Vie communale

  • Mardi 17 décembre 2019 à 19 h, réunion d’information : rénovation du Charbonnage du Hasard et de la Paire au Bois

    Charbonnage Hasard revitalisation.jpeg.jpg

    Construction d’environ 80 maisons et 32 appartements, rénovation du bâti classé, création d’un parking semi-enterré, création de voiries, placettes et espaces verts

    Madame, Monsieur,

    Depuis de nombreuses années, nous travaillons pour la rénovation et la réhabilitation du Charbonnage du Hasard.

    Aujourd’hui, le projet avance à grands pas. La société MATEXI qui a remporté l’offre relative à la mise en vente conditionnelle du Charbonnage du Hasard lance une réunion d’information préalable conformément au Code de l’Environnement.

    La réunion d’information se tiendra le mardi 17 décembre 2019 à 19 heures au
    Hall Omnisports de Cheratte (Rue de Visé 105 à 4602 Cheratte).

    Cette réunion a notamment pour objet de vous présenter le projet et de vous permettre d’émettre des observations et suggestions dans le cadre de l’étude d’incidences.

    Au plaisir de vous rencontrer.

     

     

    Viviane DESSART                                        Xavier MALMENDIER
    Bourgmestre                                   Echevin de l’Aménagement du Territoire,
                                                         de l’Urbanisme et de l’Environnement

     

    Les Echevins,
    Francis THEUNISSEN, Mathieu ULRICI, Ernur COLAK, Julien WOOLFS, Nadine LACH.

    Toute personne peut, dans un délai de quinze jours à dater du jour de la tenue de la réunion d'information, émettre ses observations et demandes en les adressant par écrit au Collège communal de Visé, Rue de Mons 11 à 4600 VISÉ avec copie à la société Matexi Liège, rue Visé Voie, 81boîte 1 à 4000 Liège.

    Toute information peut-être obtenue auprès de :

    Maître d’ouvrage : Matexi Liège SA, Madame Lucie Gerardy - Rue Visé-Voie, 81/1 à 4000 Liège - Tél. : 04.361.18.04 – mail : lucie.gerardy@matexi.be

    L’auteur de l’étude d’incidences : Bureau PLURIS SCRL, Madame Sophie Tilman - Rue de Fetinne 85 à 4000 Liège – Tél. : 04.342.01.50 – mail : info@pluris.be
     

  • « SPORT » – VILLE DE VISE – Formation DEA.

    77040944_826401484455167_8462690881571389440_n.jpg

    Comme chaque année à pareille époque, l’Echevinat des Sports a organisé une formation à l’utilisation d’un défibrillateur automatique.

    Ils étaient une trentaine à l’écoute du formateur de l’AES (association des établissements sportifs asbl) provenant principalement des différents clubs de l’entité.

    Ils ont pu exécuter sur mannequin la procédure des 1ers soins et de l’utilisation du défibrillateur. Tous ont apprécié cette démarche, en espérant toutefois ne jamais devoir la mettre en pratique !!

    thumbnail_20191127_200743.jpg

    Le service des sports dispose de plus d’une dizaine de DEA dans les différentes infrastructures sportives de la Ville de Visé et a pour ambition d’en avoir partout où l’on pratique le sport sur notre territoire.

    Merci à tous les participants d’avoir donné de leur temps.

     

    Julien WOOLF

    Echevin des Sports et de la Jeunesse

    (Communiqué)

  • Visé aura son tournoi "OPEN" de karaté

    thumbnail_C5D9C44E-65A1-434F-ABB6-05C2743123C3.jpg

    À l’instar de l’Open de Judo, Visé aura également son Open de Karaté :
    L’International Goose Karate Cup Visé (Coupe de l’Oie).

    Ce projet émane de l’initiative de Jean-Paul Tornatore (Académie Karaté Tornatore) et Yoan Sanna (Zenkai Karaté).

    thumbnail_8913BC99-DE5D-4B7D-BE05-267E9ECCEA29.jpg

    Les deux karatékas tenaient à ce que le nom de celui-ci fasse référence au symbole de la Ville qui est l’oie, d’où le nom Goose en Anglais et la logo principal.

    fullsizeoutput_164dd.jpeg

    La première édition aura lieu le 17 mai 2020 au hall omnisports de Cheratte avec un nombre total d’inscriptions qui sera limité à 300 pour la première édition. L’objectif sera de pérenniser ce tournoi et l’inclure donc au hall omnisports de Visé en 2021 afin d’étendre le nombre d’inscriptions et aussi ajouter des catégories allant de U16 à seniors. Pour cette première édition, les catégories concernées iront de U6 à U14 en kata (chorégraphique technique) et kumite (combat).
    Le tournoi parrainera également l’association Coup de Main Autisme dont Tornatore est le parrain.
    Actuellement en Belgique, le plus gros tournoi international de Karaté est organisé à Herstal avec environ 1200 inscriptions pour chaque édition. Tornatore et Sanna ne cachent donc pas leur envie de s’inspirer de ce tournoi herstalien de grande qualité qui voit chaque année venir des karatékas des quatre coins de la planète.
    Les organisateurs tiennent évidemment à remercier de manière générale la Ville de Visé mais plus précisément son Echevinat des sports dont Mr Julien Woolf actuel Échevin des Sports pour le soutien dynamique apporté au projet.

