieur DESCAMPS Thomas, demeurant Place Georges Ista, 12 à 4020 Liège.

    Les terrains concernés sont situés à 4600 Visé, Rempart des Arbalétriers(VIS), 4 et cadastrés Division 1, section C n°458Z, 458A2 et 458T.

    Le projet consiste en la démolition partielle d'un entrepôt et la construction d'un immeuble de 9 appartements. Il présente les caractéristiques suivantes :
    - conservation et restauration de la façade avec la mention « Le Phare » ; démolition des entrepôts
    - car-ports avec toiture végétalisée dans la cour arrière ; parkings et locaux de service au rez
    - 9 appartements répartis sur 5 étages (de 98 m² à 150 m²)

     

    Une enquête publique est organisée à l’initiative de la commune auprès des occupants des immeubles situés dans un rayon de 50 mètres à partir des limites des biens faisant l’objet de la demande.


    Conformément aux dispositions du Titre 1er de la partie III du Livre 1er du Code de l’Environnement, le dossier peut être consulté du 11 juin 2020 au 25 juin 2020 inclus
    par voie électronique de préférence ou par téléphone, en contactant le Service Urbanisme : marie-chantal.huynen@vise.be ou 04/374.85.12 (des informations vous seront transmises sur demande),
    sur RENDEZ-VOUS UNIQUEMENT, à prendre par mail ou par téléphone, au service Urbanisme, rue de Mons, 11 à 4600 VISE, les jours ouvrables et le samedi matin (*).

    Les réclamations et observations écrites sont à adresser au Collège communal de la Ville de Visé, soit par courrier postal (rue des Récollets n° 1-3 à 4600 VISE), soit par e-mail (marie-chantal.huynen@vise.be), soit déposée dans la boîte aux lettres rue de Mons, 11 à Visé, à l’attention du service Urbanisme, jusqu’au 25 juin 2020 à 15 heures.

    L’enveloppe ou le courrier électronique portera la mention : « Enquête publique – DESCAMPS – 2020/046 ».


    Le Conseiller en Aménagement du Territoire et en Urbanisme chargé de donner des explications sur le projet est Mme MARCHAND (04/374.84.83 ou marielle.marchand@vise.be ), service Urbanisme rue de Mons, 11 à 4600 VISE.

     


    * Deux personnes maximum à la fois, munies d’un masque.