  • La Ville de Visé se constitue partie civile dans l'affaire Enodia/Nethys

    43736337_748160725524246_4697744956742172672_n.jpg

    Suite au dépôt de notre motion et à la question d'actualité du groupe Ensemble, le Conseil communal à l'unanimité a voté l'urgence et a décidé d'autoriser le Collège à agir en justice pour y défendre les intérêts de la Ville de Visé dans tout ce qui concerne le dossier de l'intercommunale Enodia/Néthys et de ses filiales. Et le Collège a décidé la constitution de partie civile de la Ville concernant les 18,6 millions d'indemnités d'argent public perçu par les 4 membres de l'ancienne direction.

    Voici la proposition de groupe "Visons demain" adoptée à l'unanimité par le Conseil communal.


    Madame la Bourgmestre,

    Madame, Messieurs les membres du Collège,

    Monsieur le Directeur général,

    Cher.e.s Collègues,

     

    Vu l'actualité et en particulier la demande du Gouvernement wallon que les communes se constituent à ses côtés parties civiles dans le dossier Enodia/Néthys concernant les 18,6 millions d'indemnités d'argent pulic versés aux anciens dirigeants de Néthys, nous proposons le vote en urgence de la délibération suivante :

     

    Considérant l'urgence de la présente décision en vue d'assurer la défense des intérêts de la Ville.

     

    Vu le Livre V, Titre premier, Chapitre 11, section 3 du Code de la démocratie locale et de la décentralisation, relatif aux intercommunales ;

    Vu la motion adoptée à l'unanimité par notre Conseil le 21 octobre dernier relative à l'avenir de l'intercommunale Enodia et de ses filiales et qui notamment a exprimé "Sa préoccupation pour le respect de l’éthique et des règles de bonne gouvernance;" et "Sa volonté de préserver les intérêts de la Ville de Visé, actionnaire de l’intercommunale;"

    Vu la décision prise par le même Conseil :

    "(...) Considérant que la commune doit pouvoir s’associer à toute action en justice qui concernerait ses intérêts dans la gestion, la vente ou la dislocation du groupe chapeauté par l’intercommunale Enodia, ex-Publifin, ex-Tecteo ;

    A l’unanimité, DÉCIDE:

    Article unique : d’autoriser le collège communal à agir en justice pour y défendre les intérêts de la Ville de Visé dans tout ce qui concerne la vente ou la cession des actifs de l’intercommunale Enodia (appelée naguère Publifin et Tecteo) et de ses filiales (...)"

    Considérant que le rapport réalisé par la nouvelle direction de Néthys constate que les anciens responsables avaient secrètement perçu des sommes exceptionnelles en guise "d'indemnités compensatoires" : Mr. Stéphane Moreau 11.627.756 euros, Mme Bénédicte Bayer 1.195.757 euros, Mr Pol Heyse 2.288.515 euros et Mr Diego Aquilina (CEO d'Integrale, une filiale de Nethys) 3.542.771 euros. Soit plus de 18, 65 millions d'argent public versés entre mai 2018 et  ... ce 9 octobre.

    Considérant la réaction du Gouvernement wallon qui a décidé ce 14 novembre de se constituer partie civile dans le dossier Enodia/Néthys et d'inviter la province et les communes à s'associer à sa démarche.

    Considérant que la Province prépare également une constitution de partie civile.

    Considérant que le versement de telles indemnités à des gestionnaires d'une entreprise publique crée au sein de la population et de nombreux responsables politiques un profond écoeurement de nature à aggraver le sentiment d'injustice.

    Considérant la nécessité pour les mandataires communaux de prendre leur responsabilité et la demande du Gouvernement wallon que les communes se constituent parties civiles à ses côtés.

    Considérant la nécessité de préserver les intérêts de la Ville de Visé.

    Considérant qu'il y a lieu d'élargir l'autorisation donnée au Collège le 21 octobre d'ester en justice dans le dossier Enodia/Néthys.

    Le Conseil a l'unanimité décide :

    1. d’autoriser le Collège communal à agir en justice pour y défendre les intérêts de la Ville de Visé dans tout ce qui concerne l'octroi d'indemnités ou autres avantages aux membres de l'ancienne équipe de direction d'Enodia/Néthys ou d'autres filiales du groupe,
    2. de demander au Collège de se porter partie civile et de s'associer à la démarche du Gouvernement wallon ou, le cas échéant, à celle de la Province.

     

    Nous vous remercions de prendre ce point urgent en considération.

    Bien cordialement,

    Caroline Van Linthout et Martial Mullenders

    Conseillers communaux Visons Demain